Cairoli & Prado remportent leur première course de l’année

Il n’y a pas eu qu’aux USA que les oranges ont occupé le podium d’épreuve. En Italie, lors de la première épreuve du championnat de Riola Sardo, Antonio Cairoli & Jorge Prado se sont emparé des victoires de leurs catégories respectives.

Cairoli, second des chronos derrière Tim Gajser, à rapidement pris contrôle des affaires lors de la manche MX1 en doublant Gajser. Plus tard dans la journée, Cairoli (33 ans …) s’est aussi adjugé la victoire de la superfinale – qui réunissait la catégorie MX1 & MX2 – en la dominant du début à la fin.

Le champion du monde MX2 Jorge Prado a quant à lui remporté la victoire en catégorie MX2 avec près de 30 secondes d’avance (non sans avoir pendant longtemps lutté avec un impressionnant Guadagnini et sa Husqvarna 2 temps).

L’espagnol, qui vient récemment de fêter ses 18 ans, parvient à glisser sa KTM 250SX-F sur le podium lors de la superfinale face aux pilotes 450. Offrant à KTM un double podium pour la journée.

Tony Cairoli:“C’est toujours sympa de rouler à Riola. On passe beaucoup de temps à faire des tests par ici. Je suis très content de la moto actuellement, j’ai un bon feeling avec. C’est la première course de l’année et on en a encore deux pour se préparer. Ce qui veut aussi dire que l’on a 3 courses dans le sable, donc on ne peut pas trop rouler sur des surfaces trop dures, dans l’ensemble, on a une bonne moto. »

Jorge Prado“Une bonne première course, je me suis senti bien à partir des essais. On a préparé une bonne moto cet hiver et elle a bien fonctionné pour moi aujourd’hui. Lors de la première manche j’ai fait un départ correct, il  m’aura fallu quand même 7 tours pour prendre la première place car j’ai un peu galéré à trouver le rythme. En superfinale, je savais que le départ était super important. Je n’ai pas fait la meilleure sortie de grille mais j’ai fait de bons dépassements dans le premier virage et je me suis retrouvé second derrière Antonio. Il roulait fort et j’ai essayé de suivre son rythme. A 3 tours de la fin j’ai commis une erreur en doublant un retardataire et Tim Gajser m’a doublé. Je finis 3ème et j’en suis très content. C’est une bonne préparation pour le championnat du monde. »

Côté Français, Romain Febvre (2-5) et Gautier Paulin (4-4) commencent sur de bonnes bases.


Médias