La FIM approuve une procédure antidopage simplifiée pour le Supercross

L’agence mondiale Antidopage vers la sortie en Supercross US ?

C’est ce que porte à croire le compte rendu de la troisième réunion du conseil d’administration de la FIM pour l’année 2019. Si les détails sont encore peu nombreux, dans ce document est présent une information capitale qui fait office d’une bombe sur le championnat de Supercross US, la disparition de la WADA – l’agence mondiale antidopage – après approbation de la FIM.

Le Conseil d’administration a approuvé une nouvelle procédure simplifiée et plus rapide des contrôles antidopage en Supercross. La collecte et l’analyse des échantillons seront effectuées par l’Agence américaine antidopage (USADA) et non plus la WADA (l’agence mondiale). La FIM sera responsable du reste de la procédure en cas de résultat positif. Si cela ne nous concerne en rien, dites-vous surtout qu’aux USA, c’est la FIM qu’ils aimeraient voir sortir du système, mais c’est un pas dans la « bonne » direction, demandez donc à Cade Clason, Christian Craig et Broc Tickle …

Il semble dont que l’Agence mondiale antidopage (WADA) soit supprimée et que l’USADA prenne le relais (l’Agence américaine antidopage). L’USADA gère également les procédures antidopage du championnat de Motocross US, ce qui pourrait grandement simplifier le processus pour les pilotes.

Aux USA, c’est ce qu’on demande: une procédure nouvelle, simplifiée et rapide – depuis des années, à la suite des longues suspensions de pilotes tels que James Stewart, Broc Tickle, Cade Clason et Christian Craig. .

Source: RacerX

Médias