Top & Flop 250 – Anaheim 2

Top & Flop 250 – Anaheim 2

Une finale 250 inscrite dans les annales. On parle de la victoire de Dylan Ferrandis malgré la controverse, du cauchemar de l’équipe Geico Honda, du premier top 10 d’un pilote Suisse, des passages en LCQ bénéfiques et d’un pilote Pro Circuit au tapis …

Pour interagir et/ou réagir à propos de ces sujets, rendez-vous sur la page facebook dailymotocross.fr

Top – La victoire de Dylan Ferrandis

Quitte à faire des mécontents, Dylan réintègre mon top à Anaheim 2. Oui, Dylan aurait pu attendre pour doubler Craig, oui, la manœuvre était virulente et mal calculée. Malheureusement, c’est fait, on passe à autre chose ? Vous avez vibré en regardant la finale d’Anaheim 2 et Dylan Ferrandis y est probablement pour quelque chose. Samedi soir, ce n’est pas vous, mais lui, qui s’est fait huer par un stade entier sur le podium à tel point que l’interview du Français était à peine audible. Si vous enlevez l’accrochage avec Christian Craig ( qui roulait, pour en rajouter au drame, devant son public…) Dylan serait devenu le héros de la soirée, le gars « revenu de loin »,  « au panache » … mais avec des si.

Le Français s’est excusé de son geste et se retrouve sous probation pour les 12 prochains mois. La chute de Christian ne le favorise même pas puisqu’elle permet à Justin Cooper de finir second, et Dylan aurait évidemment préféré reprendre quelques points supplémentaires. Sur le plan des départs, ce n’est pas encore tout à fait ça. 7ème au premier tour, Dylan a roulé comme jamais pour recoller au groupe de tête avant de prendre la tête de course dans le dernier tour. Du mental, du physique et de la détermination, le message envoyé par Dylan est clair. Sur le plan comptable, Dylan reprend 3 points à Justin Cooper et remonte de deux positions dans le classement. Une finale dont on se souviendra longtemps, quoi qu’on en dise.

Résultat de recherche d'images pour "dylan ferrandis anaheim 2"

@MotocrossActionMag

Top – Les 3 repris de justesse.

Michael Mosiman cherche encore des réponses. La pilote Rockstar Energy Husqvarna a signé deux de ses meilleurs résultats de carrière en SX US cette saison (4ème à A1 et A2) en étant contraint de passer par la case LCQ… Second et donc qualifié dès la manche qualificative à Saint Louis, Michael avait tout pour jouer devant et avait finalement terminé …. 20ème de la finale après sa chute au départ qui emportait Dylan, comme quoi … 19ème qualifié pour la finale (vainqueur de la LCQ) à Anaheim 2, Michael s’est frayé un chemin jusqu’à la 4ème position après un départ hors top 10. Le podium ne devrait plus tarder.

Alex Martin passe lui aussi par la case LCQ après un joli frontflip en qualification dans les whoops. Le pilote JGR Suzuki se qualifiera par la LCQ (2nd) et malgré sa 20ème place sur la grille, parviendra à intégrer le top 5 de la finale, son 12ème en Supercross US en plus de 12 saisons. Plutôt une bonne nouvelle si l’on considère qu’Alex Martin terminait 4ème à Saint Louis, après avoir pourtant terminé 3ème de sa manche qualificative.

Il y avait du beau monde derrière la grille en LCQ 250 et Luke Clout a eu chaud. Parfaitement synchronisé avec Alex Martin lors de la qualification (un par-devant en même temps lors de la qualification), l’Australien décroche l’avant dernière place qualificative pour la finale via la LCQ, juste devant Robbie Wageman. Pourtant, le pilote Penrite Honda réalise un départ canon dans le top 5, rétrograde jusqu’en 10ème position, et reviendra arracher la 6ème position, signant au passage son meilleur résultat en SX US. La LCQ semble réussir à certains mieux qu’à d’autres.

@BrownDogWilson

Top – Killian Auberson.

Alors qu’il n’avait aucun plan pour s’aligner en Supercross US cette année et qu’il avait connu une fin de saison 2019 en dents de scie, le Suisse Killian Auberson vient d’intégrer son tout premier top 10 à Anaheim 2. Killian a signé sur le tard avec l’équipe AJE Motorsports suite à la blessure de Josh Osby en Australie. Dans le rythme dès les essais à Anaheim 2, Killian signe le 13ème temps chrono devant l’officiel KTM Derek Drake. Lors de la finale, et suite à un problème mécanique, Killian arrive trop tard sur la grille de départ et – alors qu’il devait rentrer en 12ème position sur cette dernière – rentrera finalement en 22ème et dernière position. 17 tours plus tard, Killian intègre son premier top 10 aux USA, deux positions derrière son coéquipier Jacob Hayes. 14ème à Anaheim 1, 15ème à St. Louis, 10ème à Anaheim 2, Killian occupe désormais la 13ème position du classement provisoire 250 Ouest, à 5 points du top 10. C’est tout bon.

@Lebigusa.com

Flop – Austin Forkner

Les whoops ont posé de sérieux problèmes en catégorie 250 ce weekend et devinez qui en a fait les frais… ? Oui, c’est une nouvelle fois Austin Forkner qui s’envoie au tapis dans cette portion de piste à Anaheim 2. Vainqueur facile de sa manche qualificative (avec 11 secondes d’avance sur le second, Mitchell Oldenburg), Austin n’a pas été en mesure de contrer le retour de Dylan Ferrandis en début de finale après un départ top 3. 4ème derrière le Français à la mi-course, le 11ème tour annonce le début de la fin pour le pilote Pro Circuit. Une erreur dans les whoops, et voilà qu’Austin se fait chahuter de gauche à droite avant de finir au sol. L’histoire se répète une nouvelle fois. Austin repartira pour sauver 6 points, ceux de la 17ème position. Le Joker brûlé par Dylan Ferrandis à St. Louis est brûlé par Austin Forkner à Anaheim 2 ; le pilote Pro Circuit perd 17 points sur Justin Cooper en une soirée. Désormais, Austin pointe 4ème du championnat, à 22 points du leadership, presque une finale entière.

Résultat de recherche d'images pour "austin forkner anaheim 2"

@MotocrossActionMag

Flop – Le duo chez Geico Honda

Ils jouaient la victoire, ils jouaient le podium, ils étaient en tête de la finale 250 d’Anaheim 2, et pourtant, aucun pilote Geico Honda n’a franchi la ligne d’arrivée ce samedi soir. Avec un guidon plié en 2, Christian Craig n’a pas été en mesure de repartir après le tampon de Dylan Ferrandis. Second derrière Jett Lawrence, Christian Craig jette l’éponge à l’entrée du 8ème tour et tous les espoirs reposent désormais sur le rookie Jett Lawrence, leader de la finale. Au 14ème tour, Jett Lawrence part à la faute seul et – alors qu’il est largement en tête – perd 9.5 secondes dans la manœuvre. Les deux tours suivants et à cause d’erreurs répétées, c’est plus d’une demi-seconde au tour que le pilote Geico Honda concède de nouveau au pilote Français. C’est trop pour contenir le retour du champion 2019 qui s’empare de la tête des opérations dans les derniers virages. La victoire s’envole, mais la finale du jeune Australien reste belle et le podium lui tend les bras, jusqu’à l’approche de la dernière série de whoops. Jett se loupe, part sur l’avant et s’écrase sur l’appel du double suivant. Crédité de la 9ème position malgré son abandon, Jett quitte la piste les larmes aux yeux, sous les applaudissements, une clavicule dans le sac. Avec Jett Lawrence, on tient probablement la nouvelle pépite du Supercross US, donnez-lui un peu de temps …

Résultat de recherche d'images pour "jett lawrence anaheim 2"


Médias