Des nouvelles de Jason Anderson

Jason Anderson ne défendra pas son titre de Supercross cette année. Sa saison étant déjà terminée.

Le pilote Rockstar Energy Husqvarna a chuté le surlendemain de la troisième manche du championnat.

Une blessure au bras et d’autres séquelles le mettent sur la touche pour la totalité du championnat SX US 450.

RacerX est allé prendre des nouvelles de Jason, et la blessure est plus importante qu’aux premières nouvelles, retrouvez l’article original ici


Parle-nous de la chute qui t’a mis sur la touche pour la saison

C’était lors du second tour d’une de mes manches d’entraînement de 8 tours. J’ai complètement manqué mon entrée dans les whoops et ma roue avant s’est enfoncée entre deux whoops.

Je n’ai jamais vraiment chuté dans les whoops, mais c’est une des pires chutes que j’ai faite.

Tu savais directement que le championnat était plié à ce moment-là ?

Je savais que j’étais mal en point, mais pas à quel degré.

Je ne pouvais pas respirer, même quand je suis allé à l’hôpital je respirais super mal. Je ne savais pas si c’était les côtes, les poumons ….  Je savais que mon bras était cassé mais c’était la dernière chose que j’avais en tête vu les difficultés que j’avais pour respirer.

A l’hôpital, ils m’ont dit que je m’étais cassé quelques côtes, que j’avais un poumon partiellement enfoncé, le foie lacéré et quelques fractures dans le dos.

C’était une grosse chute, j’ai de la chance de m’en sortir à peu près bien. Il y a eu des os de cassés, mais ça se soigne.

Anderson was at San Diego and did a TV interview with Will Christien.

Donc la saison de Supercross est terminée pour toi ?

Oui

Aux premières nouvelles, ça ne semblait pas si grave, on pensait que tu reviendrais avant la fin du championnat.

Il pourrait y avoir une chance, mais je ne pense pas que ça va arriver. Je préfère me consacrer à l’outdoor pour faire une bonne saison de motocross.

Il y a eu des rumeurs disant que tu t’étais blessé à l’inter-saison. C’est vrai ?

Non. Je m’en suis mise une sévère peu avant Noel mais c’est tout. Rien de bien important.

Parle nous du fait que tu ne puisses défendre ton titre cette année. Qu’est-ce qu’il te passe par la tête quand tu y penses ?

Je n’y penses pas trop. Evidemment c’est décevant, je veux rouler et gagner, mais en même temps, je ne vais pas me pourrir la vie.

Gagner le titre de Supercross était un de mes objectifs sur ma liste, mais il y a d’autres objectifs, comme gagner un titre Outdoor.

C’est clair que je veux gagner un autre titre de Supercross et ça craint de ne pas pouvoir défendre le mien, mais je ne vais pas me pourrir la vie avec ça.

Des avis sur le début de saison ? C’est serré !

C’est un beau début de saison. Le championnat est hyper serré et il n’y a pas un mec qui roule au-dessus du lot. Ils sont tous aussi rapides les uns que les autres, ça change des années précédentes où tu avais quelques pilotes phares puis un niveau moins relevé.

Tout le monde est en forme et roule fort, de Cooper Webb à Eli Tomac en passant par Ken Roczen

 

Médias