Mathias Jorgensen « J’étais tellement énervé »

« La décision prise par les officiels est complètement ridicule »

Lors de la LCQ 250 samedi soir à Seattle, une controverse éclate dans l’avant-dernier tour lorsque Mathias Jorgensen se fait sortir de la piste par Chris Howell pour la dernière place qualificative.

Dans un virage avant l’entame du dernier tour,  Howell pousse Jorgensen hors de la piste, ce dernier contourne alors le triple suivant et reprend sa position devant Howell dans le virage qui suit.

Si Jorgensen prend la dernière place qualificative pour la finale lors de cette LCQ, il se fait immédiatement déclasser d’une position par les officiels et se voit privé de finale.

Mathias revient sur l’incident, pour RacerX

 

Raconte-nous ta journée de Seattle.

Je suis à la maison – au Danemark – depuis San Diego. Je suis revenu aux USA une semaine avant Seattle, et n’ai eu que deux jours sur la moto avant la course. J’étais un peu tendu et pas très à l’aise.

Doucement mais surement, je me suis amélioré, je me suis qualifié pour la soirée et je suis passé par la LCQ.

J’étais second lorsque la course a été annulée et qu’il a fallu reprendre le départ.

Je suis parti 5ème, j’ai rapidement passé pour la 4ème place, et j’ai commencé à trouver un rythme régulier sans commettre d’erreurs.

Dans l’avant-dernier tour Howell était très près de moi et m’a sorti du circuit. J’ai gardé ma vitesse de sortie de virage pendant que j’étais hors de la piste, j’ai cherché un endroit pour revenir le plus rapidement possible sur la piste sans gagner de temps et de manière la plus sécurisée possible. Et c’est ce que j’ai fait.

Quand je suis sorti de la piste après la LCQ, les mecs de l’AMA (John Gallagher) sont venu me dire que j’étais disqualifié parce que j’avais  ouvert les gaz en grand et repris la 4ème position lors de ma sortie de piste. Mais le replay montre qu’Howell n’a jamais été devant moi et que j’étais déjà sur les gaz en sortant du virage.

Ils m’ont dit qu’ils ne me pénalisaient que d’une place. Peu importe, le résultat est le même, ça veut dire pas de finale pour moi. Je n’en veux pas à Howell, c’est la course, mais c’était une mauvaise décision.

Qu’as tu pensé du déroulement de la LCQ et de la décision des officiels ?

Tout d’abord, je suis désolé pour Gage Schehr.

Je pense cependant qu’on aurait dû redémarrer la course en file indienne. La décision prise par les officiels est complètement ridicule. Les commentateurs et même Ricky Carmichael ont dit que la décision était mauvaise.

Une seule personne prend les décisions et ce n’est pas assez, il faudrait que 3 juges en discutent et regardent les vidéos avant de prendre une décision.

Penses-tu que l’action était conforme aux règles ? Y as-tu pensé avant que les officiels viennent te parler ?

Bien sur, je n’ai rien fait de mal. Je n’ai pas gagné de position, je n’ai rien fait de dangereux. Je n’y ai plus repensé… et j’étais tellement énervé.

C’est juste une course, mais ça compte beaucoup pour moi. J’ai travaillé dur pour montrer que j’ai ma place en finale et je donne tout ce que j’ai pour ça.

Mis à part Seattle, comment évaluerais-tu ta saison jusqu’à présent ?

C’est ma toute première année aux USA. J’ai passé deux mois en béquilles – Je me suis fait une double fracture du pied lors de ma première sortie en Supercross à Milestone – et je me suis entraîné du  20 décembre jusque Anaheim  1.

Je suis vraiment content de rouler contre ces mecs qui vivent ici et qui roulent en Supercross depuis des années. C’est mon année d’apprentissage, je n’ai jamais roulé en SX avant, donc j’ai une grande marge de progression devant moi.

Je suis un pilote de motocross et j’espère que j’aurais la chance de pouvoir le montrer aux USA.

Merci à toi d’avoir pris le temps de nous donner ta version des faits. Tu veux remercier tes sponsors ?

J’apprécie que vous me demandiez ma version de l’histoire. Je remercie MA Engines Denmark, HS-Truck, Au2rep, Answer, Leatt Goggles, Bihr Nordic, AGA Tools Escondido, Haugaard AS, Race SoCal, et Those Who Dare USA.

Suivre Mathias Jorgensen sur instagram

Médias