Clavicule fracturée pour Jett Lawrence

Ascenseur émotionnel pour Jett Lawrence.

Des 18 tours disputés lors de la finale d’Anaheim 2, Jett Lawrence en aura amené 16. Longtemps leader de la course, le jeune Australien avait tellement d’avance sur Dylan Ferrandis que malgré une petite chute, le pilote Geico Honda gardait le contrôle des opérations, mais commettait de nombreuses erreurs.

Comme à St. Louis, la victoire semblait à portée de main, mais c’était sans compter sur la détermination du Français qui, dans les derniers virages, prendra le meilleur sur Jett Lawrence pour la victoire.

Dans le dernier tours, et alors qu’il occupe la seconde position, Jett se met un gros KO à un virage de l’arrivée. Un mauvais passage dans les whoops, et voilà le kid Australien qui pique du nez à l’approche du double suivant. Jett passe par-dessus le guidon et s’écrase dans l’appel du saut; résultats des courses, une fracture de la clavicule et un gros KO.

Il jouait la victoire, il était à deux doigts de monter sur son premier podium en Supercross US après seulement 3 finales, et c’est malheureusement sur la civière que le frère d’Hunter Lawrence finira sa soirée.

Ce n’est plus un, mais désormais deux Lawrence sur la touche en cette saison de Supercross US. Il reste encore 3 épreuves, Glendale, Oakland et San Diego, avant de faire une pause pour la côte EST.


Médias