Justin Cooper « J’essaye de réaliser et je profite de l’instant, je kiffe. »

11ème Supercross de carrière, et première victoire pour Justin Cooper.

Une saison d’apprentissage dans la discipline en 2019 – durant laquelle il signait 6 podiums – et déjà, Justin Cooper remporte sa première finale de Supercross US 250. Si cette dernière était passée sous le nez du spécialiste de l’outdoor la saison dernière à Arlington, c’est bel et bien la plus haute marche du podium qui attendait le pilote New-Yorkais à Anaheim.

Régulier, à l’affût, Justin Cooper n’a pas fait de vagues ce samedi soir dans l’enceinte de l’Angels Stadium. A vrai dire, le pilote Star Yamaha n’en a pas eu besoin. Austin Forkner s’est – une nouvelle fois – tiré dans le pied tout seul. En partant à la faute au 11ème tour, le pilote Pro Circuit a ouvert grand la porte aux deux coéquipiers Star Yamaha Justin Cooper et Dylan Ferrandis.

Pourtant, c’est seulement la veille de l’épreuve que Brad Hoffman, le team manager de l’équipe Star Racing, a pris la décision d’aligner Justin Cooper à l’ouest en lieu et place de Shane McElrath … Un très bon choix …

La plaque rouge sera sienne lors de la prochaine épreuve…

Justin Cooper: « Derrière la grille, je me disais « Je veux gagner Anaheim 1, allez, je peux le faire ». J’ai tout donné mais d’un autre côté, je n’ai pas eu besoin de trop attaquer. J’étais à l’étude derrière Austin et j’y suis resté. J’ai trouvé mon rythme et plus tard, j’ai commencé à chercher des endroits pour faire la différence sur Forkner et le doubler. Je n’ai même pas eu besoin d’aller jusque-là.
Quand il a fait son erreur, j’ai mis la tête dans le guidon, j’ai parfaitement choisi mes traces, j’ai mis la barre haute, je me suis assuré d’avoir de l’avance pour pouvoir ramener le trophée à la maison.
Avec l’équipe, on a beaucoup parlé de l’excitation d’être à Anaheim 1. Le championnat ne peut pas être gagné ici, mais il peut être perdu. Le but était de rouler 15 minutes intelligemment et monter sur le podium, c’est ce qu’on a fait, on a même gagné. Je ne pourrais pas être plus heureux. J’essaye de réaliser et je profite de l’instant, je kiffe.
Hier encore, on était tous présent en conférence de presse et on ne savait pas qui allait rouler à l’ouest. On en a parlé, et me voilà, vainqueur à Anaheim 1. L’outdoor, c’est ma spécialité, prouver que je peux gagner en Supercross aussi rend cette victoire encore plus spéciale. »

Photos: Yamaha


Médias