Jorge Prado et Max Anstie dominent les qualifications de Lommel

Prado imperturbable.

Le sable n’aura pas posé le moindre problème à Jorge Prado. De nouveau auteur du holeshot devant Tom Vialle, Jorge a mené les 12 tours de la manche en signant un meilleur tour plus de deux secondes plus rapides que le reste de ses poursuivants. Le Néerlandais Calvin Vlaanderen s’empare rapidement de la seconde place devant Tom Vialle. Le top 3, scellé, ne bougera plus.

Jago Geerts chute dans le premier tour, malgré cette chute, le jeune pilote Belge parviendra à revenir jusqu’en 4ème position devant son coéquipier Ben Watson. Thomas Kjer Olsen, qui chute dans le premier tour, remontera jusqu’en 8ème position devant Cyril Genot et Mathys Boisramé. Maxime Renaux termine 11ème de cette manche qualificative.

Jeremy Hauquier termine 20ème de cette manche qualificative. Brian Moreau et Enzo Toriani sont contraints à l’abandon.

Max Anstie, un an et demi plus tard.

Le Britannique Max Anstie renoue avec une victoire en manche qualificative. La dernière remontant à Villars sous Écot en 2017. Le pilote Standing Construct KTM, parti 3ème, se débarrasse d’Arnaud Tonus et Tim Gajser pour prendre la tête de la course avant de creuser l’écart. Il est le seul à signer un tour en moins de 2 minutes dans le sable de Lommel.

Arnaud Tonus, longtemps troisième et sous la menace d’un Jeremy Seewer puis d’un Romain Febvre, tenter de bloquer les ouvertures et roule un ton en dessous de ses poursuivants.

Il se fera finalement reprendre par Romain Febvre – qui chute en début de manche – dans les deux derniers tours. Jeremy Van Horebeek termine 5ème derrière Arnaud Tonus et devant Arminas Jasikonis. Arminas, le plus rapide aux chronos, réalise un mauvais départ hors du top 10. Gautier Paulin, victime de deux chutes, terminera en 11ème position devant Jordi Tixier. Anthony Rodriguez est contraint à l’abandon dans le 4ème tour.

Médias