Des débuts encourageants pour Lorenzo Locurcio en EMX250

Des débuts encourageants pour Lorenzo Locurcio en EMX250

Lorenzo Locurcio – la nouvelle recrue vénézuélienne de l’équipe Bud Racing Kawasaki – a fait des débuts encourageants en championnat d’Europe 250 ce weekend en décrochant la huitième place du général de l’épreuve lettone à Kegums. (Pour rappel, Locurcio intègre le top 15 des manches en MX US 450 …)

Le Vénézuélien, arrivé en Europe il y a moins de deux semaines, a prouvé sa capacité d’adaptation en revenant dans les deux manches après deux départs hors du top 30. N’étant pas familier avec le système de qualification Européen, le nouveau venu n’a obtenu qu’une trentième place sur la grille au terme des essais chronos.  Un handicap sévère sur la piste sablonneuse de Kegums avec un premier virage serré à 180 degrés.

33ème lors du premier tour de la première manche, Locurcio a doublé 21 pilotes lors des 30 minutes de la manche pour revenir en 12ème position, à moins de deux secondes du dixième. Même scénario dans la deuxième manche; Lorenzo passe de la 31ème à la 11ème position et mérite sa 8ème place au classement général de la journée.

Lorenzo Locurcio

C’était dur. La piste était très glissante, ça m’a pris un certain temps pour m’y habituer; les qualifications ont été difficiles donc j’ai eu une place à l’extérieur sur la grille, ce qui veut dire de mauvais départs. J’ai dû revenir de l’extérieur du top trente pour terminer douzième dans la première manche et onzième dans la deuxième pour la huitième place du général. Je ne peux pas me plaindre mais je sais que j’en ai plus sous le coude et je suis prêt à améliorer ma vitesse. Ce sera parfait s’ils ne changent pas trop la piste pour mardi; J’ai déjà hâte d’y être de nouveau”

Son coéquipier Pierre Goupillon, sixième de son groupe de qualification, s’est retrouvé dernier a plus d’une demi-minute du paquet après avoir été percuté par un autre pilote quelques virages après le départ de la première course. Le Français a réalisé d’excellents chronos pendant sa remontée avant qu’un autre pilote ne percute sa roue avant et n’endommage son frein avant, le contraignant à l’abandon.

Un départ dans le top dix dans la deuxième course lui promettait un bon résultat, mais Pierre a de nouveau été percuté par un adversaire dans le troisième tour; il était déjà revenu à la quatorzième place avant qu’une chute ne l’oblige à abandonner.

Pierre Goupillon

Dans la première manche, un autre pilote m’a coupé dans le premier tour et je suis tombé. Je revenais lorsqu’un autre pilote a heurté ma roue avant; Je n’avais plus de frein avant et j’ai été contraint d’abandonner. J’ai pris un bon départ en seconde manche, mais encore une fois quelqu’un m’a percuté pendant la course et une fois de plus j’ai dû revenir de loin jusqu’à ce qu’un autre incident ne me contraigne à l’abandon. Un week-end frustrant, mais nous allons revenir lors de la prochaine course mardi.”

Via Kawasaki / adaptation dailymotocross

Médias