Justin Barcia « J’ai toujours ce qu’il faut pour s’aligner, se battre et gagner des courses »

« J’ai toujours ce qu’il faut pour s’aligner, se battre et gagner des courses »

Vainqueur de l’ouverture de la saison de Supercross à Anaheim 1 – et de sa seconde finale 450 de carrière – on s’attendait à la renaissance de Justin Barcia en 2019. Les espoirs auront été de courte durée pour les fans de Bambam. Rapidement blessé en Supercross puis de nouveau blessé avant la saison d’outdoor, Justin Barcia a connu une nouvelle année dans les montagnes Russes alors que son coéquipier – Aaron Plessinger – manquait quant à lui le plus clair de l’année sur une blessure au talon.

En 2020, Justin Barcia entamera sa 8ème saison en catégorie 450. Et oui, déjà ! L’objectif, une nouvelle fois, passer au travers des blessures pour tenter d’aller chercher un titre, le Graal. Le dernier titre remporté date de 2012 pour Justin.

Une interview réalisée par RacerX

Justin, tu fais quoi en ce moment  pendant ton break d’intersaison ?

Quel break d’intersaison ?! [rires] Il n’y a pas de break d’intersaison ! On a pris une semaine de vacances avec ma femme puis on a chargé notre camping-car avec nos chiens et on est venu en Californie et on est ici depuis. On a reçu la nouvelle moto et il y a beaucoup de travail à faire et on a déjà fait de gros progrès. On travaille vraiment dur pour être au meilleur niveau la saison prochaine.

C’est comment, la vie de mari ?

Top, la vie est belle. Je n’ai pas à me plaindre, ma femme m’aide beaucoup.

La Monster Cup, c’est dans quelques jours. C’est quoi ton plan ?

Pour moi, la Monster Cup, c’est une occasion de gagner un million de dollars. J’ai connu une saison de motocross compliquée mais n’importe quel athlète doit être capable de laisser ça derrière lui et aller de l’avant et je pense que je fais partie de ces athlètes-là.

Je travaille dur et je pense vraiment que j’ai de bonnes chances de bien figurer sur la Monster Cup. L’an dernier, les choses ne se sont pas passées comme prévu mais cette année je suis dans une bien meilleure position. Je suis en bonne santé, la nouvelle moto me convient beaucoup mieux. On va aller là-bas pour botter quelques culs, c’est certain.

2019, le meilleur comme le pire pour toi. Tu gagnes la première épreuve puis tu es passé par les blessures et la malchance. Ça t’a mis un frein, pas vrai ?

Oui, c’est clair. C’était difficile de revenir et de gagner cette première finale, puis d’avoir ces blessures, de ne pas être à l’aise, tout ça… Malheureusement les blessures ont traîné toute l’année et je n’ai pas été capable de m’en débarrasser. C’était tout de même bon de pouvoir terminer la saison en meilleure santé, maintenant je suis en forme et je sens que ma condition physique va de mieux en mieux jour après jour. Je me sens en forme. C’est cool de voir ce progrès là. Cette année a été compliquée et je veux la terminer en frappant fort.

Ta saison de Motocross US, tu en tires quoi ? Du bon, du mauvais ?

C’était difficile. J’étais blessé au début de la saison et je n’ai pas eu le temps de tester, je n’ai pas pu régler ma moto correctement de toute la saison. On savait qu’on avait des problèmes de ce côté-là mais on n’a jamais été en mesure de les régler avec mes blessures et le manque de testing …

Malheureusement, c’était difficile, mais on s’est amélioré en fin de saison et j’ai commencé à récupérer, la moto a commencé à s’améliorer aussi. Bon, ce n’était pas une bonne saison. C’est du passé et on va de l’avant désormais depuis. Je suis excité de participer à la Monster Cup pour montrer aux gens où on en est désormais. On a fait le travail, c’est certain.

Il est un petit peu tôt, mais tu te sens bien à l’approche de 2020 ?

Oui, je me sens bien mieux que l’an dernier. L’équipe a vraiment franchi un cap cette intersaison. On a fait beaucoup de changements sur la moto et aussi quelques changements personnels. Je suis dans le milieu depuis longtemps, j’ai vu beaucoup de choses, et je peux voir que cette équipe veut revenir au top, comme il y a quelques années, ils veulent gagner des courses, des championnats. C’est bon de voir cette motivation, chose que je n’ai plus vu depuis un moment. Les gars ont aussi fait du bon boulot au niveau du design de la moto. J’ai vraiment un sentiment positif et je suis vraiment content de voir que tout le monde est aussi excité que moi à l’approche de la nouvelle saison.

Ils ont fait tant de changements que ça sur la moto ?

Non, pas tant que ça. Honnêtement, la moto n’est pas si différente, mais ils ont fait quelques changements au niveau du moteur pour la calmer un peu. Je n’ai pas roulé la 250YZF, mais je pense qu’ils ont aligné la 450 sur la 250. La 450 est une machine délicate à piloter en Supercross. En roulant sur la moto, ils se sont rendu compte de ces problèmes et on continue de peaufiner nos réglages pendant nos sessions d’entraînements.

Tu es un vétéran désormais, ça fait 10 ans que tu roules chez les pros.

Ouai ! C’est plutôt cool. C’est bizarre à dire, mais je suis un vétéran. Pourtant, je sens que pour l’an prochain, la plupart de mes objectifs sont atteignables, tu vois ? Je suis dans le milieu depuis longtemps et j’ai beaucoup d’expérience. C’est dingue, mais c’est vrai, je suis là depuis un bail désormais. Je me sens toujours jeune et j’ai toujours ce désir, ce qu’il faut pour s’aligner, se battre et gagner des courses. C’est cool. J’ai hâte de débuter la saison prochaine.

Tu as gagné des championnats, des épreuves, tu sais que tu es capable de gagner. Peut-être qu’il ne te manque plus qu’un peu de chance ..

Un peu de chance, et beaucoup de travail. J’ai une très bonne équipe derrière moi. Je sens que l’an prochain, tout se mettra en place. Aucune raison pour qu’on ne soit pas compétitif. Au plus profond de moi, je sais que je ne me suis pas senti comme ça depuis plusieurs saisons; je sens que je peux faire ce que je veux sur ma moto et ça fait du bien. Tout se goupille correctement pour nous et on devrait pouvoir se battre pour le championnat. J’en ai assez de ne gagner qu’une ou deux courses, je veux être dans le coup toute l’année. Je veux faire de belles choses l’an prochain.

Tu sembles être un de ces gars qui aime juste tellement rouler à moto.

C’est un sport que j’aime plus que tout. J’ai grandi en étant un gamin qui aimait rouler à moto. Si tu perds la passion, ça devient difficile. Je ne vais pas te mentir, j’ai perdu la passion auparavant. Mais tu ne perds jamais l’amour de la compétition. C’est une chose d’aller rouler, s’en est une autre de faire de la compétition. Ce sentiment ? Je n’ai jamais été capable de le retrouver dans ma vie autre qu’à travers la moto. J’aime ce sport et je suis reconnaissant pour toutes les opportunités qui m’ont été offertes.

Dernière question: est-ce que tu peux gagner ce samedi à Las Vegas ?

Oui, je pense que je peux gagner. Ce n’est pas simple et il y a beaucoup de variables à prendre en compte: les pilotes, le circuit, tout ça. Je pense que pour l’heure, je suis en mesure de gagner quelques courses.

RXR Protect

Médias