Le Supercross US, c’est fini?

Le Supercross US, c’est fini ?

Le championnat de Supercross US est-il définitivement terminé cette saison ? J’aimerais pouvoir vous apporter une réponse précise, mais pour l’heure, c’est le flou total.

Aux USA, Feld a annulé toutes les épreuves sauf celles de Las Vegas (25 avril) et Salt Lake City (2 mai) et en toute franchise, je vois mal comment ces deux dates pourraient subsister vu la tournure des événements.

Si on regarde du côté du MXGP, la prochaine épreuve est actuellement prévue en Italie – à Maggiora – le 17 mai prochain. Autant vous le dire franchement, ne comptez pas trop là-dessus, pas plus que sur le grand prix d’Allemagne le 24 mai à Teutschenthal …

À Valkenswaard, on nous assurait la tenue de l’épreuve de Trentino le vendredi avant d’annoncer son report le samedi matin. Les organisateurs et le promoteur attendent le dernier moment pour annoncer le report / l’annulation de leurs épreuves, croisant les doigts dans l’espoir de pouvoir tenir leur calendrier 2020 – mission presque impossible. En Italie, épicentre de l’épidémie en Europe, oubliez les événements sportifs pendant les prochains mois.

Si la Russie reste bien moins impactée que la France, l’Espagne ou l’Italie par le Covid-19, il est difficile d’imaginer la caravane du MXGP – et tous ses acteurs Européens – poser ses valises à Orlyonok tant que l’épidémie n’est pas sous contrôle. Rendez-vous compte, on parle de la Russie et on se projette au 7 juin prochain, dans presque 3 mois …

Pour en revenir aux USA, on peut seulement croiser les doigts et espérer que le championnat d’outdoor – qui doit débuter à Hangtown le 16 mai prochain – puisse se dérouler normalement et se disputer sur les 12 épreuves prévues au calendrier. On entend dire que le motocross US pourrait être retardé et se prolonger jusqu’en Septembre, comme à l’ancienne. On évitera d’aborder le sujet du Motocross des nations 2020 pour l’instant.

Résultat de recherche d'images pour "ama motocross hangtown 2019"

Alors, reporter les épreuves de Supercross US ? D’accord, mais à quand ? La fenêtre est mince puisque seulement 2 petites semaines séparent la fin du Supercross US de l’ouverture de l’outdoor.

Disputer les deux dernières épreuves de Las Vegas et Salt Lake City reste la meilleure porte de sortie mais qui y croit encore réellement aujourd’hui ? En quelques jours, on est passé d’une épreuve d’Indianapolis disputée à huis clos à l’annulation pure et simple des 5 prochaines épreuves du championnat; autant dire qu’on ne se dirige pas exactement vers une fin de saison …

Et si nos champions de Supercross 2020 étaient déjà connus ? Il faut se faire à l’idée que ce soit une possibilité.

Eli Tomac pourrait bien avoir décroché sa première couronne en Supercross US – catégorie 450 – sans même le savoir à Daytona. Difficile d’imaginer que le pilote qui a remporté le plus de finales de Supercross US sans ne jamais décrocher de titre y parvienne finalement de cette façon-là en 2020.

En doublant Ken Roczen dans les derniers tours à Daytona, Eli Tomac a-t-il réalisé le dépassement le plus important de sa carrière ? C’est bien possible.

Forcément, avant même de savoir si le reste du championnat est annulé, les fans incontestables de Ken Roczen hurlent au scandale. « Si Ken savait, il n’aurait pas lâché l’affaire aussi facilement à Daytona ».

Question : Il aurait fait quoi exactement Ken Roczen pour contenir Tomac revenu de la 6ème position ? Il se serait explosé volontairement contre lui dans un virage ? Je n’ai pas vu Roczen baisser les bras à Daytona, j’ai vu Ken Roczen se faire battre à Daytona. « Avec des si »…

@Align.With.Us

Avec un peu de recul et de neutralité, j’ai du mal à voir comment on pourrait contester le titre de Tomac au cas où ce dernier soit délivré prématurément. Eli a remporté 5 finales cette saison, c’est la moitié des épreuves et plus que n’importe quel autre pilote. S’il est aujourd’hui leader du championnat après 10 courses, ce n’est pas fruit du pur hasard. Pour faire plus simple, le mec qui a le plus de points l’emporte, c’est le principe même …

On ne peut délivrer un titre sur des spéculations sinon, on pourrait également refiler le titre à Cooper Webb ou Justin Barcia.

Tomac n’a pas initié le Covid-19 et nul doute que le pilote Monster Energy Kawasaki préférerait aller au bout du championnat pour gagner un titre en bonne et due forme (nous aussi), mais les circonstances sont ce qu’elles sont et aujourd’hui, 3 points séparent Tomac de Roczen et ça pourrait bien s’arrêter là, qu’on le veuille ou non.

@Align.with.Us

En catégorie 250, les pilotes de la côte EST n’ont disputé que 4 épreuves de leur championnat, c’est peu, mais en cas d’annulation des épreuves restantes le titre pourrait bien être déjà empoché pour Chase Sexton.  Vainqueur de deux finales et auteur de deux secondes positions à Tampa et Daytona, le pilote Geico Honda pourrait délaisser la 250 bien plus rapidement que prévu avec un nouveau titre de Supercross en poche. C’est Shane McElrath qui pourrait l’avoir en travers pour sa dernière saison en 250 … Le pilote Star Racing Yamaha a remporté l’ouverture de la saison et ne compte que 10 points de retard sur Sexton. Encore une fois, « avec des si »…

Sur la côte Ouest en 250, ça râle beaucoup moins. Forcément, c’est notre Français Dylan Ferrandis qui mène la danse après 6 épreuves. Bande de chauvins que vous êtes ! (Moi le premier)

Bon, certes Dylan ne compte que 7 points d’avance sur Justin Cooper et 13 points d’avance sur Austin Forkner, mais sur le papier, c’est bien le Français qui a été au-dessus du lot cette saison non ?

À l’image d’Eli Tomac, Dylan Ferrandis a dû se battre pour aller chercher ses victoires en débordant ses plus gros concurrents au championnat, chose que ni Justin Cooper ni Austin Forkner n’ont été en mesure de faire lors des 6 premières épreuves de la saison.

Le championnat de Supercross US 2020 aura-t-il un goût d’inachevé ? C’est certain. Sur le plan sportif, quel dommage de voir cette saison 2020 – palpitante et disputée – prendre cette tournure mais il faut également prendre la mesure de la période que nous traversons aujourd’hui.

Nos entraînements, nos championnats, notre passion ou nos loisirs ne représentent plus une priorité et il est désormais du devoir de chacun de se responsabiliser, de prendre précautions et dispositions pour préserver l’ensemble du groupe et permettre à tous de retrouver – dans les meilleurs délais – la sérénité et l’insouciance qui nous a quittés ces derniers temps.

Prenez soin de vous.


Médias