Tom Vialle « La plaque rouge, c’est un plus »

Tom Vialle mène le mondial MX2 au terme du grand prix des Pays-Bas.

Gêné par des problèmes de lunettes en fin de première manche MX2 à Valkenswaard, Tom Vialle n’a pas été en mesure d’attaquer pour contenir les assauts du Belge Jago Geerts.

Auteur d’une seconde manche parfaite, Tom s’est envolé vers sa seconde victoire de manche et s’adjuge son second grand prix de carrière devant Maxime Renaux et Jago Geerts; une Marseillaise pour deux.

Arrivé avec 3 points de retard sur le pilote Belge, Tom Vialle repart désormais leader du championnat avec 5 points d’avance sur Jago. Direction l’Argentine avec la plaque rouge.

Tom Vialle

« 4 tours avant la fin de la première manche, une pierre est venue heurter mes lunettes et de l’eau est venue s’infiltrer dedans, j’avais beau tirer sur mes roll-off, ma vision ne s’améliorait pas et j’ai dû enlever les lunettes; à partir de là, c’était fini, c’est dommage que je n’ai pas pu me battre avec Geerts car je me sentais vraiment bien. J’ai fini par assurer pour la seconde position. J’étais vraiment très motivé pour la première manche, je suis parti en tête et j’ai tout donné, je gagnais pas mal de secondes d’avance sur certains tours, je me suis retrouvé assez vite avec 40/50 secondes d’avance et je termine avec une minute d’avance sur le second.

En seconde manche, je ne savais pas où était Jago Geerts, on ne se focalise pas du tout sur nos adversaires; au panneautage, mon mécanicien m’indiquait l’avance que j’avais sur le second, rien à propos de Jago. Avant l’interview sur le podium, je ne savais même pas que j’avais décroché la plaque rouge.

L’année dernière [Tom termine 10ème à Valkenswaard] c’était seulement ma première année, cette fois, c’est différent, seconde année dans le sable, je me sentais bien, j’ai vraiment bien travaillé dans le sable cet hiver avec Joel Smets et je suis vraiment content, un super weekend.

C’est vrai que maintenant, Jorge est monté en MXGP et je suis le pilote MX2 de l’équipe Red Bull KTM mais je ne me mets pas la pression pour autant. C’est un peu dommage que Jorge soit monté, j’aurais bien aimé pouvoir me battre un peu plus avec lui car c’est un des pilotes les plus rapides au monde; j’aurais vraiment aimé me battre avec lui, c’est toujours bon à prendre, et peu importe qu’il gagne toutes les manches. Se battre pour la victoire avec quelqu’un qui roule aussi vite, ou plus vite que toi, c’est bénéfique; et avec lui, ça aurait été une belle année. C’est un peu dommage mais c’est comme ça. Je me sens vraiment bien dans l’équipe, je n’ai pas de pression.

La plaque rouge en Argentine, est-ce que ça va jouer au niveau de la pression ? Mh, non, ce n’est que la 3ème course, il y en a 20, c’est une longue saison, il faut rouler, prendre un maximum de points, et on verra comment le championnat se déroulera et à la 10ème course, on pourra voir où on se situe, qu’est-ce qu’il faudra faire ou changer; la plaque rouge, c’est un plus sur le chemin.

Ce weekend, Valkenswaard, c’était très mou car il a plu toute la semaine, mou partout, dans les virages aussi. Je me sentais bien tout de même, en plus, ils refont vachement les sauts pour les manches MX2 donc ça allait. Je suis très content. Le circuit était vachement bien, avec beaucoup d’ornières, difficiles mais pas si défoncé que ça selon moi par rapport à Lommel l’an dernier, là c’était défoncé. »


Médias