James Stewart analyse Anaheim 2

La légende du Supercross – James Stewart – analyse la troisième épreuve du Supercross US qui s’est déroulée à Anaheim le 18 janvier dernier.

James Stewart

“Anaheim 2, dernier round à Anaheim de la saison. Tout le monde sort d’une bonne semaine d’entraînement avec beaucoup de choses à prouver sur la piste. Certains ont bossé sur les réglages, Roczen a dominé la semaine passée, puis il y a un gars comme Tomac, chaque pilote a quelque chose de différent à prouver et au début de la saison, on essaye tous de savoir ce qu’on peut améliorer et comment le faire pendant qu’on se bat pour le titre. [..]

Ce n’est que la troisième course de la saison mais cette course est très importante car si tu roules bien, tu peux profiter de ton élan du début de saison. On découpe la saison en deux parties, il y a les courses à l’ouest, puis vient Atlanta, et Daytona, et si tu passes ces courses-là sans problème, le reste de la saison se déroule plutôt naturellement. Pour certains autres gars qui ne roulent pas très bien en ce début de saison, c’est plutôt crucial de faire de bons résultats, comme Cooper Webb qui a connu un weekend difficile à saint louis. […]

En finale, Ken réalise un bon départ et les concurrents savent comment il roule ces derniers temps, ils savent ce qu’il s’est passé le weekend précédent, et ils doivent être nerveux à l’idée de voir Ken devant. Baggett se sentait bien en début de manche, il a même rattrapé Ken. Je ne vais pas dire que c’est surprenant car Blake roule très bien et il est rapide dans les whoops, il avait quelque chose à prouver, il roulait déjà bien à Anaheim 1 et il sentait qu’il pouvait aller chercher la victoire, d’habitude, il n’est pas aussi agressif en début de course. […]

Résultat de recherche d'images pour "ama supercross anaheim 2 2020"

L’équipe de Feld a créé une double trajectoire plutôt cool à Anaheim 2. En voyant ça la première fois, je ne me suis pas dit que l’extérieur allait être la trajectoire la plus rapide mais au final, c’était le cas et en plus ça plaçait les pilotes à l’intérieur dans le virage suivant, c’était cool, unique. […]

La façon dont Tomac a roulé dans sa heat et la façon dont il a attaqué dans le premier tour de la finale montre qu’il était prêt à remonter et gagner cette course. Il a doublé Adam plutôt rapidement, il était d’un autre niveau ce soir. C’est ce qui est fou avec Tomac, c’est qu’il peut aller incroyablement vite mais aussi rouler de façon très différente d’un weekend à l’autre. Si j’étais Eli, je me regarderais dans le miroir et je me dirais « vous ne pouvez rien contre moi » car honnêtement, ces mecs ne pouvaient rien contre lui ce soir-là. Si j’avais la vitesse d’Eli, et je l’ai eu à l’époque, je ne serais pas inquiet.  (…)

Baggett double Roczen pour la tête de course mais finit au sol, dommage. Blake est capable de montrer une vitesse de dingue, comme Eli Tomac. Quand il roulait pour les titres en catégorie 250, on se disait « Waw, ce mec attaque à fond les extérieurs, c’est dingue ». Je pense que les circuits qui conviendront à Tomac conviendront à Baggett. Je dirais même que Baggett est meilleur dans les whoops qu’Eli. […]

Ce weekend, je ne sais pas trop quoi dire à propos d’Adam. Il était là, mais c’est tout, c’est ce qu’on attend d’un rookie en fait, top 5, à batailler contre les autres, alors qu’à Anaheim 1 il était clairement le plus rapide, agressif. Je pense que ce qu’il s’est passé la semaine dernière l’a un peu ralenti, il a compris que c’était un long championnat, qu’il ne fallait pas faire de folies et se contenter d’un top 5, d’un podium. Il a bien roulé, mais il n’a pas roulé comme je m’attendais à ce qu’il roule. […]

Regardez Tomac, il est parti 10ème et il a fait comme Roczen la semaine d’avant, il a totalement dominé. Eli était sur une autre planète ce weekend. Il a pris le même départ qu’à St. Louis mais on pouvait clairement voir qu’il était en forme et qu’il était là pour montrer qu’il était présent. Ce mec a la vitesse pour faire peur aux autres pilotes, et s’il commence à rouler comme ça chaque weekend, c’est terminé, je vous le dit. […]

Les autres n’ont pas peur d’un Tomac qui roule dans le top 5, qui temporise, ils ont peur de cet Eli Tomac intouchable. Je ne connais personne qui n’aurait pas peur d’un Eli Tomac quand il roule à cette vitesse là. […]

Quand Eli s’empare de la tête de course, il roulait encore 2 secondes plus vite que tout le monde, c’était incroyable, je ne pense pas que vous compreniez à quel point c’est fou de faire ça en Supercross. Il prend la tête, il compte 4 ou 5 secondes d’avance et il se balade. Il était différent de l’ancien Eli ce weekend. Si Eli est capable de rouler presque 2 secondes plus vite que le reste du plateau, s’il est capable de prendre la tête et de gérer, ça va devenir dangereux pour les autres. […]

Après la course, Ken a dit qu’il avait fait des changements sur sa moto et je peux pratiquement vous garantir que son dernier passage dans les whoops lors de sa manche qualificative lui a couté la victoire de la finale à Anaheim 2. Il a fallait passer par-dessus le guidon et je pense que c’était juste un malheureux incident car il semblait prendre les whoops plutôt rapidement toute la soirée. Je pense que ça lui a fait peur, qu’il a fait des changements et en finale, il a avoué que sa moto n’était plus la même. […]

Résultat de recherche d'images pour "ama supercross anaheim 2 2020"

Ce circuit avait un bon flow, tu pouvais utiliser les extérieurs, il y avait une longue série de whoops, un triple, un virage à 180, une autre section de whoops, un autre virage à 180 degrés. Sur ce type de circuits, a contrario d’Anaheim 1 et St. Louis, je pense qu’Eli est capable de choisir les meilleures trajectoires, ça vient peut-être de son expérience en VTT puisqu’en VTT il faut être capable de conserver sa vitesse au maximum et Eli est un des meilleurs à ce niveau-là. Il n’y avait pas d’endroit très lent, à part le virage à 180 degrés à plat et c’était bien le seul endroit. […]

Je pense qu’aucun pilote n’est en mesure de battre Eli Tomac quand il est dans un bon jour. Tous les grands pilotes qui ont roulé, moi, Ricky Carmichael, Jeremy Mc grath, on aurait eu bien du mal à battre ce gars. Ce gars est bon, très bon. On faisait certaines choses mieux que lui, il fait certaines choses mieux que nous ne les faisions à l’époque, mais en terme de vitesse pure, il est l’un des trois pilotes les plus rapides que j’ai eu l’occasion de voir rouler. Si Eli est dans un bon jour, il aurait fallu que je sois dans un bon jour pour le battre, et ça aurait été une belle course mais j’ai de la chance, je suis actuellement assis dans mon canapé et je n’ai pas besoin de rouler contre lui alors je peux dire que je l’aurais battu, il ne peut pas prouver le contraire ! […]

J’ai remarqué quelque chose à propos de Cooper, et c’est super intelligent. C’est bon de voir un mec capable de régler sa moto au fil de la journée.  Je me souviens en 2014, je passais mon temps à essayer de régler ma moto lors des soirées et je pense que Cooper vient de franchir un nouveau cap. C’est déroutant, mais je ne pense pas que Cooper signe le 14ème ou 15ème temps aux essais à cause d’un manque de vitesse, je pense que c’est plus dû aux réglages qu’il essaye pendant la journée. Il a l’air plus concentré sur ses réglages que sur son temps chrono et plus le temps passe, plus Cooper s’améliore. On pouvait voir que la moto marchait bien, dans les whoops aussi, dans les virages, tu ne peux rouler de cette façon qu’en réglant ta moto pour la piste pendant la journée. Il était en mesure de sauter dans les whoops, peut-être que ça l’a aidé un petit peu. Je pense que ces mecs devraient arrêter de regarder où Cooper termine aux essais car le champion de 2019 est là, il était troisième à Anaheim 2. […]

On disait qu’Eli devait se montrer ce weekend, et c’est ce qu’il a fait. Je n’aimerais pas être un des types qui doit rouler contre Eli, c’est une machine. Si ce Eli Tomac se pointe sur les courses, il vaut mieux avoir de bons bonus pour la seconde ou la troisième position car vous n’allez pas gagner contre lui. […] “

Médias