Dylan Walsh quitte l’Europe pour l’Australie

Dylan Walsh signe Serco Yamaha – en Australie – pour la saison prochaine.

Alvin Ostlund et Dylan Walsh ont vu leur équipe – Revo Husqvarna – mettre la clef sous la porte à l’intersaison après des difficultés financières. Respectivement 18ème et 22ème du mondial MX2 la saison dernière, les deux pilotes ont été contraint de partir à la recherche d’une nouvelle équipe avant même la fin de saison 2019. Si Alvin Ostlund a trouvé refuge chez Assomotor Honda aux côtés du Français Stephen Rubini, Dylan Walsh a préféré se concentrer sur un retour en Océanie – étant originaire de Nouvelle Zélande.

Pour 2020, Dylan Walsh rejoindra Aaron Tanti sous l’auvent Serco Yamaha. Le récent champion d’Angleterre en catégorie MX2 retrouvera ses terres d’origine dès l’ouverture du championnat de Motocross Australie.

Avant de commencer sa saison en Australie en Mars, Dylan Walsh va rentrer chez lui – en Nouvelle Zélande – pour profiter de ses amis et de sa famille. Nouvelle opportunité, nouveau challenge, en bleu, cette fois-ci.

Dylan Walsh: “J’aurais aimé rester en Europe car je sentais que je pouvais être aux avant-postes en MX2 mais avec l’économie difficile du sport, mon équipe a fermé et je me suis retrouvé sans rien. Quand j’ai appris la nouvelle, j’ai d’abord cherché du côté e l’Australie et dans le même temps, Gavin a fait des recherches sur moi, donc ça tombait à pic, tout s’est bien déroulé, et nous voilà. Serco Yamaha a une très bonne réputation et a connu beaucoup de succès ces dernières années en Motocross et en Supercross donc c’est top de faire partie d’une équipe aussi forte et aussi déterminée. Mon objectif est de rester en Nouvelle-Zélande, faire le championnat national de Motocross pour prendre mes parques avant celui d’Australie. J’irais ensuite m’installer dans le sud du Queensland pour être proche de l’équipe et lancer ma saison Australienne. J’ai hâte et je suis impatient de relever ce nouveau défi et je sais que le niveau est très relevé en Australie pour l’heure. J’ai jeté un œil sur les courses quand j’étais en Europe et ce n’est pas une coïncidence si beaucoup d’équipes du paddock MXGP recherchent les pilotes Australiens. Je suis en forme, je suis prêt, j’espère connaître une bonne saison en Nouvelle Zélande et en Australie.”

Bon vent, Dylan.
Photo: SevenOnePictures

Médias