Qu’est-il arrivé à Tommy Searle en Russie ?

Coup du sort pour BOS GP en Russie.

Après avoir rencontré un problème mécanique lors de la manche qualificative du samedi à Orlyonok, Tommy Searle a été contraint à l’abandon et le pilote Britannique n’a pas pris part aux manches du dimanche.

Du coup, c’est sans son coéquipier qu’Evgeny Bobryshev s’est aligné derrière la grille de départ en première manche après avoir signé une 11ème place prometteuse lors des qualifications.

Malheureusement pour Evgeny, une chute dans le premier tour brise tout espoir de bien figurer à domicile, le pilote Bos Gp Kawasaki se fracture le tibia lors de l’incident.

Alors qu’il souffre toujours d’une blessure au poignet contractée à l’intersaison, voilà qu’Evgeny doit maintenant faire face à un nouveau coup dur. Triste sort pour le chaleureux pilote Russe.

Un weekend dont se serait bien passé la petite structure Française qui comptait bien profiter du retour d’Evgeny pour trouver un second souffle. Le team a communiqué sur ses deux pilotes sur les réseaux sociaux à la suite du GP d’Orlyonok.

BOS GP KAWASAKI – Tommy Searle

« Oui, Tommy n’était pas à l’aise sur le circuit (23 et 17 aux essais libres / chronos, 17ème meilleur temps en manche qualificative).
Oui, son mécanicien était malade et n’a pas pu prendre l’avion pour la Russie.
Oui, Bos Factory a envoyé un ingénieur à la place pour faire le travail.
Oui, la boîte de vitesse a cassée. C’est rare sur une KX450F mais ça arrive.
Oui, les moteurs ne font que 2 courses, donc la boîte de vitesse n’avait que 3 heures.
Oui, la moto était déjà prête à rouler le soir même, bien sûr, avec un nouveau moteur de remplacement.
Oui, Tommy a décidé de ne pas rouler, à cause des 4 problèmes mécaniques rencontrés lors des 2 derniers mois.
Oui, ce n’est pas juste, quand tu sais qu’aucun des problèmes mécaniques rencontrés n’était de la faute de l’équipe.
Oui, c’était une discussion vraie/profonde/forte/productive qu’on eu le propriétaire Olivier Bossard et Tommy le lundi suivant.

Non, personne de l’équipe ne va abandonner.
Non, l’organisation d’un MXGP n’est pas simple ou paisible.
Non, nous n’arrêterons pas de montrer qu’une équipe privée peut aider un pilote à faire quelques top 10 en MXGP.
Non, nous ne ralentirons pas, nous accélérerons encore plus.
Non, nous n’avons rien à faire des commentaires des haters sur internet (vous savez ce qu’on en dit)
Non, nous n’attendons pas de commentaires positifs de leur part quand tout se déroulera parfaitement bien dans le futur.
Non, il est faux de dire que c’est à 100% la faute de l’équipe (et ce n’est jamais la faute du pilote à 100% non plus).
Non, nous n’acceptons pas la position de Tommy au championnat, et nous travaillerons pour le faire rentrer de nouveau dans le top 10.
Non, Tommy n’accepte pas non plus sa position au championnat et travaillera plus dur pour rebondir et retourner aux places qui sont siennes.

On se voit en Lettonie. »

Tommy Searle, en commentaire du communiqué BOS GP

« Pour clarifier les choses, l’équipe m’a dit qu’il n’était pas prudent de prendre part aux courses car ils ne pouvaient pas déterminer le problème. Je ne vais évidemment pas rouler en sachant ça ! »

BOS GP KAWASAKI – Evgeny Bobryshev

« Evgeny,

Nous avons eu la chance de te rencontrer au sommet de ta carrière.
Nous avons eu la chance de te faire essayer notre moto et d’avoir notre premier commentaire positif sur notre châssis à l’international.
Nous avons eu la chance de pouvoir t’aider après ta saison d’Arenacross Anglaise.
Nous avons eu la chance de pouvoir marquer nos premiers points en MXGP avec toi.
Nous avons eu la chance de pouvoir signer notre premier top 10 ensemble.
Nous avons encore eu plus de chance de pouvoir t’aider à signer d’excellents tops 8 sur la Suzuki l’an dernier.
Nous avons eu la chance de te signer pour une année supplémentaire.
Nous avons eu la chance de te faire comprendre nos idées et d’avoir travaillé dur tout l’hiver avec toi en toute confiance.
Nous avons eu la chance que tu essayes de rouler lors du premier MXGP malgré les problèmes de poignet.
Nous avons aussi eu la chance de comprendre l’importance de se soigner correctement ensuite
Nous avons eu la chance de t’avoir de retour dans l’équipe en Juin, montrant d’entrée de jeu une excellente vitesse lors des qualifications Russes.

Mais tu as été vraiment malchanceux en te blessant à nouveau…

Evgeny, toute l’équipe te souhaite la meilleure convalescence possible.
Prend ton temps pour guérir, tu marcheras, feras du vélo et courras en un rien de temps.
On a toujours la niak de pouvoir avoir de la chance avec toi encore…. et encore ! »

Médias