Ken Roczen « Je n’ai pu rouler qu’une fois cette semaine »

Notre Allemand préféré Ken Roczen a terminé à la seconde place de la sixième épreuve du championnat de Supercross US à Minneapolis ce samedi, c’est son 4ème podium depuis le début de l’année.

Bien qu’il n’ait pas encore remporté de victoire cette saison, sa régularité (2-3-4-5-3-2) au cours des six épreuves lui ont permis de prendre le contrôle du championnat pour la deuxième fois de la saison – Et ce malgré les 3 victoires de Cooper Webb

Steve Matthes de RacerX s’est entretenu avec Ken Roczen après la finale, voir l’article original ici.


Tu aurais pu gagner ce soir. Cooper Webb a bien roulé et il mérite la victoire, mais tu roulais aussi bien que Cooper. Tu n’a pas pu doubler Joey assez rapidement.

Ouais. La piste était difficile.

Je me suis plus éclaté à Minneapolis que lors des courses précédentes. C’est cool d’être de retour sur la côte est. Je me sentais bien sur la moto. Évidemment, lors des qualifications, mon temps n’était pas terrible, mais cela ne m’inquiétait pas.

Tu vois, ce soir, je me suis senti vraiment bien. On a roulé avec une grosse intensité dans la heat. J’ai pris un bon départ. Même lors de la finale, j’ai fait un bon départ mais j’ai un peu trop levé l’avant.

Quand j’étais 3ème, j’ai eu quelques occasions de doubler Cooper mais je n’ai pas pu prendre l’avantage. J’essayais vraiment; Puis Cooper a doublé Joey, et Joey s’est fatigué / a roulé plus tendu, mais il roulait toujours assez bien pour qu’on galère à le doubler.

Je pense que si j’avais pu le passer un peu plus tôt, j’aurais pu rouler un peu plus comme j’aurais voulu. Ce n’est pas passé loin.

Quand j’étais derrière Cooper, j’étais vraiment proche de lui, je lui ai presque sauté dessus sur le dragon back. On était tous roue dans roue, pareil avec Joey. Une fois que je l’ai doublé, j’ai eu le champ libre.

Si j’avais réussi à avoir le champ libre plus tôt, j’aurais pu tenter d’attaquer un peu plus. Mais au final, je ne suis pas mécontent avec ma seconde place. C’est bien, même si on veut gagner et qu’on avait une opportunité une fois de plus.

Je n’ai pu rouler qu’une fois cette semaine. Normalement on roule Lundi, Mardi & Jeudi et ça nous met dans le bain.

Mais là, 4 jours sans rouler, ça m’a fait bizarre, surtout qu’en plus tu passes de la côte Ouest à l’Est, la terre est différente ….. Tout est différent.

Il faut toujours un peu de temps pour s’adapter. Tu arrives à Minneapolis et il fait super froid, tu restes dans le stade toute la journée, c’était une soirée différente des autres.

Je suis content de partir d’ici en bonne santé, avec une seconde place, une course solide. Je ne peux pas me plaindre.

Comment vont les brûlures d’après San Diego ?

Ça va mieux, j’ai quand même dû me protéger les tétons parce que mon pare pierre m’irrite …

Le fessier, ça va mieux. C’était horrible pendant 4 jours, puis maintenant ça va mieux. Je prends des antibiotiques en fait, ça avait l’air de s’être infecté …

Feld s’est excusé. Ils ont proposé de l’argent aux pilotes privés. Certains acceptent, d’autres non. C’est un sujet de controverses. Tu es satisfait de ce qu’ils ont dit ? C’est quoi la suite ?

Ils ont fait une erreur. Tout le monde savait qu’il allait pleuvoir Samedi. Tu peux sécher un endroit humide avec de la chaux, mais si tout le circuit est détrempé, c’est clair qu’on va prendre une douche.

Je pense que ça va au-delà du problème de la chaux. Pour le moment, il faut simplement se réunir et préparer notre discussion avec Feld sur tous les sujets qui nous préoccupent.

On veut être professionnels, pour que ce soit mieux pour tout le monde, c’est tout ce qu’on demande.

Tu repars une nouvelle fois avec la plaque rouge.

Oui, le championnat est tellement serré actuellement, c’est dingue. On essaye de garder le cap. Je suis vraiment content de l’équipe et de moi-même. Je sais qu’on n’a toujours pas gagné et c’est ce qu’on essaye de faire, mais c’est tellement cool d’être dans la course au titre.

2016 était une bonne année pour moi. Mais après 2 ou 3 épreuves j’étais déjà 20 points derrière. C’est bien différent. Je suis premier du classement sans avoir gagné une seule finale, mais ça me va.

On se dit que ça va finir par arriver, mais chaque week-end, il y a ce petit truc qui t’en empêche.

Oui, j’ai tout donné ce soir, j’ai vraiment essayé ….

On était dans une bagarre tellement intense que je ne pensais à rien.

Maintenant que j’y pense, la finale m’a paru très longue, mais dans le feu de l’action, je n’ai même pas regardé les infos que me panneautait mon mécanicien.

Oscar déteste quand je dise ça, mais je lui ai déjà dit. Je n’ai pas regardé mon panneautage une seule fois.