Un grand prix de Lommel difficile pour Jimmy Clochet

« C’est la première fois de ma vie que je souffre autant mentalement pour une épreuve »

Jimmy Clochet n’a pas été épargné à Lommel ce weekend. Le pilote de l’équipe Bud Racing Kawasaki n’a pas été en mesure de rentrer dans les points après une grosse chute en première manche. Diminué suite à l’incident, Jimmy a tout de même tenté le coup en seconde manche, en vain. C’est déçu que le jeune Français quitte le circuit de Lommel ce dimanche et connaît un troisième grand prix sans marquer de points.

En Allemagne fin juin, Jimmy avait connu un weekend noir en chutant dans les deux manches, ne pouvant éviter des pilotes à terre. Quelques semaine plus tôt, Jimmy avait déjà dû surmonter le grand prix de Kegums; il avouait alors manquer d’entraînement dans le sable, difficile donc d’arriver au grand prix de Lommel en confiance.

La déception est palpable et compréhensible. 4ème en première manche à Matterley et second en première manche en France, Jimmy a plus d’une fois fait preuve de la vitesse nécessaire pour jouer avec les hommes de tête, mais quand toutes les pièces du puzzle ne s’emboîtent pas, la magie n’opère pas. Il reste désormais une épreuve pour inverser la tendance, en Suède, c’est tout le mal qu’on souhaite à Jimmy qui pointe désormais 11ème du championnat EMX250.

Jimmy Clochet

« J’ai du mal à trouver les mots après un tel week-end pour l’avant dernière épreuve du championnat d’Europe à Lommel.  La pire course de tout le championnat a eu lieu ce week-end, avec peut d’entraînement dans le sable, du à une lourde saison, je me qualifie de justesse au chrono le matin ! Je me suis bien battu j’ai progressé dans la séance et surtout content de pouvoir participer au manche pour apprendre d’avantage. 

En première manche je pars mal et au bout de 15 min je m’accroche assez violemment avec un pilote sur un saut en longueur ! Heureusement pas de bobo vu la violence du choc. Bien froissée j’en reste là pour cette première journée. 

En seconde manche je pointe dans les 25 au premier tour et j’ai malheureusement subit cette manche pendant 30 min avec un roulage très moyen et un physique faible dû au conditions extrême et surtout avec peu de roulage dans le sable.

C’est la première fois de ma vie que je souffre autant mentalement pour une épreuve, je tiens à m’excuser auprès de toute ma famille, mon Team et mon mecano pour cette contre performance ce week end. Vous avez été compréhensif face à cela et c’est pour cela que le sable je vais le travailler dur pour les années suivantes ou il hors de question pour moi d’en refaire une comme ça. 

Je suis 11 ème du classement provisoire et il reste 1 seule épreuve en Suède dans 3 semaines et vous pouvez compter sur moi pour redresser la barre. Ce qui ne tue pas rend plus fort.« 

 

Voir cette publication sur Instagram

 

J’ai du mal à trouver les mots après un tel week-end pour l’avant dernière épreuve du championnat d’Europe à Lommel. La pire course de tout le championnat a eu lieu ce week-end, avec peut d’entraînement dans le sable, du à une lourde saison, je me qualifie de justesse au chrono le matin ! Je me suis bien battu j’ai progressé dans la séance et surtout content de pouvoir participer au manche pour apprendre d’avantage. En première manche je pars mal et au bout de 15 min je m’accroche assez violemment avec un pilote sur un saut en longueur ! Heureusement pas de bobo vu la violence du choc. Bien froissée j’en reste là pour cette première journée. En seconde manche je pointe dans les 25 au premier tour et j’ai malheureusement subit cette manche pendant 30 min avec un roulage très moyen et un physique faible dû au conditions extrême et surtout avec peu de roulage dans le sable. C’est la première fois de ma vie que je souffre autant mentalement pour une épreuve, je tiens à m’excuser auprès de toute ma famille, mon Team et mon mecano pour cette contre performance ce week end. Vous avez été compréhensif face à cela et c’est pour cela que le sable je vais le travailler dur pour les années suivantes ou il hors de question pour moi d’en refaire une comme ça. Je suis 11 ème du classement provisoire et il reste 1 seule épreuve en Suède dans 3 semaines et vous pouvez compter sur moi pour redresser la barre. Ce qui ne tue pas rend plus fort. See you 🍀 #JC520 @bud_racing @kawasaki_france_officiel @kawasakimxgp @dassyprofessionalworkwear @suomyhelmets @scottmotosports @sevenmx_fr @alpinestarsmx @rxrprotect @neken_official @t.buttpatches @eight.racing @orthese_galaad

Une publication partagée par Jimmy Clochet️️️️⚡️ (@jimmyclochet) le


Médias