Adam Cianciarulo s’adjuge la victoire à Spring Creek

Après le sable, place à la boue.

À Spring Creek, les conditions n’ont pas ménagé les pilotes qui n’ont eu qu’une seule chance d’imprégner le circuit tout en tentant de signer un bon tour chrono. Après le soleil et le sable, place à la pluie et la boue. C’est avec une bonne heure de retard que les manches commencent alors que l’organisation doit faire face à de nombreux problèmes.

250 Manche 1.

Ce n’est pas dans le Queensland – en Australie – qu’Hunter Lawrence aurait pu aiguiser son pilotage dans de telles conditions. Le pilote Geico Honda réalise une de ses plus belles courses de la saison en menant la première manche de bout en bout, signant le meilleur chrono dans le même temps. Ses coéquipiers, Christian Craig et Chase Sexton sont eux contraints à l’abandon.

Longtemps second, le leader du championnat Adam Cianciarulo se débarrasse de son masque avant de partir à la faute. Il ouvrira la porte au local Alex Martin pour le gain de la seconde position. On note une nouvelle sortie de piste d’Adam Cianciarulo dans les tout premiers tours, suivant la ligne tracée par Hunter Lawrence qui se déporte en sortie de virage.

Seconde victoire de manche pour Hunter Lawrence – Jeff Kardas

Shane McElrath, 9ème au premier pointage, parviendra à se hisser  en 4ème position dans l’avant-dernier tour en prenant le meilleur sur le Français Dylan Ferrandis. Le meilleur tour de Shane McElrath est pourtant 4 secondes moins rapide que celui de Dylan. Difficile de signer des tours réguliers dans la boue de Spring Creek.

RJ Hampshire termine 6ème, 2 minutes derrière le vainqueur de manche. Justin Cooper goûte à la boue dès le premier tour et termine 7ème, Justin est le dernier pilote dans le même tour qu’Hunter Lawrence.

On retrouve 3 KTM Troy Lee Designs dans le top 10 de manche avec Mitchell Falk – revenu de sa blessure à la clavicule d’Hangtown – 8ème et Cameron McAdoo 9ème. Garrett Marchbanks, qui faisait lui aussi son retour en compétition, termine 10ème , un petit miracle vu la fumée qui se dégage de sa machine. Au niveau des chronos, 12 secondes séparent le meilleur tour du vainqueur et le meilleur tour du 10ème en piste.

Dylan Ferrandis, 5ème en première manche

Des privés en veux-tu en voilà. La boue apportant toujours son lot de surprises, certains en profitent pour faire leur apparition dans le haut du classement. Kevin Moranz et Zane Merrett se glissent en 12ème et 13ème positions devant Colt Nichols, Alves Ramyller (auteur du holeshot avant de sortir de la piste) et Nick Gaines.

Kyle Peters, Derek Drake, Jordan Bailey et Sean Cantrell ferment la marche dans le top 20.

Zéro pointé pour Michael Mosiman (21ème), Jacob Hayes (23ème), Yusuke Watanabe (26ème), Chase Sexton (DNF), Mitchell Oldenburg (DNF), Christian Craig (DNF) et Brandon Hartranft (DNF)

250 manche 2

En seconde manche, c’est Justin Cooper qui signe son 5ème holeshot de la saison devant Cianciarulo et Kyle Peters. Hunter Lawrence – vainqueur de la première manche – est aperçu aux alentours de la 10ème position, Alex Martin lui, pointe dans les 10.

Devant, Adam Cianciarulo passe à l’attaque et prend le meilleur sur Justin Cooper qui ne peut donner la réplique. Une fois en tête et le champ libre, Adam creuse l’écart et ne sera pas rejoint.  Alex Martin fait son bout de chemin vers la tête de course et se retrouve dans la roue de Justin Cooper. Dylan Ferrandis – pénalisé par un mauvais départ – dépasse ses concurrents en les laissant sur place, malheureusement, l’écart est déjà creusé devant et sa remontée vers l’avant de course s’arrête en 5ème position.

Cianciarulo vainqueur de journée à Spring Creek (3-1) – Jeff Kardas

À 8 minutes de la fin du temps réglementaire, Martin et Cooper se touchent dans une montée et Cooper termine au sol. Il perdra de nombreuses positions avant d’être capable de rejoindre la piste. Une erreur de Martin, quelques minutes plus tard ouvre la porte à Colt Nichols pour le gain de la seconde place. Profitant de la chute de Cooper, Dylan se retrouve alors en 4ème position.

Alors qu’il ne reste plus que 3 tours à disputer, Alex Martin parvient à reprendre ses droits en seconde position en prenant le meilleur sur Colt Nichols.

Devant, on ne pense déjà plus à Adam Cianciarulo qui remporte la manche avec plus de 10 secondes d’avance sur Alex Martin et Colt Nichols.

Sexton, Mosiman, Marchbanks et Cooper rentrent dans le top 10 à l’issue de cette seconde manche. Kyle Peters termine 15ème après un départ canon et Mitchell Oldenburg (14ème) peine à trouver son rythme. Jordan Bailey et Derek Drake terminent 16ème et 17ème. Jacob Hayes, Mitchell Falk et Christian Craig complètent le top 20. Abandon pour Sean Cantrell et Cameron McAdoo en seconde manche.

Après la première manche, Alex Martin se fait pénaliser d’une position pour sa sortie de piste dans le premier virage, pourquoi d’une position ? C’est comme ça. Il faudra aussi m’expliquer comment Zack Williams termine devant Sean Cantrell au classement général de journée. Tout comme m’expliquer comment Kevin Moranz et sa 250 KXF d’origine arrivent à rallier l’arrivée quand Sexton et Craig sont victimes de problèmes mécaniques car les ‘conditions sont difficiles’. On retrouve les 5 constructeurs dans le top 5 à Spring Creek.

Adam Cianciarulo (3-1) creuse l’écart sur Dylan Ferrandis (5-4) à Spring Creek (+11 points) et s’offre sa sixième victoire de la saison.

Alex Martin réalise sa meilleure course de la saison (2-3) et devance Hunter Lawrence sur le podium de journée. L’Australien n’aura pas été en mesure de jouer la victoire du général après un mauvais départ en seconde manche (1-6).

Shane McElrath (4-5) termine 5ème derrière Dylan Ferrandis. Garrett Marchbanks (10-9) et Ty Masterpool (11-13) complètent le top 10 de journée derrière Colt Nichols (14-2), Justin Coopr (7-10) et RJ Hampshire (6-11)

Adam Cianciarulo compte désormais 36 points d’avance sur Dylan Ferrandis et 46 sur Justin Cooper.

Médias