Dylan Ferrandis “J’ai sauvé mon championnat”

Dylan Ferrandis “J’ai sauvé mon championnat”

Les deux épreuves de Redbud n’ont pas été de tout repos pour Dylan Ferrandis. Touché à l’épaule lors de sa chute en première manche vendredi dernier, Dylan a limité la casse dans le Michigan malgré de mauvais départs et de nouveaux problèmes en manche. Trois points de repris à Martin, 9 points séparent encore les deux hommes forts du championnat à l’approche de la semaine de repos. Jeremy Martin partira avec l’avantage d’évoluer à domicile le 19 septembre à Millville lors de la 6ème épreuve du championnat.

Dylan Ferrandis – en conférence de presse

“Encore une journée difficile pour moi. Ma chute à Redbud 1 m’a posé des problèmes, je me suis fait mal à l’épaule et c’était difficile pour moi. J’ai sauvé mon championnat, je n’étais pas en très bonne position car je roulais en ayant mal mais avec l’adrénaline pendant la course, je n’ai pas eu de problèmes, ça allait, j’ai pu rouler comme je sais le faire.

C’était une épreuve difficile, perdre la plaque rouge et les points, ce n’était pas une bonne chose. Je pense avoir sauvé mon championnat en dépit de ma chute et de ma petite blessure à Redbud 1. Maintenant, on a 10 ou 11 jours pour se reposer, récupérer et se préparer pour Millville.(…)

Je ne sais pas ce qu’il s’est passé avec Jeremy en première manche. Je suis arrivé dans le virage, je pensais que j’allais arriver plus vite que ça, on s’est touché, je ne sais pas, c’est difficile à expliquer, c’était un incident de course. J’aurai pu attendre un peu plus avant d’essayer de le doubler mais j’ai voulu le doubler dès que j’en ai eu l’opportunité.(…)

Je ne pense pas que je vais changer mon programme à cause de mon épaule pour les dernières épreuves, car on a vu que j’ai été capable de rouler deux épreuves d’affilées tout en performant à mon meilleur niveau. J’étais plus en difficulté mentalement car je ne savais pas si j’allais être en mesure de tenir les deux manches physiquement à cause de mon épaule, c’était le plus gros problème, celui qui a fait que je n’étais pas le plus confiant lors des départs, peut-être que je n’ai pas assez cru en moi, mais j’ai roulé deux bonnes manches, la vitesse était bonne et physiquement, j’étais présent jusqu’à la fin donc je ne pense pas que ça va être un problème. Physiquement, ces deux dernières courses ont été difficiles pour moi mais j’étais présent, je me sentais bien, je pense qu’il est temps de récupérer de cette blessure et de se préparer pour les prochaines épreuves tout en améliorant ces départs. Physiquement, je pense que ça ne sera pas un problème. On a travaillé très dur pour préparer cette saison d’outdoor et prendre une semaine sans rouler ne sera pas un problème. (…)

Ma stratégie ne change pas, le but est de partir devant et de gagner. Mon adversaire, c’est Jeremy, et je sais que quand il est devant moi, ce n’est pas une bonne chose. Il faut que je termine devant lui, c’est tout ce qui compte. Je crois qu’on a 6 points d’écart [9] et c’est la seule chose qui compte. Quand je suis derrière la grille de départ, la stratégie reste la même, il faut prendre le meilleur départ possible. Je sais qu’un départ top 5, top 8, c’est suffisant pour moi donc il faudra être capable de faire ça et gagner des manches, c’est ce que je veux faire, c’est mon seul objectif. (…)”

Médias