Austin Forkner en roue libre à St. Louis

Austin Forkner retrouve la plus haute marche du podium à St. Louis.

Troisième aux essais, vainqueur de sa manche qualificative, auteur du holeshot en finale, Austin Forkner mène les 18 tours de cette dernière en gérant son avance sur le second (un temps Jett Lawrence, puis Justin Cooper) et s’impose sans encombres à St. Louis. Ce weekend, Austin a été en mesure de se débarrasser de son pire ennemi, lui-même.

En finale, on ne peut manquer la chute de Dylan Ferrandis dans le premier enchaînement. Mal parti, Dylan se retrouve au mauvais endroit, au mauvais moment. Alex Martin se déporte dans le premier enchaînement, percute Michael Mosiman, qui vient se déporter à son tour devant Ferrandis. Le Français ne pourra rien faire pour éviter la chute avec Mosiman. Sonné, Dylan repart mais compte un tour de retard lorsqu’il s’arrête dans l’aire des mécaniciens pour ajuster son embrayage; scénario catastrophe.

Malgré tout, Dylan repart pour sauver les points et son championnat, et, le couteau entre les dents, il parviendra à arracher la 12ème position, soit 11 points. Si l’opération comptable n’est pas satisfaisante, cette dernière aurait pu être bien pire et les points marqués pourraient bien venir faire la différence en fin de saison.

Derrière Austin Forkner – en tête – on retrouve un étonnant Jett Lawrence qui – après 4 mois d’entraînement en Supercross et une première expérience à Anaheim – semble déjà en mesure de maintenir le rythme derrière Austin Forkner. Quelques erreurs, et voilà l’Australien qui percute une botte de paille à la réception d’un saut, ouvrant grand la porte à Justin Cooper dans le 12ème tour. S’en suivra un problème de frein arrière pour le pilote Geico Honda, contraint de s’arrêter dans l’aire des mécaniciens alors que Christian Craig part à la faute dans les derniers tours. Finalement, Jett parviendra à intégrer le top 5 de la finale, son premier; le podium n’était pas bien loin.

Derrière Austin Forkner et Justin Cooper, un excellent Brandon Hartranft qui signe son tout premier podium. Il profitera des déboires de Craig et Lawrence en fin de manche pour aller décrocher le premier podium de la saison pour son équipe, TroyLeeDesigns KTM, juste devant Alex Martin. Jacob Hayes, Luke Clout, Mitchell Oldenburg, Carson Brown et Derek Drake rentrent dans le top 10.

Ludovic Macler accède à la finale et termine 21ème derrière Michael Mosiman et devant Christian Craig.

St-louis-250.png#asset:24993

Justin Cooper garde la plaque rouge et compte 5 points d’avance sur Austin Forkner. Brandon Hartranft pointe désormais 3ème du championnat, 12 points derrière le pilote Pro Circuit. Dylan Ferrandis occupe la 4ème position après St. Louis, à 15 points du leadership. Il reste 8 épreuves. Regroup & come swinging at A2 !

Médias