Le Supercross de Paris, c’est ce weekend !

Le Supercross de Paris, J-3 !

Vingt cinq à neuf cela pourrait tout à fait être le score d’un match de rugby, le sport résident de Paris la Défense Arena ! Mais ce weekend – samedi soir et dimanche après midi – c’est le Supercross qui tiendra la vedette dans cette superbe salle qui verra une nouvelle fois les Français affronter les redoutables spécialistes Américains ; vainqueur de vingt cinq éditions du Supercross, ces derniers mènent largement à la marque, même si les tricolores les ont défaits à neuf reprises !

Résultat de recherche d'images pour "Supercross paris"

@Larivière Organisation

L’école Américaine du Supercross

Si le Supercross a réussi à s’implanter à Paris dès le milieu des années 80, c’est bien aux Etats Unis que la discipline est née et tient la vedette ! Ce n’est donc pas un hasard si les neuf succès français ont été décrochés par des pilotes s’étant exilés outre Atlantique pour y faire carrière.

Après Jean Michel Bayle, David Vuillemin, Christophe Pourcel et Marvin Musquin, Dylan Ferrandis sera-t-il le cinquième mousquetaire à soulever le prestigieux trophée de « King of Paris » ? Sacré champion 250 de Supercross US cet été, l’Avignonnais revient à Paris avec d’autres armes que l’année dernière où il avait conquis une superbe seconde place.

Résultat de recherche d'images pour "dylan ferrandis supercross paris"

Dylan Ferrandis sera présent

“L’an passé Dylan n’avait pu rouler que quelques jours en 450 avant le Supercross de Paris mais cette année nous avons abordé les choses plus spécifiquement. Depuis sa reprise, il a roulé quasi-exclusivement sur la 450, avec pour objectif de gagner à Paris. Ce sera chaud mais c’est dans ses cordes”, explique David Vuillemin, quadruple vainqueur du Supercross de Paris et coach de Dylan Ferrandis qui sera le leader du pack français.

Un pack qui aura face à lui une coriace équipe américaine, emmenée par Malcom Stewart, Justin Barcia, Joey Savatgy, Jeremy Martin et Vince Friese, le duel franco-américain pouvant être arbitré par l’Australien Chad Reed, vainqueur en 2007 à Paris.

Du freestyle de haut niveau

Le plateau des pilotes de freestyle n’a rien à envier à celui du Supercross. Le Français David Rinaldo sortira ses figures les plus spectaculaires lui qui a remporté avec brio le « Best Trick » lors des X-Games aux USA. A ses côtés, deux terreurs du « best whip » également multi-médaillés aux X-Games, l’Australien Jarryd McNeil et le Japonais Genki Watanabe rivaliseront d’audace face aux excellents Nicolas Texier, Rocky Florensa et Antonio Navas. Qu’il soit connaisseur ou néophyte, le public parisien appréciera un show de niveau mondial.

Résultat de recherche d'images pour "david rinaldo"

David Rinaldo assurera le spectacle

L’Arena transformée en piste de Supercross

Un véritable défi est accompli pour métamorphoser en cinq jours la salle de spectacle et terrain de rugby en piste de Supercross qui développe plus de 700 mètres de long avec des bosses, des virages, des obstacles et des rampes pour les sessions de freestyle.

Après avoir construit un plancher de 11.000m2 en caillebotis de pvc recouvert de bâches étanches pour protéger la pelouse synthétique, une équipe de 70 personnes va travailler jour et nuit pour apporter et étaler 3.700m3 d’une terre spécifique stockée au même endroit d’une année sur l’autre.

Des camions vont effectuer plus de 400 rotations pour amener ces 11.000 tonnes de terre avec des horaires calculés pour ne pas gêner le trafic du quartier de la Défense aux heures de pointe. Dans l’enceinte, huit pelleteuses de quinze tonnes et deux pelleteuses de 40 tonnes, renforcées par quatre « bobcat » vont étaler la terre et former les obstacles aux mains expertes des spécialistes de la construction de pistes de Supercross que sont Jean-Luc Fouchet et Cédric Lucas.

Aucune description de photo disponible.

Le jeudi, les gros travaux sont terminés et il ne reste plus qu’à placer la grille de départ, les 80 bottes de paille et les 1400 mètres de protections techniques gonflables Air Protek disposées de chaque côté de la piste. Les essais pourront alors commencer en toute sécurité.

Dès le dernier podium dimanche en fin d’après midi, le démontage commence avec l’évacuation de la terre qui est ramenée dans le lieu de stockage. Il faut 40 personnes pour démonter le plancher et tout sortir en une nuit. L’enceinte est rendue lundi matin à 7 heures sans plus aucune trace de terre.

Samedi 9 novembre, ouverture des portes au public à 15h, essais de 15h30 à 17h et début du show à 20h.

Dimanche 10 novembre, ouverture des portes au public à 11h30, essais de 11h50 à 12h30 et début du show à 15h.

billetterie + infos pratiques

Photo: Supercrossdeparis

RXR Protect

Médias