Romain Febvre « Je n’ai rien à perdre, un top 5, ce serait bien »

Romain Febvre est de retour ce week-end, lui….

3 semaines après avoir reçu le feu vert des médecins pour reprendre l’entraînement, Romain Febvre a décidé de revenir en compétition dès ce week-end au Portugal, pour le plus grand bonheur des fans Français.

L’ancien champion du monde MXGP reste cependant réaliste quant à ses capacités actuelles. Après 7 semaines sans rouler, difficile pour Romain de placer la barre trop haute; la saison est encore longue et il va falloir reprendre le rythme, retrouver la forme et la vitesse. Romain saurait se contenter d’un top 5 à l’issue du week-end à Agueda pour son retour en compétition.

Lisa Leyland s’est entretenue aujourd’hui avec Romain Febvre – l’entretien est traduit en Français ci-dessous, la vidéo originale est à retrouver en bas de l’article.

Romain, la dernière fois qu’on t’a vu, c’était en Argentine, dis nous où tu en es rapidement physiquement.

Je suis content d’être de retour au Portugal. Mon pied, ça va pas trop mal, je ne suis pas à 100% évidemment, je n’ai pas encore récupéré toute la mobilité de ma cheville mais ça suffit pour rouler. Je suis de retour sur la moto depuis 3 semaines donc j’ai pu rouler un peu.

La vitesse est plutôt bonne, je pense que le plus compliqué sera de rouler pendant ces 30 minutes mais avec un bon départ je pense que je peux faire quelque chose de bien et je voulais revenir ici au Portugal avant mon GP à domicile, revenir en France serait plus compliqué pour moi. On verra comment se déroulera le week-end

@Yamaha Racing

Justement, sur le fait de revenir à Agueda avant ton grand prix à domicile la semaine prochaine, est-ce qu’il y a quelque chose sur ce tracé qui rend ton retour de blessure plus facile ?

Non, car il y a beaucoup plus de virages à droite et je me suis blessé le pied droit. Mais ça ne change pas grand-chose, j’aime le circuit ici, c’est un beau circuit avec beaucoup de sauts.

Le problème en fait, ce n’est pas les sauts, c’est plus les virages dans lesquelles je dois sortir mon pied, parfois, ça me fait mal. On verra comment je me sens. Mais c’est un beau circuit pour revenir et faire son retour

Au niveau des résultats, qu’est-ce que tu attends ? Avec quels résultats serais-tu content de partir d’ici ce week-end ?

Honnêtement, je n’ai rien à perdre, ce n’est pas comme en Argentine en début de saison. Si je peux faire un top 5 ça serait bien. Mieux serait compliqué, top 5 ce serait bien pour moi.

Un début de saison compliqué pour toi. Point positif, en Argentine tu étais au top, tu gagnes la qualification, tu finis 3ème de la première manche. Quand tu es à 100%, clairement tu as la vitesse. À un moment, je me suis dit que tu allais le gagner ce GP

Le samedi je me sentais bien, je gagne la qualification, et je crois que ça faisait plus d’un an que je n’avais pas gagné de qualification. Je me sentais bien, la vitesse était là.

En première manche, je me sentais bien derrière Antonio Cairoli en seconde position, j’ai fait quelques erreurs et j’ai rétrogradé en troisième position. C’était un bon début et c’était seulement la première épreuve.

En seconde manche je me sentais bien aussi mais je commets une erreur et je me blesse. Il faut que je recommence tout depuis le début, avec l’entraînement, pour retrouver ma vitesse, alors que les autres pilotes ont continué à rouler, ils ont toujours la vitesse, ça va être dur de les rattraper, mais c’est le but.

@Yamaha Racing

Est-ce que tu regardais les courses depuis chez toi ? Ou est-ce trop compliqué quand tu es blessé ?

Au début, les premières épreuves, c’est difficile à regarder car tu n’y es pas et dans ta tête, tu te dis que si tu y étais, tu pourrais être en telle ou telle position; c’est délicat c’est clair.

C’est comme ça, tu ne peux rien y faire. J’ai été sur la touche 6 ou 7 semaines, il faut en tirer des conséquences. Ça peut arriver ce week-end aussi, je pourrais très bien me reblesser. C’est comme ça. J’espère que ce sera un bon week-end pour moi.

Médias