Joël Smets “Nos pilotes ne roulent plus”

Cinq fois champion du monde, Joël Smets est aujourd’hui directeur sportif au sein de l’équipe Red Bull KTM.

Confiné chez lui dans le Limbourg, Joël Smets a adressé une vidéo au site RTBF pour parler des répercussions liées à ce confinement. On apprend ainsi que les pilotes KTM ont stoppé leurs entraînements et certains ne sont pas rentrés dans leur pays après le dernier Grand-Prix à Valkenswaard . C’est le cas d’Antonio Cairoli et Jorge Prado qui sont restés en Belgique. Tom Vialle est également rentré auprès de ses proches, en France.

Joel Smets

“Le président de la République Française a dit “nous sommes en guerre” et il a peut-être raison. C’est clair que tout ça a une influence sur l’organisation de notre team et de nos pilotes. Pour l’instant, ils ne s’entraînent plus, ni en moto, ni physiquement, car la plupart des courses sont reportées vers la fin de l’année, en octobre et même en novembre. Le mois de novembre risque d’être très chargé avec deux grands prix en Indonésie et le dernier grand prix en Argentine. Pour être encore en forme à ce moment-là, il est important de prendre un petit peu de repos, d’en profiter un petit peu maintenant.

Autre aspect important, le fait que les hôpitaux doivent être prêts pour aider les gens qui en ont le plus besoin, on ne veut pas prendre de risques ; si jamais un de nos pilotes se blesse et doit aller à l’hôpital, ça pourrait être compliqué donc on veut éviter de prendre ce risque-là.

Repos forcé pour Tom Vialle et les effectifs KTM

Antonio Cairoli et Jorge Prado sont tous les deux en Belgique, ils habitent normalement en Italie mais ils étaient là après Valkenswaard et comme la situation en Italie était déjà très compliquée à ce moment-là, ils ont décidé de rester en Belgique. Prado a encore sa famille en Belgique depuis quelques années, Antonio aussi possède un appartement ici en Belgique et il a préféré ne pas prendre de risque et rester ici aussi.

René Hofer, qui a surpris pas mal de monde en Angleterre, est également rentré chez lui en Autriche pour l’instant. Tom Vialle, qui est en tête du mondial MX2 est également rentré chez lui en France. Jeffrey Herlings est en Hollande avec sa famille.

Au niveau de l’organisation du team, il n’y a pas grand-chose à organiser. Toute l’usine Autrichienne est fermée donc tous les employés sont obligés de rester chez eux. La production, le marketing, la presse, tous les employés du rallye, de l’enduro, du motocross, de la vitesse, sont tous à la maison jusqu’au 10 avril, pour l’instant, c’est tout ce qu’on peut faire.

René Hofer en Autriche

Heureusement, pour l’instant dans notre team, il n’y a pas encore de personne contaminée, on a peut-être pris les bonnes précautions mais on reste prudent car cela peut arriver à n’importe qui.

Pour l’instant, on ne sait pas trop ce qu’il va se passer au niveau du championnat, quelques courses sont reportées à la fin de l’année en octobre et novembre, je pense qu’ils veulent que tous les grands prix soient disputés mais comment on va faire, je ne sais pas, personne ne le sait, mais je m’attends tout de même à un championnat très long et très dur.”

Médias