Andrew Short est un “coéquipier” d’exception.

Andrew Short est un “coéquipier” d’exception.

Lors de la sixième étape du Dakar, l’Australien Toby Price  – vainqueur de l’épreuve en 2016 – a le malheur de voir son pneu arrière éclater au kilomètre 400. Pour Toby, qui compte déjà 25 minutes de retard sur le leader provisoire, Ricky Brabec, le Dakar s’envole …

Le pilote Red Bull KTM pourra compter sur le sacrifice du bon samaritain Andrew Short [Rockstar Energy Husqvarna]. Andrew, ne jouant plus le classement final de l’épreuve, prend alors la décision d’échanger sa roue arrière avec Toby Price afin de permettre à l’Australien de rester dans la course à la victoire.

Andrew Short devra alors terminer la spéciale, les 77KM restants, sur la jante de Price puis faire 114KM de bitume pour rejoindre le premier pôle mécanique sur cette dernière. Andrew Short pointe désormais 12ème du provisoire du Dakar Moto, à plus de 1h40 du leader, Brabec.

Andrew Short “Je n’oublierais jamais l’étape 6! Je suis le troisième à être parti, une journée radieuse. J’ai très bien roulé, et vite, toute la journée jusqu’au kilomètre 400 où je croise Toby qui avait besoin d’une roue. Avec une heure de retard au classement, j’ai rapidement fait le calcul, et je savais où tout le monde en était dans la course. J’ai pris une décision que je pensais être la meilleure pour toutes les personnes concernées et j’ai donné ma roue à Toby. J’ai parcouru 77 kilomètres sur la jante pour terminer la spéciale et 114 autres sur le bitume jusqu’à la première aire sur la liaison. Une journée de dingue! Je suis un peu déçu avant de prendre le jour de repos. Je suis arrivé très bien préparé et j’avais la vitesse, je crois, mais cette année n’était pas la mienne. […]”

C’est beau, le sport.

Médias