Jeffrey Herlings “Je n’ai pas l’intention de rouler jusqu’à 35 ans”

Jeffrey Herlings “Je n’ai pas l’intention de rouler jusqu’à 35 ans”

Une semaine avant la reprise du championnat du monde MXGP en Lettonie, le leader du championnat a fait son retour en piste. Après s’être fait une légère commotion cérébrale à l’entraînement, Jeffrey Herlings a décidé de faire l’impasse sur la première épreuve organisée par la KNMV à Arnhem. Alors qu’on n’avait pas revu Jeffrey derrière les grilles depuis Valkenswaard, le pilote Néerlandais ne semble pas avoir perdu de sa superbe dans le sable. Facile vainqueur de la première manche à Axel, The Bullet a dû revenir de la dernière position en seconde manche après un accrochage dans le premier virage….

Via Tim Gerth / motorsport.com

Comment était ton weekend ?

Une journée solide. J’ai signé le holeshot en première manche, mais il y a eu le drapeau rouge de sorti au bout d’un tour. On a repris le départ et j’ai de nouveau signé le holeshot et j’ai gagné la course. En seconde manche, quelques pilotes sont tombés devant moi dans le premier virage. Je ne suis même pas tombé, je suis juste rentré dans le tas et ma roue avant s’est bloquée dans la moto d’un autre pilote. À cause de ça, je suis reparti dernier et j’ai cravaché pour revenir sur les pilotes de tête. Je me suis bien rapproché du groupe de tête et j’ai réussi à terminer 5ème, à 5 secondes du vainqueur.

Pourquoi n’étais-tu pas à Arnhem ?

J’ai eu une petite blessure et KTM m’a dit de me reposer.

Un traumatisme crânien, c’est ça ?

J’étais un peu dans le flou, et avec le cerveau, mieux vaut-il aller doucement, ne pas prendre de risque. Je n’ai pas eu de gros problèmes, mais j’ai juste décidé d’y aller doucement et c’est pourquoi je n’ai pas roulé à Arnhem.

Tu vas en Lettonie pour gagner ?

C’est l’objectif, avec ce Coronavirus, on ne sait pas ce qu’il va se passer. Peut-être qu’on sera tous de retour en confinement d’ici deux ou trois mois.

Axel, c’était une belle épreuve à faire ?

À part les deux pilotes KTM [Cairoli & Prado] et Gajser, presque tout le monde était là. Merci à la KNMV d’avoir organisé ces épreuves pour nous.

La seconde manche était difficile avec ton départ.

En première manche, j’ai fait ma course. Dans la seconde, je suis reparti de très loin et j’ai dû doubler 35 pilotes avant d’arriver en 5ème position. Il y avait beaucoup de trafic, beaucoup de pilotes avec des rythmes différents, il m’est arrivé assez de choses dans ma carrière, alors je n’ai pas voulu prendre de risques.

L’objectif, c’est de garder la plaque rouge car tu ne sais pas quand le championnat touchera à sa fin ?

Le but, c’est de garder la plaque rouge et de faire de mon mieux. On fait de notre mieux et on mène actuellement de 9 points, et le troisième est encore plus loin.

Quel sont les objectifs pour l’avenir ?

Gagner plus de 100 grands prix. J’en ai gagné 88 jusqu’à présent et il m’en manque encore treize pour rattraper Stefan Everts et un pour rattraper Antonio Cairoli. Remporter le plus de GP, c’est le but. Je n’ai pas l’intention de rouler jusqu’à 35 ans. J’ai connu mon lot de blessures, j’ai un contrat de 3 ans avec KTM, on verra ce qu’il se passera après ça.

Texte: Tim Gerth / Images: Niek Kamper

Médias