Austin Forkner « Mes départs sont parfaits »

Austin Forkner a rempoté 4 des 5 premières finales de l’année et marqué 125 points …. 130 étant le maximum possible en 5 épreuves ….

S’il termine 3ème lors de la confrontation est / ouest d’Atlanta, il est resté le meilleur pilote de sa côte.  Il devance Justin Cooper & Chase Sexton de 23 points après sa victoire de Daytona.

Il est le seul pilote 250, les deux côtes confondues, à être monté sur le podium lors de chaque épreuve.

Pour la comparaison, Austin Forkner comptabilise autant de point que Dylan Ferrandis en 6 épreuves sur la côte Ouest.

Si Cianciarulo & Forkner semblaient manquer de maturité et de régularité l’an dernier, cette année, les deux pilotes empilent les victoires. Chez Pro Circuit, on a trouvé la bonne formule, semble-t-il.

Malgré sa domination, et avec 5 courses à disputer, tout reste encore possible…

Une interview vidéo réalisée par VitalMX

Austin, Félicitation, première victoire à Daytona, tu fêtes ça avec un bon gros burn.

C’est un des trucs les plus cool que j’ai jamais fait honnêtement, la foule était juste devant moi en délire, j’avais les gaz en grands et je pouvais sentir la fumée […]

C’était fou, j’ai complètement usé mon pneu, mais je m’en fiche. J’ai rendu la moto à mon mécanicien et je lui ai dit qu’il allait probablement devoir s’occuper du moteur, j’ai fait un rupteur de 20 secondes ….

C’était génial. Une course solide, un circuit difficile, il ne fallait pas baisser la garde, le circuit était défoncé mais je me suis tout de même senti a l’aise, j’ai réussi à faire des tours réguliers.

J’ai réussi à faire l’enchaînement double, triple, quadruple […] à chaque tour. Pas de négatif aujourd’hui.

Est-ce que c’était difficile de rester régulier ?

Dans le second tour, alors que j’étais à côté de Justin Cooper, j’ai sauté sur une botte de paille, il s’est mis court et j’ai sauté sur la gauche, c’était le seul moment vraiment chaud que j’ai eu.

J’ai pu passer cet enchaînement chaque tour, j’étais vraiment content parce que je n’étais pas sur de pouvoir le réaliser à chaque fois, j’étais régulier, même ligne, même vitesse, même technique. J’ai fait la même chose à chaque tour et ça semblait plutôt bien fonctionner.

Tout semble bien se dérouler pour toi cette saison.

Tout se déroule bien, en partie grâce à mes départs. Je ne peux pas dire qu’on ne peut pas me voler le holeshot …. mais mes départs sont juste parfaits…. Ils le sont …. Ma moto est une vraie fusée en sortie de grille, mes départs sont bons, tout le package est là.

Aujourd’hui je réalise le holeshot, je me foire dans le second virage et me retrouve troisième, je me suis un peu compliqué la vie, je me suis dit « ne fait rien de stupide, double les ».

Ça ferait presque du bien, parce que je n’ai pas eu besoin de dépasser grand monde depuis ce début de saison, je suis toujours parti devant. J’ai apprécié le fait de devoir me battre pour doubler quelques gars.

Si je prends un mauvais départ, je ne vais pas paniquer, je prendrais mon temps, j’irais de l’avant, calme & confiant.

En quoi être placé à l’intérieur sur la grille était si important ?

Je savais que la première ou seconde place sur la grille était celle à choisir, je suis parti de ces grilles-là pendant la journée, lors des chronos, des essais …. Je voulais être sur une de ces deux grilles, le plus possible à l’intérieur.

Vu la disposition de la grille, c’était le meilleur choix, pas vraiment besoin de réfléchir, je me suis pointé sur la grille mon mécanicien avait déjà amené la moto, bien sur, j’allais prendre la première place. Depuis l’intérieur, avec un bon départ, tu contrôlais le premier virage, tu pouvais pousser tout le monde à l’extérieur dans les bottes de paille si tu le voulais.

On vous a vu couper les pneus, faire des modifications qu’on voit rarement, est-ce que ça t’as aidé ? C’était l’idée de qui ?

C’était l’idée de mon mécanicien, je crois que c’est ce qu’on a fait l’an dernier, on a coupé le pneu d’une façon spécifique car c’était très mou, type sable, mais il ne fallait pas rouler avec un pneu sable car il y avait des endroits ou la terre était beaucoup plus compacte, on s’est adapté et on a fait une sorte de combinaison et ça a plutôt bien fonctionné.

Un pneu sable aurait été évidemment plus efficace dans les sections plus sablonneuses, mais ça aurait aussi été moins efficace sur le dur. Je voulais rouler avec les pneus avec lesquels j’ai roulé depuis le début de l’année, en les modifiant un petit peu pour qu’ils soient efficaces dans le sable.


Médias