Les réactions des pilotes après Imola

Pour le titre MXGP, c’est plié. Pour le titre MX2, c’est tout comme.

Imola a vu le sacre de Tim Gajser et le doublé de Glenn Coldenhoff. Un tracé technique qui aura envoyé un bon nombre de pilotes au tapis, un Ivo Monticelli qui fini inconscient sur la piste, un Ben Watson qui se fracture le poignet, un Febvre qui se relève d’une grosse chute, un Vialle déboussolé, une roue HS pour Sanayei, un abandon pour Moreau, un coup de fatigue pour Boisramé, etc, etc …

Ils ont dit quoi les Gajser, Prado, Kjer Olsen, Renaux, Febvre, Paulin, Vialle, Jonass, Coldenhoff, Seewer, Geerts, Jacobi, Tonus, Sanayei, Vlaanderen, Searle, Evans, Pichon & co après Imola ?

Tim Gajser: « C’est un sentiment incroyable que de gagner ce troisième titre de champion du monde. Se battre pour revenir après deux années difficiles; revenir après des épreuves compliquées en début d’année, c’est juste vraiment, vraiment bon de devenir champion. Un grand merci à l’équipe HRC, ici sur les courses et au Japon, qui m’ont soutenu pendant ces périodes, durant les hauts et les bas. C’est une vraie famille que je retrouve sous cet auvent et je suis très reconnaissant de rouler pour eux depuis autant d’années. On a tous travaillé très dur cette année pour s’améliorer, pour améliorer la moto, et ça a formidablement bien fonctionné. De bons départs, aucun problème mécanique, je me sens à l’aise à chaque fois sur la moto, peu importe les conditions. J’ai du mal à trouver les mots mais c’est une expérience incroyable et je suis vraiment heureux de voir que beaucoup de fans de Slovénie ont pu venir faire le déplacement et témoigner de mon titre aussi. La dernière fois, c’était aux USA, aujourd’hui j’ai énormément de soutien ici à Imola, beaucoup de soutien toute l’année, c’est quelque chose dont je suis très reconnaissant. Merci à tous ceux qui m’ont suivi le long de cette aventure, les fans, les membres d’équipes, tout le monde, ça représente énormément pour moi ».

Glenn Coldenhoff: « C’est incroyable. J’ai gagné une manche et un général en 2015, mais maintenant, signer le doubler c’est énorme, merci à l’équipe. On a connu des moments difficiles et beaucoup de négatif, mais maintenant le boss est content. J’ai gagné mon premier grand prix avec lui, mon troisième aussi. Ça représente beaucoup pour moi et ça fait un bail. Je n’ai jamais signé de doublé en MXGP. »

Jorge Prado: “Le circuit était plus simple le samedi, plus fluide, il était plus difficile de trouver le rythme le dimanche. C’était compliqué. Je suis rapidement passé premier dans les deux manches, c’était l’affaire de deux bons départs, d’un pilotage précis et d’une attaque rapide. Uddevalla, en Suède, c’est un circuit que j’aime beaucoup car j’y ai gagné une manche et je suis monté sur le podium pour ma toute premire saison en 2017. J’espère qu’on connaîtra un bon weekend là-bas et ce serait doublement meilleur d’y décrocher le titre »

Jeremy Seewer: « Je tiens tout d’abord à féliciter Tim Gajser pour le titre. De mon côté, je suis satisfait de mon weekend. J’ai fait deux manches régulières, j’ai passé un nouveau cap, mais ce dont je suis le plus satisfait, c’est de ma régularité. J’ai hâte de rouler les derniers grands prix où je continuerais de prendre les choses course après course en tentant de rester régulier »

Thomas Kjer Olsen: “Ca fait du bien d’être de retour sur le podium. Lommel, c’était une course compliquée pour moi donc être capable de rebondir ici et terminer second, c’est top. On a fait quelques changements sur la moto pour les courses et ils ont plutôt bien fonctionné. Le team a fait du bon travail pour que je me sente à l’aise sur la moto et je pense que ça s’est vu aujourd’hui, même sur un circuit aussi exigeant que celui-ci. J’ai tout donné ce weekend. De belles bagarres, je suis content de finir sur le podium »

Maxime Renaux: « C’est vraiment spécial, des moments difficiles pour moi ces deux dernières années. J’espère que tout ira bien pour le reste de la saison et que je continuerais de m’améliorer pour l’année prochaine »

Jago Geerts: « D’un côté, je suis un peu déçu de ne pas être sur le podium. D’un autre côté, je suis content de reprendre la troisième position au championnat. Sans cette petite chute en seconde manche j’aurais pu finir sur le podium. J’ai tout donné pour tenter de passer Renaux à la fin, mais le circuit était vraiment défoncé et je ne voulais pas tenter le diable. J’ai été auteur de deux manches solides et je suis troisième du championnat. Mon but est de défendre cette position. Ce n’est pas une tâche évidente. Les choses peuvent vraiment changer rapidement, comme on vient de le voir lors des dernières épreuves. »

Gautier Paulin: « Je suis content. J’ai changé mon programme d’entraînement après Lommel et ça a payé. Je prends du plaisir à rouler. En première manche, j’ai pris la tête et j’étais vraiment content de terminer 3ème. Je suis très content de mon équipe ce weekend et de la façon dont ils ont travaillé sur ma moto car c’est ce qui m’a permis de faire la différence sur ce circuit qui était vraiment défoncé et technique. Le circuit est aussi très étroit, difficile de manœuvrer en 450 dans ces conditions, il faut que la moto soit au point. Je suis content, mais je termine au pied du podium. C’est comme ça, je ne pouvais pas le décrocher aujourd’hui. Je souhaite féliciter Tim Gajser d’avoir remporté le championnat. C’est mérité »

Pauls Jonass: “Globalement, un bon weekend pour moi, je suis content de finir 5ème mais je sens qu’on aurait pu mieux faire. J’ai pris de bons départs dans les deux manches donc c’est très positif, puis j’ai été capable de rouler devant aussi. On a été capable d’identifier des portions dans lesquelles je perdais du temps et je sais qu’il faut que je continue de travailler sur la force pour piloter la 450, surtout sur un terrain technique comme celui-ci. Le circuit était dur, assez glissant parfois, sur les appels de certains sauts – il fallait souvent sortir des virages très forts pour passer les sauts et c’était assez compliqué. On a eu un bon rythme le dimanche et de bons réglages, il faut juste travailler pour pouvoir rester fluide et ramener les résultats. Place à la Suède la semaine prochaine, mon circuit favoris, donc j’ai hâte. »

Henry Jacobi: “Un weekend compliqué pour moi, j’ai patiné au départ en première manche et je suis tombé deux fois, j’ai dû tout donner pour revenir jusqu’en 13ème position. En seconde manche je réalise un meilleur départ mais j’ai calé et perdu deux positions; j’étais rapidement de retour en 6ème position mais je n’ai pas pu attaquer plus car j’avais utilisé beaucoup d’énergie en première manche »

Darian Sanayei: « Un weekend plutôt bon, 4ème aux essais, de nouveau 4ème en manche qualificative. J’ai pris un très bon départ en première manche; j’étais troisième, j’ai pris la tête immédiatement et j’ai pu mener la manche pendant quelques tours. Malheureusement, j’ai eu des problèmes de frein arrière dans le troisième tour; après ça, j’essayais de faire de mon mieux mais ma roue arrière a cassée à deux tours de l’arrivée. Mon deuxième départ n’était pas aussi bon, mais je suis revenu petit à petit pour finir 8ème »

Romain Febvre: « Des hauts et des bas ce weekend. J’ai eu du mal à trouver le rythme sur le circuit. Je m’améliorais, je me sentais mieux le dimanche que le samedi. Je n’ai pas réalisé le meilleur départ en première manche mais je suis revenu troisième. J’ai chuté lourdement dans une descente et je me suis fait mal à la nuque. J’étais tendu en seconde manche, mais j’ai pu passer quelques pilotes, mais j’ai plié mon radiateur et je ne pouvais pas vraiment bien tourner. Mes résultats ne sont pas à la hauteur de mes espérances,  mais c’est comme ça, direction la prochaine épreuve. »

Tom Vialle: “Un weekend étrange. J’étais bien aux essais le samedi et j’ai apprécié le tracé. J’ai été le plus rapide aux essais libres et j’avais de bonnes sensations sur la moto. Je ne sais toujours pas comment je suis tombé dans la première manche et en deuxième manche, j’étais 6ème ou 7ème quand je suis rentré en collision avec un autre pilote juste avant la pitlane. Je ne me sentais pas très bien et je n’ai pas pu continuer. Je suis déçu de ne pas marquer de points aujourd’hui mais je ne suis pas blessé et j’ai hâte de rouler le weekend prochain »

Arnaud Tonus: « Le weekend était décent jusqu’à la dernière course. Je me suis senti bien lors de chaque sortie en piste. Je sentais que le terrain me convenait. J’ai pris un bon départ dans la première manche mais je me suis fait percuter par Gajser et j’ai perdu quelques positions. Je me suis battu pour revenir 4ème et en seconde manche j’ai fait une erreur et j’ai complètement perdu le rythme. Je n’ai pas pu revenir après cette erreur. Je suis déçu du déroulement de cette manche, mais c’est derrière nous maintenant. Il reste trois épreuves et je vais faire de mon mieux »

Calvin Vlaanderen: « Pas la meilleure journée pour moi. Un bon départ en première manche mais je me suis retrouvé bloqué derrière un pilote qui a chuté dans le second virage et j’étais hors du top 20. Je crois que je suis revenu de la 22ème position à la 8ème, ce qui m’a demandé beaucoup d’efforts et avec cette chaleur j’étais assez fatigué après la première manche vue toute l’énergie dépensée à doubler les pilotes. La seconde manche s’est mieux déroulée et j’étais 4ème, j’ai rapidement doublé pour m’emparer de la troisième position et j’ai roulé troisième pendant le reste de la manche. Malheureusement, j’ai chuté dans les deux dernières tours mais j’ai pu conserver ma position. Je finis 8-3 pour la 5ème position de la journée, c’est correct, mais ce n’est pas ce que je recherche car je veux monter sur le podium »

Tommy Searle: “Je ne me sentais pas très bien le samedi avec la main et les côtes. Mon temps chronos aux essais n’était pas terrible mais la moto est tellement bonne au départ que j’ai pris un excellent départ et la course était tout de suite bien plus simple. J’ai manqué de vitesse en début de manche mais j’ai trouvé un bon rythme un peu plus tard dans la manche. Ce n’était pas une manche d’exception mais j’étais satisfait de ma vitesse. Le dimanche s’est encore mieux déroulé et je suis très satisfait de ma sixième place car ces 8 dernières semaines ont été extrêmement difficiles pour moi. J’étais abattu, je ne pouvais pas rouler à cause des mes blessures alors que j’ai eu l’opportunité de rouler sur la moto d’usine. Des moments difficiles, je n’avais pas d’attentes en venant à Imola. Je voulais juste faire mon travail du mieux que possible et être présent pour l’équipe. Une fois que j’ai trouvé le rythme, je ne sentais plus trop la douleur mais je manquais d’intensité à ce niveau de compétition car je ne peux pas trop m’entraîner entre les courses. La moto m’a rendue les choses faciles, ça fait une grosse différence. »

Mitch Evans: « Le but était de ne pas tomber ce weekend, mais je suis rentré en collision avec un pilote dans le premier tour de chaque manche. Ça ne m’a pas aidé. Depuis la Russie, je n’ai pas été en mesure de m’entraîner à cause de mes blessures, des voyages, le plan pour ce weekend, c’était de finir les courses et de me remettre dans le bain de la compétition. Pour la Turquie et la Chine, on essayera de décrocher des résultats »

Zachary Pichon: « Ca fait du bien d’être de retour. Je me sentais bien sur la moto lors des deux séances d’essais, mais j’ai fait une erreur en manche qualificative et j’ai fini avec une mauvaise position sur la grille. Mes départs étaient bons ce weekend et je termine 16ème en première manche. Malheureusement, lors du second départ, un pilote est tombé juste devant moi. Je suis tombé également et un autre pilote est venu me percuter très fortement. J’étais assommé, mais je suis content de me relever »

RXR Protect

Médias