Dylan Walsh remplace Julien Lieber chez JM Honda Racing

Dylan Walsh remplace Julien Lieber chez JM Honda Racing

Dylan Walsh en vadrouille. Après une collaboration échouée en Australie, une tentative écourtée aux USA et le retour en national en Angleterre, place à Dylan Walsh en MXGP. Le pilote Néo-Zélandais – champion d’Angleterre avec Revo Husqvarna la saison passée – récupère le guidon vacant chez JM Honda Racing en mondial.

Il suffit de jeter un œil sur la liste des engagés pour le prochain grand prix du 16 août à Kegums pour se rendre compte de la présence du nom de Dylan Walsh sur cette dernière. Dylan évoluera au sein de la nouvelle structure de Jacky Martens qui vient – à l’heure ou j’écris ces lignes – de confirmer l’information.

Après l’annonce de l’arrêt des compétitions de Julien Lieber, un guidon se libère aux côtés de Benoit Paturel et Artem Guryev. Les premières rumeurs désignaient pourtant Harri Kullas comme remplaçant; c’est finalement Walsh qui fera ses débuts en mondial MXGP après une ouverture difficile en championnat national Anglais il y a quelques semaines.

22ème en mondial MX2 la saison passée, Walsh avait intégré le top 15 à 7 reprises (dont 2 top 10). Il s’était retrouvé sans guidon quand son équipe – Revo Husqvarna – avait mis la clef sous la porte en fin de saison.

Dylan Walsh

“Je suis très content de décrocher cette belle opportunité! Je réalise que c’est une grosse marche à franchir, mais je suis motivé pour travailler dur avec l’équipe afin de m’améliorer à chaque fois que je serai sur la piste. Je n’ai fait que quelques semaines sur la Honda 450, mais même d’origine, c’est une moto très bonne à laquelle il est facile de s’habituer. Tout cela ne serait pas possible sans Matt Smith Racing et Revo qui me permettent de saisir cette chance avec JM Honda Racing, en particulier avec ce délai si court, donc je suis très reconnaissant”

Jacky Martens, JM Honda Racing

“Nous avons vraiment hâte d’avoir Dylan parmi nous. Il a déjà prouvé qu’il était rapide et désireux d’apprendre. Remplacer un pilote comme Julien Lieber qui avait débuté sa troisième saison en MXGP est un gros challenge, mais ce n’est pas de cela qu’il s’agit. Nous voulons juste qu’il profite au maximum de cette expérience et continue de progresser. Dylan s’est immédiatement senti à l’aise sur la moto lors des essais. Un grand merci à Matt Smith (MSR Redline Motorcycles Honda) et Mark Yates (Revo) pour leur compréhension et leur coopération.”

Médias