Témoignage de Valentin Giraud

Témoignage de Valentin Giraud deux mois après un accident de side-car qui l’a privé de l’usage de ses jambes

Deux mois après un accident de side-car aux Pays-Bas qui l’a rendu paraplégique, Valentin Giraud est en rééducation à Niort. L’ancien champion de France se bat avec un mental exceptionnel.

C’est début juillet que la vie de Valentin Giraud a basculé.

Il est alors victime d’une chute de side-car lors du Grand-Prix de Markelo aux Pays-Bas, comptant pour le championnat du Monde.

Il souffre alors de multiples fractures à la colonne vertébrale, qui vont le priver de l’usage de ses jambes.

« Un concurrent venant de l’intérieur est venu me percuter, il a tapé le guidon, ça m’a déstabilisé, je suis alors parti en tonneaux, j’ai chuté et une fois à terre, il y avaient 27 side-cars qui arrivaient derrière moi, je me suis fait percuter. Dés que ça a tapé dans le dos, je n’ai plus senti mes jambes, »

Les médecins sont formels, ses chances de remarcher sont infimes. A 29 ans, le multi-champion va démarrer une autre vie.

« Ça remet tout en question, le fauteuil, la voiture, il y a énormément de choses à revoir, il faut tout adapter »

Après avoir décroché six titres de champion de France et trois de vice-champion du monde, Valentin Giraud mène désormais un autre combat, celui de la réadaptation au Centre de rééducation fonctionnelle du Grand Feu à Niort.

Valentin Giraud au Centre de rééducation fonctionnelle à Niort / © Alain Darrigrand, France 3 Poitou Charentes

Au quotidien, il doit renforcer sa musculature, retrouver l’équilibrer mais sa ténacité et son courage commencent à porter leurs fruits. Ses progrès sont spectaculaires.

Un témoignage plein d’espoir recueilli par Alain Darrigrand et Agathe Tournoux au centre de rééducation du Grand Feu à Niort.

Via France3-régions.

Courage, Valentin.

Médias