Les réactions des pilotes après Agueda

« Un weekend horrible »

Tim Gajser et Jorge Prado auraient bien du mal à se plaindre de leur weekend d’Agueda, les deux pilotes signent le doublé dans leurs catégories respectives. L’un s’empare de la plaque rouge, l’autre réduit l’écart qui le sépare du leader du championnat.

Pour le reste des pilotes, les avis sont forcément mitigés. Gautier Paulin et Romain Febvre sont plutôt déçus de leurs résultats, Clément Desalle, de son côté, tire du positif de son weekend. Jago Geerts et Ben Watson eux, repartent dégoûtés.

Du coup, ils en pensent quoi, les Antonio Cairoli, Thomas Kjer Olsen, Tom Vialle, Jeremy Seewer, Courtney Duncan, Julien Lieber, Jed Beaton, Arminas Jasikonis, Henry Jacobi et compagnie de leur weekend au Portugal ? …

Tim Gajser (1er en MXGP): « C’est vraiment bon de repartir d’ici avec le doublé et la victoire de journée. J’ai mis le weekend dernier derrière moi et je savais que si je me concentrais et roulais comme je peux le faire, je pouvais bien figurer à Agueda. Toujours est-il que remporter les deux manches est un énorme boost pour la confiance et ça conforte ma victoire à Trentino. J’ai signé les meilleurs tours lors des 4 dernières manches donc ma vitesse est bonne et je me sens en forme aussi. Ces courses qui s’enchaînent sont difficiles mais je vais arriver en France content avec mon pilotage et en confiance car la moto et le bonhomme fonctionnent bien ensemble. Merci à l’équipe qui travaille dur pour que tout cela soit possible, on va continuer de bosser ! »

Tony Cairoli (2nd en MXGP): “D’un côté je suis content car le but est d’être présent sur le podium mais d’un autre côté je suis déçu. J’ai fait une erreur stupide en première manche et j’ai calé mais j’ai pu revenir sur Tim. En seconde manche, je cherchais des lignes. Là où je suis tombé, c’était une vraie loterie. Il y avait beaucoup de boue et j’ai décidé de changer de trace au dernier moment, bien sûr, il y avait un caillou qui m’a fait perdre l’avant. Je suis content de ne pas m’être blessé »

Jorge Prado (1er en MX2): “C’est le GP le plus proche de la maison donc beaucoup de fans sont venus pour m’encourager, j’ai vraiment apprécié. Je repars d’ici en haut du classement, j’imagine que c’est le genre de course que tous les pilotes veulent. Un bon week-end. Je fais deux bons départs et j’ai pu réaliser un nouveau doublé. Il fallait qu’on ramène cette plaque rouge. »

Thomas Kjer Olsen (2nd en MX2): “Globalement, je suis vraiment satisfait de ma façon de rouler au Portugal. Perdre la plaque rouge n’est pas une bonne chose, je n’ai jamais voulu ça, mais ma vitesse est bonne mais finir second de la journée après une deuxième manche compliquée, c’est bien. Je me suis senti bien tout le week-end et j’étais excité à l’idée de rouler ici. Les choses vont dans le bon sens donc il y a du positif à tirer des deux manches Portugaises. Je réalise un bon départ en première manche et je reviens de la 5ème place à la 3ème place. Le rythme était vraiment soutenu et on attaquait vraiment fort, on se dépensait beaucoup. Terminer second de la première manche, c’est une bonne chose. J’ai été plutôt chanceux de ne pas tomber dans le premier virage lors du départ de la seconde manche. J’ai fini par tourner à droite alors que le virage tournait à gauche. Il fallait faire le boulot et j’ai roulé aussi fort que j’ai pu. Revenir 4ème c’est bien. J’aurais préféré garder la plaque rouge plus longtemps mais rien ne change maintenant que je ne l’ai plus. Je veux la récupérer. Je veux gagner des courses. Il faut que je reste concentré et que je travaille pour faire des départs plus réguliers. »

Courtney Duncan (1ère en WMX):  « Très satisfaite du week-end; l’objectif était de faire deux manches solides et c’est ce que j’ai fait. Je me retrouve bloquée dans le premier virage en seconde manche, mais je n’ai pas paniqué, j’ai trouvé de bons endroits pour doubler et j’ai pu m’éloigner en tête. Je prends les choses épreuve après épreuve pour l’instant et je ne pense pas trop au championnat, mais je suis super contente de signer le doubler et de m’aligner avec la plaque rouge pour la prochaine épreuve. Maintenant, on a une pause de 9 semaines donc je vais retourner en Nouvelle-Zélande pour continuer le boulot et je reviendrais en forme à Loket »

Tom Vialle (7ème en MX2): “Le week-end a bien commencé avec une 4ème position aux essais chronos mais la chute en manche qualificative a compliqué les choses. J’étais content avec une 6ème position en première manche, mais la seconde a été difficile après un mauvais départ, je finis 13ème, ça va. Je termine 7ème de la journée je suis plutôt content du wek-end. J’ai hâte d’être en France maintenant. C’est un super circuit et je suis excité à l’idée de rouler devant les fans Français. Je donnerais le meilleur de moi-même comme toujours. »

Jeremy Seewer (5ème en MXGP): « Un week-end positif. Deux bons départs malgré une mauvaise place sur la grille. J’ai eu une bonne vitesse tout le weekend. Je termine 4ème de la première manche, c’était vraiment bien car j’ai galéré hier, mais je me suis senti bien. La seconde manche s’est bien déroulée aussi, j’étais 5ème, mais l’entrée des vagues était vraiment piégeuse. Il y avait des cailloux, des ornières, des kicks, beaucoup de choses à prendre en compte à chaque passage et à chaque fois la moto réagit différemment. Je suis part de travers dans le dernier tour et j’ai glissé. J’ai perdu 5 positions. J’ai tout de même atteint mon objectif, donc c’est du positif pour les prochaines courses. »

Clément Desalle (4ème en MXGP): “Une bonne journée si l’on considère que je n’ai pas vraiment pu rouler ces dernières semaines; il y a tout de même des points positifs. C’est bon de pouvoir mener cette seconde manche avec un bon rythme pendant autant de tours, c’est encourageant pour les prochaines épreuves. Je continue de récupérer de ma blessure au genou et je sens que ça va de mieux en mieux chaque semaine. Les autres points positifs sont mes départs, et faire 6 et 4 me fait prendre de bons points pour le championnat. Physiquement, c’est encore difficile de maintenir cette intensité durant toute la durée de la manche mais je sais que je vais être capable d’améliorer ma condition physique dans les prochaines semaines. »

Julien Lieber (7ème en MXGP): “La première manche s’est bien déroulée; je réalise un bon départ et je fais des chronos réguliers pour finir 5ème, pas très loin de Seewer. J’ai tenté de le doubler donc j’ai attaqué dans les derniers tours mais je n’ai pas pu finaliser. En seconde manche, mon départ est de nouveau plutôt bon mais dans le second virage deux pilotes m’ont percuté; j’ai failli tomber et j’ai perdu beaucoup de positions, mais je suis revenu 9ème. Un week-end solide; le circuit était vraiment cool et je repars d’ici avec un regain de confiance, direction la France. »

Pauls Jonass (6ème en MXGP:) « J’ai vraiment apprécié le GP du Portugal. C’est un circuit que j’ai toujours aimé et les conditions étaient parfaites. J’imagine que je me sentais bien suite à mon podium en Italie la semaine dernière, mais ça fait aussi du bien de faire un résultat solide dans des conditions de course plus « normale ». Ma condition physique s’améliore à chaque fois, de ce fait, j’arrive à apprécier encore plus rouler sur la 450. Je n’ai pas fait les meilleurs départs mais j’ai fait d’importants dépassements dans les premiers tours de chaque course, ce qui m’a vraiment aidé. Le circuit était plutôt rapide et beaucoup de pilotes attaquaient forts, ce n’était pas évident de doubler. J’ai été régulier dans les deux manches, c’était important. Je sens que je progresse, ce qui me motive encore pour continuer à travailler dur avec l’équipe. »

Arminas Jasikonis (11ème en MXGP): “Pas le type de GP que moi ou l’équipe espérions. Mais je repars du Portugal en bonne santé, seulement, les deux résultats sont frustrants. Après ma chute aux qualifications je savais que le dimanche serait compliqué. Ne pas réaliser les meilleurs départs sur un circuit aussi rapide et assez mono trajectoire n’a pas rendu les choses évidentes pour moi, mais c’est la course. J’ai tout donné, j’ai fait de bons dépassements, je n’étais juste pas là où j’espérais être en fin de  course. Mais comme je l’ai mentionné, je suis toujours en un seul morceau et on va se remettre au boulot avant la France le week-end prochain. »

Henry Jacobi (4ème en MX2): “En temps normal, je serais content avec une 4ème position en fin de journée, mais je suis quand même un peu déçu car j’étais second, ou troisième, en première manche avant de chuter lourdement dans les vagues dans le tout dernier tour. J’ai tenté de doubler Olsen mais il a changé de trajectoire et s’est mis sur la mienne, j’ai dû en changer mais il y avait un caillou que j’ai vu trop tard. C’était une grosse chute; je me demandais même si j’allais pouvoir rouler en seconde manche tellement j’avais mal à la main mais j’ai décidé de tenter, j’ai pris un bon départ et je n’ai pas eu mal ! J’ai fini par passer Mitch Evans pour la seconde position, ça reste une bonne opération au championnat donc on ne peut pas vraiment être mécontent. »

Jed Beaton (21ème en MX2): “ Un GP compliqué pour moi. Je suis froissé et, ouais, les choses ne se sont pas vraiment bien passées malgré deux bons départs. Je suis tombé dans le second virage en première manche, j’ai attaqué autant que j’ai pu. J’ai calé a la fin des vagues après avoir doublé 10 pilotes, j’ai dû repartir dernier, une nouvelle fois. J’ai tout donné pour revenir 12ème, je pense que c’est un bon résultat si l’on prend en considération tout ce qu’il m’est arrivé. J’étais 6ème au départ de la seconde manche mais on s’est percuté avec un autre pilote sur un saut, je me suis fait atterrir dessus, pareil pour la moto, elle était en vrac. Aucun intérêt à reprendre la piste dans ces conditions et j’ai malheureusement dû abandonner. »

Romain Febvre (8ème en MXGP): « Une journée avec des hauts et des bas. J’ai eu mal aux bras lors de chaque manche et ça a compliqué les choses. En première manche j’ai vraiment eu du mal avec les bras et j’ai connu un petit souci mécanique en fin de manche. Je termine 9ème, ce qui n’est pas mauvais, mais ce n’est pas bon non plus. Je réalise un meilleur départ en seconde manche, j’avais un bon rythme mais j’ai une nouvelle fois eu du mal avec mes bras. Je termine 6ème de la seconde manche, ce qui n’est pas mal pour un retour j’imagine. C’est un point de départ, on va pouvoir se refaire à partir de là. »

Gautier Paulin (10ème en MXGP): “Sur le papier, ce n’est pas le résultat escompté et ça ne reflète pas du tout ma vitesse. Ça reflète surtout une erreur que j’ai faite lors des essais chronos. J’étais le seul pilote à faire un transfert plutôt cool, mais j’ai pris trop large et j’ai manqué la trajectoire et j’ai lourdement chuté, à partir de ce moment-là, c’était difficile pour moi. Je me sentais raide ce matin et je suis tombé alors que j’étais dans le top 5 dans le premier tour en première manche et je me suis retrouvé bloqué sous la moto. Sur un circuit comme celui-ci, c’est vraiment dur de revenir, je me suis donné à fond pour revenir 15ème et en seconde manche je termine 5ème. Ce n’est pas vraiment ce que j’attendais, mais au moins je ne suis pas blessé. Je vais récupérer cette semaine et je reviendrais plus fort la semaine prochaine »

Jago Geerts (9ème en MX2): « Une journée frustrante. J’étais un peu malade, mais je me sentais tout de même bien sur la moto. Je réalise plutôt une belle première manche. Je suis resté calme et je suis parvenu à revenir de la 7ème à la 3ème position. Mais le départ de la seconde manche à tout gâché. Olsen a surgi de l’intérieur et a embarqué tout le monde a l’extérieur en me donnant un gros coup. Même mon masque était cassé. J’étais presque dernier et j’ai dû changer de masque. J’ai commencé à remonter car j’avais un bon rythme puis Vaessen est tombé juste devant moi, je n’ai pas pu l’éviter. C’était fini. C’est frustrant car ce n’était pas de ma faute »

Ben Watson (18ème en MX2): « Un week-end horrible. Presque le même que le dernier. Je commence avec un mauvais résultat dans la manche qualificative. Je savais que ce serait compliqué. Pourtant, je réalise un bon départ en première manche mais je suis tombé dans le premier tour. C’était dur de revenir et doubler sur ce circuit. Même histoire en seconde manche. Beaton chute devant moi et je n’ai pas pu l’éviter, j’étais presque dernier. 18 et 14 dans les manches. C’est vraiment mauvais. Je ne sais pas ce qu’il se passe. Cette année, je travaille plus dur que jamais, mais les résultats montrent l’inverse, c’est bizarre »

Médias