Cédric Soubeyras « mon but, c’était de m’approcher du top 10 »

« je préférerais rouler à Arlington, mais quand j’y un contrat, je m’y tiens. »

Cedric Soubeyras n’avait plus roulé en Supercross US au guidon d’une 250 depuis 2016. Le Français avait néanmoins fait le déplacement en 2018 et 2019 pour rouler en catégorie reine et avait signé son meilleur résultat à Seattle, une 13ème position derrière Weston Peick, Christian Craig et Vince Friese.

Ce weekend, Cedric prenait part à l’ouverture du championnat de Supercross US 250 sur la côte Est et loupe de peu le top 10 de la finale en s’adjugeant la 13ème position, se faisant déborder par Josh Hill, de retour en compétition, dans le dernier tour.

Ce weekend, ne cherchez pas Cédric du côté d’Arlington puisque le Français, engagé en Arenacross en Angleterre, ira disputer la finale du championnat à Londres avant de revenir finir la saison aux USA.

RacerX s’est entretenu avec Cédric Soubeyras après sa première finale de la saison, à Tampa, pour prendre la température. L’interview intégrale est à retrouver en cliquant ici , et ci-dessous, vous retrouverez une retranscription des grandes lignes en Français.

Cedric Soubeyras

« Je voulais venir aux USA avec mon équipe Française, Moraco, puis j’ai été contacté par Ricky Renner. Ricky voulait monter une nouvelle équipe, alors j’étais intéressé à l’idée de les aider. On a trouvé un bon arrangement qui nous convenait tous les deux. On va rouler tout le championnat sauf Arlington car j’ai une course en Angleterre. […]

Mon équipe a amené les pièces pour la moto, les pneus, les embrayages, tout ça. On a ramené un peu de matos de France. Ils ont amené les motos, ils ont un camion qu’ils vont conduire sur les épreuves. C’est un peu compliqué pour nous de tout organiser, mais ils ont fait du bon boulot. C’était une bonne chose que de se rapprocher de Ricky et Connor […]

Je suis en Floride en ce moment, pas loin de Daytona, chez un ami à moi. Je me suis entraîné chez Blake Baggett cette semaine. Je vais rester en Floride les deux premiers mois, et après Foxborough, j’irais en Californie […]

@Align_with_us

J’ai déjà vécu en Floride; l’an dernier, je suis resté chez Marvin Musquin. C’était plus simple car j’étais tout seul. Là, je ne pouvais pas ramener toute l’équipe chez Marvin ! On a un petit appart chez mon pote, et c’est plutôt cool ! J’aime la Floride, c’est un bel endroit pour s’entraîner également. Il fait beau, c’est bon pour s’améliorer. […]

J’ai terminé 9ème de ma manche qualificative, donc je m’attendais à terminer entre 15 et 20 en finale. Mais mon but, c’était de m’approcher du top 10. Je me suis rapproché de Jo Shimoda à un moment, je ne voulais pas me prendre un tour, j’ai attaqué, attaqué, puis Shane McElrath m’a mis un tour à deux tours de l’arrivée. Josh Hill est revenu et on s’est battu dans le dernier tour et j’ai terminé 13ème. Quand j’ai vu mon ami Brian Moreau au sol cet après-midi, c’était dur de remonter sur la moto. […]

Je pense qu’on a vu ou j’avais des difficultés, sur certains triples, en sortie de virage. Richard a quelques idées pour améliorer la moto. On va essayer quelques trucs. Malheureusement, il faut que j’aille en Angleterre pour participer à la dernière épreuve du championnat d’Arenacross ce weekend, donc je vais louper Arlington. Je suis un peu déçu. Je sais que Ricky va faire de son mieux pour dégoter quelques pièces pour améliorer la moto. Mais ce n’est pas que la moto. Je sais que je dois travailler techniquement et physiquement. C’est un tout. Lui va travailler sur la moto, et moi, sur moi-même […]

J’ai roulé deux fois en Angleterre en Janvier, deux épreuves. J’ai un peu loupé mon championnat cette année en Angleterre, alors j’essaye de sauver un podium là-bas. J’ai signé un contrat pour faire tout le championnat. Evidemment, je préférerais rouler à Arlington, mais quand j’y un contrat, je m’y tiens. […]

View this post on Instagram

————BRIAN MOREAU———— La vie est injuste parfois. Ce môme ne mérite pas ça. Et encore moins toutes les réactions que j’ai pu lire juste après son crash. Toutes ces personnes qui l’ouvraient sans même savoir l’importance de la blessure. Il s’est donné comme un dingue ces derniers mois et je peux vous dire que le garçon avait la tête sur les épaules… Je veux seulement y dire « Mon pote la vie a été dure avec toi mais je t’interdit de renoncer, ou de baisser les bras. Tu as actuellement des personnes au cœur immense à tes côtés qui feront tout pour t’aider. Je te souhaite le meilleur et croise les doigts très fort pour toi. Je pense fort à toi ❤️»

A post shared by Soubeyras Cedric (@cedricsoubeyras) on


Médias