Tim Gajser – Supercross prep

Nouvelle tentative en sur la Monster Energy Cup pour Tim Gajser.

GuyB de VitalMX est allé à la rencontre du champion du monde MXGP 2019, Tim Gajser, qui s’apprête à s’aligner pour une seconde tentative sur la Monster Energy Cup ce weekend. Une intersaison pas comme les autres pour le pilote Slovène. Après un titre mondial et une victoire au Motocross des nations, place au Supercross face à quelques cadors du plateau US.

L’entretien en Français est disponible sous la vidéo.

 

Tim, c’est bon de te voir ici, tu as connu une sacrée saison en GP et tu remportes un nouveau championnat.

Une saison incroyable, je décroche un nouveau titre. Nous voilà aux USA pour tenter de nouveau l’expérience Monster Cup, je suis vraiment super excité d’être de retour ici. On a roulé quelques jours depuis mon arrivée et a chaque roulage, je me sentais de plus en plus à l’aise, j’ai vraiment hâte.

Un des moments forts de ta saison, c’était contre Cairoli à Trentino.

C’était une belle course, deux belles manches, on était premier et second dès le baisser de grille. On a creusé l’écart sur le troisième, plus de 50 secondes je crois, et on s’est battu. C’était propre, c’était cool, intéressant pour les spectateurs et pour nous aussi car on était à fond absolument partout. (… On roulait à la même vitesse, c’était vraiment difficile de rester devant l’autre et je l’ai parfois laissé me doubler pour pouvoir le suivre et voir ou il était plus rapide afin de pouvoir le redoubler.

Un autre moment fort, le motocross des nations pour toi ? Avec une victoire et une seconde place.

Je termine la saison en remportant la catégorie MXGP au motocross des nations, c’était la première fois pour moi, c’était une première victoire de manche aux nations pour la Slovénie, c’était quelque chose de spécial, je suis super content.

Cette fois-ci pour la Monster Cup, tu t’es préparé différemment et tu disposes d’un équipement différent.

En 2017, c’était ma première tentative ici. Désormais, c’est ma seconde fois sur la Monster Cup et je sais un peu mieux à quoi m’attendre, on est venu un peu plus tôt pour rouler un peu plus en Supercross. Je dispose de ma moto de grand prix, on a juste changé les suspensions.

Tu as montré une belle vitesse en 2017 en signant le 6ème temps chrono aux qualifications puis vient cette chute …

Comme je l’ai dit, c’était ma première expérience. Ma vitesse était bonne sur un tour, mais enchaîner 10 tours réguliers, c’était plus difficile, surtout que je roulais avec mes suspensions de grands prix qui étaient bien trop souples. On essaye d’apprendre de nos erreurs et cette année, on est plus prêt.

Tu étais le premier pilote MXGP à venir ici pour t’aligner sur la Monster Cup, qu’est-ce qu’il va falloir faire pour que d’autres pilotes Européens te suivent et viennent ici ?

Tu sais, la saison MXGP est vraiment longue, on dispute 19 courses et désormais, on est dans la période d’intersaison, c’est là que tout le monde prend une pause pour se reposer avant de recommencer le testing en novembre et se préparer pour la saison 2020. Moi, je suis ici pendant mes vacances mais j’aime trop rouler à moto et j’adore rouler en Supercross, c’est pour ça que je suis là.

Qu’est-ce qui ferait que tu passes un bon weekend à Las Vegas ?

Je suis venu sans objectif particulier. L’objectif est de prendre du plaisir, de s’amuser, et je pense que si je peux faire ça, je pourrais aussi aller plus vite. On verra bien.

Que penses-tu des différentes pistes et des différents départs ?

C’est différent, pour tout le monde je pense. On n’a jamais vu ça auparavant, 3 pistes en un événement. Ça va être nouveau pour tout le monde.

RXR Protect

Médias