Dean Wilson « Je ne peux pas être déçu »

La présence de Dean Wilson à Anaheim 1 est déjà un petit exploit …

Dean Wilson a bien du mal à cacher sa douleur au terme de la finale 450 d’Anaheim 1. Treizième sous le drapeau à damier au terme des 22 tours de la finale, le pilote Rockstar Energy Husqvarna ne se soucie que guère de son résultat, et pour cause.

L’Écossais revient de loin, de très loin. Gravement blessé sur la Monster Cup en octobre 2019 – on imaginait déjà Dean Wilson manquer tout ou partie de la saison de Supercross. Pourtant, et dans le silence, Dean a fait tout ce qui était en son pouvoir pour se soigner, récupérer, et s’aligner derrière les grilles de l’ouverture du championnat.

Revanche pour Deano et de quoi faire taire les critiques faites à son sujet suite à sa nouvelle blessure. Pourtant, un mois avant l’épreuve, Dean Wilson avait abandonné l’idée de rouler à l’Angel Stadium …

Dean Wilson

« C’est dingue, j’ai été gravement blessé et pendant ma guérison, mon but était de pouvoir rouler en décembre. Décembre est arrivé, et je n’étais pas prêt. On a fait notre photoshoot le 4 décembre, j’ai roulé, ce n’était même pas la peine d’y penser. Ma hanche n’était pas prête. Elle craquait, frottait … J’ai pris 3 semaines de repos en plus et juste avant Noel, j’ai repris la moto. C’est fou. Je suis content d’avoir pu participer à la première de l’année. Aux chronos, je fais 8ème puis 9ème, je me suis dit que ce n’était pas si mal. J’ai terminé 7ème de la manche qualificative, je n’étais pas très bon, et lors de la finale, j’étais dans le bon groupe au premier tour, mais quelqu’un s’est déporté dans les whoops et m’est rentré dedans, j’étais 11ème et je suis reparti dernier. Je suis remonté de la dernière position à la 13ème, donc d’un point de vue général, je ne peux pas être déçu. C’est un début, et je vais m’améliorer à partir de là.

J’espère pouvoir être de retour à 100% vers la 5ème ou 6ème épreuve. Je me suis fracturé la hanche en 3 endroits et désormais, j’ai mal à l’aine, c’est plus difficile de bien tenir la moto avec les jambes. Ça craint car mon point fort, c’est les whoops, et pour l’instant, je ne peux pas les prendre normalement car je ne peux pas bien serrer la moto. Qui dit moins serrer la moto avec les genoux dit être plus tendu au niveau des bras, ce qui fait mal aux avant-bras. Une fois que mon aine et ma hanche iront mieux, ça ira. J’espère être en forme pour la 5ème épreuve. Plus tôt, mieux ce sera. »

Citation: Racer X


Médias