Des incohérences au niveau des pénalités de l’AMA ?

C’est fait, Adam Cianciarulo s’est finalement fait pénaliser à Redbud après une (deux) nouvelle sortie de piste. Le pilote Pro Circuit s’est fait déclasser de deux positions en première manche. Du coup, certains se penchent de plus en plus sur la question de la cohérence des pénalités de l’AMA, des décisions qui motivent ces pénalités et surtout, de la façon dont est définie la pénalité en question. Se faire déclasser de deux positions, d’accord, mais pourquoi pas une, ni trois, tant qu’on y est ?

On peut relancer le sujet des pénalités et autres disqualifications sur les chapeaux de roue avec la controverse de la disqualification de Tyler Bowers après le T-Bone sur Justin Barcia –  à revoir ici.  – Si la manœuvre est virulente, Tyler s’était fait disqualifier sur le champ. Quelques mois plus tôt, Barcia lui avait fracturé la jambe dans un incident similaire à Las Vegas, sans ne jamais être inquiété. Tyler s’était alors exprimé à ce sujet – à lire ici. Gallagher avait alors justifié son inaction en disant simplement à Tyler que « Disqualifier ou pénaliser Barcia ne changerait rien à sa position finale au championnat »

On peut aussi parler de la disqualification de Mathias Jorgensen en LCQ à Seattle – à revoir ici.

Certaines disqualifications et pénalité sont méritées, pour d’autres, c’est à discuter.

En tout cas, certains s’en tirent mieux que d’autres. On peut prendre comme exemple Jeremy Martin à Millville en seconde manche pendant la saison 2017. Jeremy coupe littéralement le circuit en deux après une sortie de piste et reprend sa position devant Zach Osborne. Jeremy partira à la faute quelques mètres plus tard mais terminera la manche en 5ème position. Lors de cette manche, aucune pénalité n’a été appliquée à Jeremy Martin.

Lors du dernier PulpMXshow, la pénalité d’Adam Cianciarulo à Redbud a été au centre des discussions et les invités ne se sont pas gênés pour y aller de leurs petites histoires et anecdotes.

Kyle Bentley

« J’ai fait une protestation contre Mike Alessi lors d’un Supercross. Ce soir-là, Broc Tickle est tombé lors de la finale, et il était 12ème et Mike 13ème, quelque chose comme ça. Je filmais et j’ai la vidéo de Mike qui saute le triple en présence du drapeau médical. Mike est dans le virage et les lumières sont déjà allumées sur l’appel du saut, mais il saute  et double Broc au passage. Ouais, pour une position, c’est pas grand-chose, mais c’est un point au championnat et je m’en fous, Alessi il a défoncé Tickle à Atlanta [voir vidéo], je n’aime pas ce gars, je veux aller protester. Je vais voir Gallagher avec mes 800$ pour protester – le prix d’une protestation, remboursé si la protestation est justifiée – je me pointe avec ma vidéo, je lui montre, et Gallagher me répond « Je ne vois aucune infraction », et il a l’audace d’ajouter « De plus, tu veux vraiment protester pour une 12ème position ? ». Putain je déteste ce mec.

Kenny Watson 

« On était à Budds Creek, quand je bossais pour Brian Deegan, en 1997. Brian était tombé aux essais, j’avais dû changer son levier et je lui avais laissé la clef en lui disant de régler la position du levier et de le serrer avant de venir sur la piste pour la manche, et il ne l’a pas fait. Dans le deuxième tour, alors qu’il est dans le top 10, il passe devant les mécaniciens en hurlant et en pointant son guidon, donc il rentre dans les stands, je resserre tout, et il retourne sur le circuit en 18ème position. Au tour suivant, il pointe en 7ème position. Et moi je me dis « Il est vraiment en forme ». En fin de manche, il revient au camion, je lui dis qu’il a bien roulé, et lui il rigole sous son casque comme un enfant. Je lui demande comment il a pu revenir aussi vite et il me répond « Tu vois le virage à 180 degrés ? J’ai été tout droit, je l’ai coupé, pendant deux tours, et personne n’a rien vu à part Craig Decker » La semaine suivante, une photo est publiée et on voit Brian couper la piste devant Decker. Lors de la course suivante, Duke Finch vient nous voir avec la photo et Brian lui répond « Je ne vois pas de quoi tu parles », et ils n’ont rien fait, on n’a jamais été pénalisé. »

L’incident en question de Broc Tickle avec Mike Alessi à Atlanta – Mike avait écopé d’une amende de 4.000$

Médias