Chad Reed « À 28 ans, tout le monde disait que j’étais fini »

« En 2020, j’ai l’intention de faire les 17 épreuves »

Chad Reed a livré une interview à Penrite dans lequel l’Australien retrace son parcours, l’influence de son cousin, ses deux titres de champion de Supercross et sa future transition automobile… 2020, dernière saison pour Chad Reed.

Chad Reed.

« J’ai commencé à rouler en Supercross à l’âge de 12 ans. J’avais un cousin de 5 ans mon aîné, et d’une certaine façon, j’ai pu m’en servir comme point de repère, pour planifier, pour savoir où je pouvais être 5 ans plus tard, j’ai pu voir les bénéfices du Supercross à un très jeune âge en regardant mon cousin. Il est monté chez les pros, il a connu du succès, ça m’a donné envie d’être bon, d’être le meilleur. C’était mon cousin, mais je voulais lui botter le cul, j’ai travaillé vraiment dur pour être meilleur que lui… […]

Craig Anderson, le cousin aîné de Chad Reed, a pris sa retraite sportive en 2012 … Il avait remporté l’épreuve de Southwick en 125 en 2003

J’ai dû aller en Europe pour prouver ce que je valais, et ça a plutôt bien marché dans un sens, j’ai appris à ramper avant d’apprendre à courir, d’une certaine façon, j’ai suivi les étapes. J’ai beaucoup appris en Europe, j’ai roulé contre Michael Pichon et d’autres pilotes qui ont été aux USA quelques années avant moi. J’ai pu assez vite me rendre compte si j’étais bon ou non, car c’était un des meilleurs pilotes et j’ai été en mesure de le battre, de prétendre aux podiums et finalement, j’ai reçu des appels provenant des USA et j’ai plié bagages pour traverser l’Atlantique en 2002. […]

Les choses arrivent pour une bonne raison, il n’y a pas d’erreur, que des leçons. Si tu ne finis pas dans l’équipe que tu voulais mais que tu signes ailleurs, au bout de 6 mois, 1 an, tu finis toujours par te rendre compte qu’il y avait une raison à ça et que c’était pour le meilleur pour toi. […]

Résultat de recherche d'images pour "chad reed 2006"

Chad Reed – 2006

J’entends toujours que les blessures font parties du sport, mais je n’ai pas signé pour ça. Je n’ai jamais rien signé disant que j’allais me blesser ! (rires). Je pense qu’il faut être capable de rouler à son niveau, pas au-dessus de ses pompes, en repoussant les limites sans les dépasser. Je pense avoir été capable de trouver le bon équilibre, je n’ai pas été blessé tant que ça mais j’ai eu mon lot de blessures. Malheureusement, c’est comme ça, tu essayes de tout faire pour minimiser les risques. […]

A partir de mes 24 ans, les gens commençaient à se demander si je n’étais pas trop vieux. A mes 28 ans, je me souviens que tout le monde disait que j’étais fini. Pourtant, j’ai connu mes meilleures années à mes 32 ou 33 ans. Je pense que c’est mental. Si tu es passionné, prêt à travailler dur, que c’est toute ta vie, alors je pense que ton âge ne changera pas grand-chose. Valentino Rossi en est la preuve, il est toujours présent. Quand tu regardes le calendrier, tu sais le travail que ça va demander, tu sais combien de temps tu vas passer loin de chez toi et de ta famille. […]

Résultat de recherche d'images pour "chad reed 2009"

Chad Reed – 2009

Après un, deux, trois enfants, rien n’a vraiment changé. Les gens me demandent souvent si je pense à ma famille, bien sûr que j’y pense, mais au final, je veux que mes enfants fassent ce qu’ils veulent faire sans avoir peur, sans penser à ce qui pourrait arriver. J’essaye juste d’être un bon exemple pour mes enfants, je travaille dur, je fais quelque chose qui me passionne, c’est pourquoi j’ai roulé toutes ces années, c’est dans ma tête tous les jours, toute la nuit, j’essaye toujours de savoir comment être meilleur, comment tirer le meilleur profit de ma moto, c’est moi, c’est comme ça. […]

Ça fait 15 ou 16 ans que j’entends les gens se demander quand est-ce qu’un Australien va être aussi bon que Chad Reed et je pense que beaucoup de ces gamins sont aussi forts que moi. On est tous égaux, la différence se fait dans la façon de penser. Il n’y a pas un pilote derrière la grille de départ, il y en a 22, il y a beaucoup de pilotes bourrés de talent qui ne gagneront jamais une course, qui ne gagneront jamais un championnat, car ils n’ont pas toutes les pièces du puzzle. […]

Résultat de recherche d'images pour "chad reed 2012"

Chad Reed – 2012

Je n’ai jamais couru après quoi que ce soit en particulier, je voulais juste suivre mes envies, ma passion, je voulais être la meilleure version possible de moi-même. Que j’essaye de battre Ricky Carmichael, James Stewart ou Ryan Dungey, Ryan Villopoto, Cooper Webb, c’est la même chose. Toujours être le meilleur possible, c’est ma priorité. […]

En 2019, je n’ai pas vraiment été très présent sur la moto. J’ai passé l’été avec mes enfants qui ne sont pas spécialement intéressés par la moto. Ils aiment rouler mais n’ont pas du tout envie de s’investir comme j’ai pu le faire, et ça me va totalement comme ça. La moto, ça a été toute ma vie, et en 2019, j’ai réalisé – que ce soit pour moi ou mes enfants – qu’il n’y a pas qu’une chose dans la vie, mais qu’il y en a plusieurs. […]

J’aime le foot et ils adorent ça, ils adorent le Jujitsu. J’ai passé l’été à faire des courses automobile et j’ai vraiment adoré ça, cette transition. C’est la première fois de ma vie que je trouve quelque chose d’autre que la moto qui me fait autant vibrer et je ne m’y attendais pas du tout, c’est arrivé de nulle part. Je pensais à la moto et le jour suivant, je n’arrêtais pas de penser aux voitures, à comment être plus rapide en piste, comment comprendre les données, comment travailler avec l’équipe sur la voiture, avec le coach, pour être meilleur, plus rapide, comment comprendre l’aérodynamisme, les points de freinages, toutes ces choses sur lesquelles j’ai travaillé depuis des années en motocross. […]

Chad Reed, bientôt …

En voiture, c’est différent, on peut te montrer sur ordinateur quoi faire, te prouver qu’en freinant 20 mètres plus tard, tu seras plus rapide. Freiner 20 mètres plus tard à 300km/h, ce n’est pas simple (rires). […]

J’adore l’idée d’effectuer cette transition dans un futur proche. Même si je prends ma retraite, même si je décide de ne plus rouler, ma véritable passion restera à jamais le motocross. En 2020, j’ai l’intention de faire les 17 épreuves, et c’est sur la bonne voie. J’ai comme nouvel objectif de m’aligner sur un Supercross à 40 ans, j’ai encore quelques années mais ce sera cool de tenter l’aventure et de voir si je suis capable de me qualifier et marquer des points, malgré la quarantaine. »


Médias