Les réactions des pilotes après Semarang

Domination de la paire Gajser/Prado à Semarang.

Jorge Prado et Tim Gajser sont désormais tous deux dans le top 20 des pilotes ayant remporté le plus de grand-prix, toutes catégories confondues.

Stefan Everts 101, Antonio Cairoli 89, Jeffrey Herlings 84, Joel Smets 57, Joel Robert 50, Eric Geboers 39, Mickael Pichon 38, Thorsten Hallman 37, Roger De Coster 36, Heikki Mikkola 32, Gaston Rahier 30, Georges Jobe 28, Andre Malherbe 28, Paul Friedrichs 28, Dave Strijbos 27, Alessio Chiodi 27, Jorge Prado 26, Jeff Smith 25, Tim Gajser 23, Clement Desalle 23.

Ils ont dit quoi, Tim Gajser, Jorge Prado, Tom Vialle, Arminas Jasikonis, Pauls Jonass, Henry Jacobi, Calvin Vlaanderen, Thomas Kjer Olsen, Jed Beaton, Mitchell Harrison, Zachary Pichon et Brian Bogers après Semarang ?

Retrouvez les réactions d’Arnaud Tonus, Romain Febvre, Jeremy Seewer et Gautier Paulin en cliquant ici

Tim Gajser: « Je me suis amusé lors des deux journées. Malheureusement le samedi je suis tombé aux essais chronos et je me suis fait mal à la cheville droite, mais à part cette douleur, c’était encore un très bon weekend. En première manche, j’ai réalisé un bon départ, j’ai signé le holeshot et j’ai mené toute la course. En seconde manche, je suis parti 3ème et j’ai rapidement doublé avant de créer l’écart et de contrôler la course. Je m’amusais vraiment même si le circuit était vraiment glissant à certains endroits, mais bon, je signe un doublé donc je ne peux pas me plaindre ! J’essaye de ne pas me mettre trop de pression sur les épaules pendant les courses et je sais que si je peux m’amuser en roulant, je peux rouler très vite et ça semble bien marche pour moi pour l’instant. C’est aussi un honneur d’avoir le plus grand nombre de victoires d’affilée pour Honda en championnat du monde, beaucoup de pilotes talentueux ont roulé sur cette marque et c’est incroyable de pouvoir réaliser ça. J’espère que je vais pouvoir continuer cette série aussi longtemps que possible. Je me dois aussi de remercier le team Honda HRC pour leur aide et pour m’apporter tout le soutien donc j’ai besoin pour réaliser tout ça. »

Jorge Prado: “Je réalise deux très bonnes manches et je me sentais même mieux dans la seconde. J’avais un bon rythme et de bons temps chronos en première partie de première manche mais j’ai commencé à me sentir un peu mal donc j’ai ralenti la cadence. Je suis content du weekend. Le circuit était mieux préparé aujourd’hui; il y avait plus d’ornières et c’était plus fluide. J’ai vu que Thomas Kjer Olsen est tombé en seconde manche, j’espère qu’il va bien et qu’on pourra continuer à se battre lors des prochains GP »

Tom Vialle: « La première manche était top pour moi car j’ai pu suivre Jorge tout en gardant la vitesse. j’ai fait une erreur à 5 minutes de la fin et c’était terminé. Je n’ai pas pu trouver le même rythme en seconde manche et au final j’ai contrôlé ma position pour m’assurer le podium. J’ai eu du mal à trouver les bonnes lignes, donc terminer 4ème en manche et second de la journée, c’est une bonne journée. »

Calvin Vlaanderen: « Dans un sens, ce podium est un peu une surprise, mais d’un autre côté, je pense que j’ai assez bien roulé cette année et j’aurais mérité de monter sur le podium avant. Evidemment, c’est seulement ma seconde épreuve depuis mon retour de blessure et je sens que je peux améliorer ma vitesse et ma condition physique mais je me sentais vraiment bien ce weekend. J’ai essayé d’économiser un peu d’énergie le samedi pour être sûr que je pourrais bien rouler le dimanche et ça a plutôt bien fonctionné. J’ai pu attaquer lors des deux manches, ce que je n’avais pas pu faire la semaine dernière donc c’est déjà une amélioration en seulement une semaine donc je veux continuer de m’améliorer. C’était cool d’être là, de belles bagarres dans les deux manches, j’ai apprécié le weekend. »

Thomas Kjer Olsen: “J’imagine que c’est un de ces weekends où les choses auraient dû bien mieux se terminer. Ma seconde manche s’est arrêtée dans le premier virage. Evidemment, je suis déçu, mais je suis aussi content de pouvoir me relever indemne. C’était un gros crash. La première manche était pourtant un début positif pour le grand prix. C’était vraiment bon de signer le holeshot, mon premier en quelque temps, mais je ne me sentais pas vraiment à l’aise sur le circuit. Jorge et Tom roulaient tous deux très bien et j’ai dû me battre pour la 3ème place. On rentre en Europe maintenant, direction Loket dans deux semaines. »

Jed Beaton: “Un grand prix mitigé pour moi et l’équipe. Je sentais que je pouvais jouer le podium aujourd’hui, mais la seconde manche est venue mettre un terme a nos espoirs. Il y avait des endroits vraiment piégeux sur le circuit mais je me sentais bien et j’ai trouvé mon rythme. Il n’y avait pas beaucoup de choix de trajectoires, faire le moins d’erreurs possible, c’était important. J’ai pris un bon départ en première manche et je me suis frayé un chemin jusqu’en 4ème position derrière Thomas. Je voulais vraiment le rattraper, mais il était trop tard. J’ai tout de même terminé la manche en me sentant bien. La seconde manche par contre, elle était frustrante. Un pilote local est tombé devant moi dans le premier tour et je n’avais nulle part où aller. Après ça, je n’ai pas pu montrer ce que j’avais dans le sac. Maintenant que ces courses à l’étranger sont finies, on retourne en Europe, à Loket. »

Pauls Jonass: “Beaucoup de positif à tirer de ce grand prix, mais je sais que j’aurais dû terminer sur le podium de journée. De bons départs, une bonne vitesse, une très bonne seconde manche, l’erreur en première manche a ternie tout le travail fourni par moi-même et l’équipe. C’était une erreur de ma part, mais je n’ai pas eu de chance en me retrouvant avec des bannières coincées dans ma roue arrière. La course se déroulait vraiment bien pour moi jusqu’à ce moment-là. J’ai pris un bon départ et je me sentais vraiment bien en seconde manche. Heureusement, j’ai pu rebondir avec une solide seconde place en seconde manche, un bon moyen de finir cette virée en Indonésie. Je sens que j’ai fait de bons progrès, j’ai commencé à mettre les pièces du puzzle ensemble. Niveau physique, je suis en forme maintenant, j’ai amélioré mes départs et je suis capable de rouler devant pendant toute la durée de la manche. J’ai hâte de rouler lors des dernières courses du championnat, je veux pouvoir faire de mon mieux pour signer de bons résultats lors des six dernières épreuves. »

Henry Jacobi: “Mon premier départ n’était pas terrible et j’ai dû attaquer pendant 30 minutes pour finalement terminer 7ème. En seconde manche, j’ai signé le holeshot et je me suis battu dans le top 3 pendant quelques tours mais j’ai failli tomber 2 fois et j’ai perdu le rythme et la confiance. »

Mitchell Harrison: “Pas d’excuses, mais je n’ai pas aimé le circuit; Je ne me suis pas senti moi-même ici et j’étais malade ce weekend. On progresse de plus en plus avec les réglages de la moto et je suis content de ça, mais ce circuit était très spécial. Il y avait beaucoup de grip à certains endroits et à d’autres, absolument aucun. »

Arminas Jasikonis: “Un grand prix frustrant pour moi. La manche qualificative s’est bien déroulée, la première manche aussi, mais je n’ai pas pu terminer la dernière manche comme j’aurais aimé. Je ne me sentais pas à l’aise sur le circuit. C’est frustrant car l’équipe a fait du bon boulot et je sentais qu’un top 6 était possible. Le point positif, c’est que mes départs étaient bons lors des deux manches, mais dans la seconde manche je n’avais pas assez confiance en l’adhérence du circuit. Je suis content de rentrer en Europe et j’ai hâte de rouler lors des prochains grands prix. »

Brian Bogers: « Ce n’était pas une bonne journée pour moi et je me sens vraiment mal d’avoir à dire ça. Je n’ai pas voyagé jusqu’en Indonésie pour rouler comme ça et je suis vraiment déçu de la façon dont j’ai roulé. Il faut que je remette les choses au clair avant les prochaines courses et j’espère mieux faire lors du championnat Hollandais le weekend prochain, ce qui pourrait me donner confiance avant les prochains grands prix. Je souhaite m’excuser auprès du team car ils travaillent dur pour moi et ils ne méritent pas ce genre de performance de ma part. Ce n’est pas du tout ce que nous voulons. Je sais que je peux rouler bien mieux et c’est ce qu’on va essayer de faire pour le reste de la saison, on va essayer d’oublier cette épreuve. »

Zachary Pichon: « J’étais plutôt bien le samedi. C’est la première fois que je rentre dans le top 5 lors des essais chronos et je termine 10ème de la manche qualificative. La journée de course était plus difficile. J’ai eu du mal au départ en première manche et j’ai aussi eu du mal avec la chaleur. J’ai eu des douleurs d’estomac et j’ai ressenti de l’inconfort en fin de manche. La seconde manche s’est bien mieux déroulée puisque j’ai été en mesure de me battre dans le top 5 en début de manche. Après 20 minutes, j’étais rincé et je termine finalement 12ème. Il y a eu de bonnes améliorations le samedi, merci à l’équipe. »

Médias