Le championnat de France de Pit Bike, c’est terminé

Un pas en avant, 3 en arrière.

La FFM vient d’annoncer que le championnat de France de PitBike ne sera pas au calendrier des compétitions FFM en 2020 par manque de participants.

Pourtant, plus de 90 pilotes ont marqué au moins un point en championnat de France de Pitbike en 2019, sur les 4 épreuves que comptait le championnat cette saison.

Ces 90+ pilotes étaient néanmoins répartis dans 8 catégories, une moyenne d’à peine 12 pilotes par catégorie.

Si la disparition de ce championnat ne touche que les concernés directs et l’industrie du Pit Bike en France, c’est une nouvelle discipline deux roues de perdue à l’heure où le prix global des licences s’envole…

Image associée

@Pitbike-Motocross.fr

À la FFM, on annonce quand même une « suspension pour durée indéterminée ». Au cas où l’engouement autour du Pit Bike reprenne de plus bel en l’absence d’un championnat national, sait-on jamais …

À la FFM, on disait, le 14 février 2019,  que « la Fédération continue de pousser le développement de la discipline qui, l’année dernière, avait profité de la baisse drastique du prix de la licence compétition annuelle puisqu’elle était passé de 230 à 145 euros. »

Ils étaient environ 140 à s’aligner derrière les grilles – toutes catégories confondues – en 2018, contre 90 en 2019.

FFM

« Chèr(e) pilote,

Après plusieurs années d’existence, le Championnat de France de Pit-Bike ne sera plus au calendrier des compétitions FFM en 2020. Par manque de concurrents, l’organisation de ces épreuves n’est plus viable pour nos Moto-Clubs, contraignant ainsi la Fédération Française de Motocyclisme à suspendre l’organisation de ce championnat pour une durée encore indéterminée à ce jour. 

Nous ne manquerons pas de vous tenir informés de l’évolution de ce cycle d’épreuves.

Merci de votre compréhension. […] »


Médias