Calvin Vlaanderen « Je me suis un peu trop précipité »

On récupère Calvin Vlaanderen à Palembang.

Après un début de saison prometteur (5 fois dans le top 5 en 6 manches), Calvin Vlaanderen s’était blessé au pied aux essais de Trentino et avait dû se faire opérer du péroné à deux reprises, une fois pour se faire poser une plaque, une autre pour stopper une infection contractée par la suite.

Calvin a fait son retour en compétition lors de l’Adac Masters le weekend dernier et terminait 3ème de l’épreuve. Un résultat satisfaisant pour le pilote HRC qui fait son retour en championnat du monde dès ce weekend à Palembang. Dix de perdus, un de retrouvé.

Calvin, la dernière fois qu’on t’a vu, c’était à Mantova, tu t’es blessé à la jambe, ça c’est infecté, des complications, dit nous comment ça va.

Ça fait longtemps, ça a pris plus de temps que prévu, à Arco je me suis tordu le pied aux essais et je me suis blessé au péroné. J’ai pris quelques semaines de repos avant de revenir mais je me suis un peu trop précipité car j’étais encore bien placé au championnat et je voulais revenir le plus tôt possible. J’ai essayé de rouler à Mantova, je n’avais roulé qu’une ou deux fois avant et je n’étais pas prêt physiquement. J’ai fait de mon mieux, mais j’ai déclenché une infection du pied à cause de ça. Avec cette infection, je voulais tout de même rouler au Portugal mais l’infection s’est empiré et a attaqué la plaque qui avait été posée.

J’ai dû me faire opérer, on a enlevé la plaque, on a tout nettoyé. Maintenant je suis de retour, j’ai eu quelques semaines sur la moto donc je suis mieux préparé qu’avant, je me sens bien et je suis content d’être de retour.

Tu es de retour, mais es-tu de retour à 100% pour l’instant ?

Je suis à 100% au niveau du pied, je n’ai plus mal et je peux m’en servir comme avant, donc c’est un bon point. J’ai roulé quelques semaines sur la moto, j’ai participé à une petite course la semaine dernière  pour me remettre dans le rythme.

Je ne dirais pas que je suis à 100% prêt pour jouer la gagne ce weekend mais je suis à 100% prêt pour aller rouler.

Tu réalises ton premier holeshot, remporte ta première manche et ton premier grand prix en Indonésie l’an dernier à Pangkal Pinang, on est sur un circuit différent, mais j’imagine que tu as des bons souvenirs de ta venue en Indonésie.

Ouais, je crois que je suis le seul à être déçu de ne pas retourner à Pangkal Pinang pour être honnête.

J’adore l’Indonésie. Les gens n’aiment pas trop venir ici car c’est un long voyage, moi non plus je n’aime pas vraiment ce long voyage pour venir ici mais quand je suis ici je suis vraiment content, les gens sont vraiment gentils et le pays est magnifique.

Evidemment j’ai de bons souvenirs avec ma victoire l’an dernier et le podium le weekend suivant j’espère que je pourrais me faire d’autres bons souvenirs ce weekend.

Le fait d’avoir bien roulé l’an dernier, est-ce que tu penses que ça va t’aider à t’accoutumer à la chaleur, à l’humidité ? Est-ce qu’il faut chercher à s’entraîner dans ces conditions pour s’y habituer ?

Oui, il faut s’entraîner dans ces conditions. Plus tu passes de temps ici plus tu t’habitues à la chaleur. Tout le monde me dit que vu que je viens d’Afrique du sud je dois être habitué à la chaleur mais ce n’est pas que ça fonctionne.

Je vis en Europe depuis quelques années maintenant et je suis habitué au froid – non pas que j’aime ça – mais c’est comme ça. Je préfère la chaleur pour être honnête, une fois qu’on arrive dans les 5 dernières minutes, je sens que je peux pousser peut-être encore un peu plus que les autres dans ces conditions car ils n’y sont pas habitués. La météo ici me convient bien, il faut juste un peu de temps pour s’y habituer.

Quelles sont tes premières impressions quand tu regardes le circuit ?

Il a l’air fun, similaire à celui de Semarang pour être honnête, ils ont fait un super boulot, j’ai hâte d’aller jeter un œil un peu plus tard.

RXR Protect

Médias