Le doublé pour Cooper Webb à Spring Creek

Cooper Webb renoue avec la victoire.

Cooper Webb n’était encore jamais monté sur un podium outdoor 450 et a opté pour la solution la plus radicale ce weekend pour y parvenir: le doublé. Le champion de Supercross 2019 semblait dans son élément dans la boue de Millville mais n’a pas forcément eu la tâche facile, il fallait compter sur la présence d’un Eli Tomac et d’un Ken Roczen. Retour sur une épreuve 450 pimentée.

450 manche 1

Journée nationale du pilote privé à Spring Creek. Au bout de la première ligne droite, c’est Isaac Teasdale muni de son kit JGR qui signe le holeshot avant de se faire déborder par Cooper Webb, Henry Miller, et John Short. 5ème, on retrouve Kyle Cunningham – pour sa seconde épreuve outdoor de la saison – devant Eli Tomac et Fredrik Noren. Marvin Musquin pointe 8ème dans le premier tour.

Au bout d’à peine 2 tours, Cooper Webb compte plus de 10 secondes d’avance sur le reste de ses poursuivants alors qu’Eli Tomac commence à faire le tri dans ses adversaires. Au quatrième tour, Tomac pointe second devant Henry Miller et Marvin Musquin. John Short est alors en 5ème position devant Fredrik Noren et Isaac Teasdale. Zach Osborne, parti 12ème, réalise une remontée éclair dans les premiers tours.

Seconde position en première manche pour Eli Tomac – Jeff Kardas

Marvin fait rapidement la jonction sur Henry Miller mais les leaders sont loin, très loin, et les temps chronos de Webb et Tomac sont 3 secondes plus rapides que ceux du Français. Il devra se contenter de la troisième position, bien esseulé en piste, a plus d’une minute du vainqueur de manche.

Devant, Eli Tomac fait le forcing et réduit l’écart à vue d’œil mais Webb répond aux attaques du pilote Kawasaki. Si Cooper n’est pas en position d’inquiéter Eli au championnat, il vise sa toute première victoire de manche outdoor 450 et ne lâchera rien. Dans le tout dernier tour, Eli se fait gêner par Teasdale dans la seconde section de vague et abandonne la lutte. Pendant ce temps-là, Zachary Osborne est remonté en 4ème position.

La victoire en première manche pour Cooper Webb – Jeff Kardas

Henry Miller, local de l’épreuve, termine 5ème devant John Short et Fredrik Noren. On retrouve la seconde Kawasaki officielle en 7ème position avec Joey Savatgy. Aaron Plessinger et Justin Bogle rentrent dans le top 10. Justin Barcia, parti 22ème, termine 11ème devant Jason Anderson qui tombe 2 fois dans le tout premier tour. Ken Roczen, plus que transparent, termine 14ème derrière Teasdale et devant Dean Wilson.

Soupe à la grimace pour Benny Bloss (16ème) et Blake Baggett (17ème).

Cunningham, victime d’un problème mécanique, abandonnera dans le 3ème tour. Dylan Merriam et Ben Lamay s’accrochent sur le « chadapult » dans le premier tour. Si le premier jette l’éponge, le second parvient à accrocher un petit point avec la 20ème position.

450 manche 2

En seconde manche, c’est un Cooper Webb chargé à bloc qui déboule de la grille et s’empare du leadership devant Ken Roczen et John Short. Carnage dans le premier virage, Marvin Musquin se retrouve au sol, tout comme Jason Anderson et une poignée d’autres pilotes. Tomac peine à se frayer un chemin dans le top 10 dans le premier tour.

Cooper Webb en route vers le doublé à Spring Creek – Jeff Kardas

Le duo de tête prend rapidement le large alors qu’Osborne revient dans la roue de Short. Kenny – l’énigme physique de l’année – ne baisse pas le rythme et revient sur Cooper avant de trouver l’ouverture pour s’emparer de la tête de la course. Quelques virages plus tard, un intérieur agressif de Webb lui permet de reprendre les commandes, ça chauffe en tête de peloton.

Roczen saute le triple en montée et se porte une nouvelle fois à la hauteur de Cooper. Dans le tour suivant, Cooper tente d’imiter le pilote HRC mais se met court. Cooper chute et voit Roczen reprendre le meilleur ; il repartira second, devant Zach Osborne. En fin de manche, Kenny semble moins à l’aise, moins actif sur la moto, et Cooper Webb fond sur l’Allemand dans les derniers tours, le couteau entre les dents. À deux tours de la fin de course, Cooper Webb double de nouveau Ken Roczen – dans les vagues cette fois ci. Ken se réveille, met la tête dans le guidon et attaque jusqu’au drapeau à damier, c’est seulement 0.3secondes qui séparent les deux hommes en fin de manche, avantage à Cooper Webb.

Podium de journée pour Osborne – Jeff Kardas

Justin Barcia réalise une course solide mais discrète, en 4ème position. Eli Tomac partira à la faute après la série de vague et devra se contenter de la 5ème place après avoir longtemps bataillé dans le top 10. Marvin Musquin parvient à revenir jusqu’en 7ème position devant le privé John Short. Blake Baggett termine 9ème devant Jason Anderson, lui aussi au sol dans le premier virage.

Aaron Plessinger chute sur le « chadapult » et Fredrik Noren ne peut éviter la machine du pilote Yamaha. Le premier abandonne alors que le second reviendra en 11ème position devant Dean Wilson et Kyle Cunningham. Coty Schock, Felix Lopez et Isaac Teasdale complètent le top 20.

Nouvel abandon sur problème mécanique de Joey Savatgy.

Avec sa victoire à Spring Creek, Cooper Webb devient le 69ème vainqueur d’épreuve en catégorie 450. Zach Osborne (4-3) et Eli Tomac (2-5) terminent la journée avec le même nombre de points, avantage à Zach Osborne suite à son meilleur résultat en seconde manche ; c’est lui qui montera sur la seconde marche du podium.

Eli Tomac parvient tout de même à augmenter de quelques unités son avance sur Marvin Musquin (3-7) au championnat. Marvin échoue au pied du podium à Spring Creek et compte désormais 38 points de retard sur le pilote Kawasaki. Ken Roczen (14-2) est toujours 3ème du classement provisoire 450, 11 points derrière Marvin Musquin.

Médias