La Nouvelle-Zélande absente du MXDN 2020

La Nouvelle-Zélande absente du MXDN 2020

Alors que la Fédération Australienne remettait en cause sa participation au Motocross des nations 2020, la fédération Néo-Zélandaise vient d’annoncer son retrait de l’édition 2020. Qu’on se rassure, pour l’Australie, la participation est plus ou moins déjà actée puisque le format des nations se veut modifié cette année. En effet, des points seront redistribués sur le mondial à l’issue du Motocross des nations, et on ne dénombre pas moins de 5 Australiens engagés en mondial cette saison (Evans en MXGP, Beaton, Todd, Malkiewicz & Crawford  en MX2 …)

Le Motocross des Nations 2020 – qui devait avoir lieu à Ernée, en France, avant d’être déplacé en Angleterre – se déroulera donc sans les pilotes Kiwis. Une année 2020 sans pilotes Néo-Zélandais derrière les grilles du mondial / des nations ? Avec le départ de Dylan Walsh vers d’autres horizons fin 2019, c’est bien le scénario qui se profile à l’horizon même si Courtney Duncan fait de la résistance chez les femmes.

Motorcycling New Zealand

“Le week-end du motocross des nations est le dernier d’une liste d’événements sportifs internationaux touchés par la pandémie du coronavirus. De nombreux pays acceptent les risques pour la santé mais les difficultés logistiques sont encore trop grandes, de fait, la Nouvelle-Zélande est la dernière nation à révéler qu’elle n’enverra pas de délégation au MXDN en 2020.

Beaucoup de pays Européens sont toujours en proie à la pandémie et, malgré la reprise du championnat du monde de motocross en août, les complications liées à l’organisation de vols internationaux pour les pilotes, leurs équipements, leurs motos et leur retour pour cet événement unique ont été jugés trop importantes.

Le président de la fédération de motocross Néo Zélandaise, Ray Broad, a déclaré qu’il était logique de ne pas envoyer trois pilotes, des mécaniciens et le team-manager à l’événement reprogrammé à Matterley Basin, le week-end du 26 & 27 septembre. “La santé et le bien-être de notre peuple étaient les considérations les plus importantes.

Pour nos pilotes et notre personnel, quitter la ‘bulle néo-zélandaise’ à ce moment-là ne serait pas judicieux. Il y a aussi encore une certaine incertitude quant aux événements en Europe en ce moment, le lieu du MXDN ayant également été récemment modifié“, a déclaré Vaste. Le manager de l’équipe néo-zélandaise.

L’ancien champion du monde de motocross originaire de New Plymouth, Shayne King, a déclaré qu’il “était triste” que la Nouvelle-Zélande ne participe pas aux Nations cette année. “Je le comprends parfaitement cependant. Nous en avons longuement discuté avant de prendre notre décision. Nous avons aussi beaucoup de talents en ce moment, avec des pilotes expérimentés tels que Cody Cooper et Hamish Harwood toujours disponibles pour cette épreuve, ainsi que de jeunes étoiles montantes telles que Maximus Purvis et James Scott. Tout ce que je peux dire, c’est que nous attendons avec impatience l’édition 2021 et que nous enverrons une équipe solide à ce moment-là. Nous avons des talents ici et nous les présenterons au monde l’année prochaine.”

Lors de l’édition 2019, la Nouvelle-Zélande se classait 19ème des nations dans le sable d’Assen avec Maximus Purvis, Dylan Walsh & Wyatt Chase.

 

Médias