La victoire pour Zach Osborne à Loretta Lynn’s

La victoire pour Zach Osborne à Loretta Lynn’s

Il terminait sa saison de Supercross sur une victoire, il commence sa saison de Motocross sur une victoire.

Au mérite; Zach Osborne a été chercher sa première victoire en Motocross US – catégorie reine – à la sueur de son front. 9ème lors du premier pointage en première manche, le pilote Rockstar Energy Husqvarna a dû se débarrasser de Noren, Bogle, Baggett, Tomac, Anstie, Webb & Co pour s’emparer de la seconde position dans le 12ème tour. À l’attaque jusqu’au drapeau à damier, Zach Osborne ne peut espérer inquiéter son coéquipier Jason Anderson qui – après avoir mené tous les tours de la manche – s’impose finalement avec 4.8 secondes d’avance.

Auteur d’un bon départ en seconde manche, Zach Osborne prend rapidement la roue de Cianciarulo qui mène la danse. Dans le 3ème tour, Cianciarulo part à la faute – seul – et ouvre la porte à Osborne, un temps inquiété par Anderson, un temps inquiété par Tomac. Solide, Osborne résiste à la pression du numéro 1 et s’adjuge la seconde manche 450, synonyme de victoire de la journée (2-1).

Deux pilotes Rockstar Husqvarna sur les deux plus hautes marches du podium. Second de la jourée, Jason Anderson n’a pas été en mesure de réitérer la performance de la première manche dans la seconde.  Second jusqu’à la mi-course, Anderson s’effondre alors qu’il se fait gêner par un retardataire. Eli Tomac prendra le meilleur, puis Chase Sexton, puis Blake Baggett, puis Marvin Musquin … Anderson, qui ne peut répliquer, voit alors le général de la journée lui filer des doigts. (1-6).

Sur la troisième marche du podium, on retrouve Eli Tomac. Inquiétant en première manche, le champion sortant – un temps 4ème – rétrograde dangereusement en seconde moitié de course et termine à une bien maigre 7ème place. Se plaignant de mauvais réglages de suspension, Eli corrige le tir avec son équipe entre les deux manches et se ressaisit dans la seconde. Parti 8ème, Eli se fera méthodiquement un chemin vers l’avant de la course jusqu’à se permettre d’attaquer Zach Osborne pour la victoire dans les derniers tours. Une petite erreur du pilote Monster Energy Kawasaki en sortie de virage mettra fin à ses espoirs de victoire de manche. (7-2)

Beau retour en piste de Marvin Musquin, un an après sa dernière apparition derrière les grilles. Le Français qui avouait ne pas savoir où il se situerait pour la reprise a désormais un début de réponse: devant. 4ème en première manche, 5ème en seconde manche, Marvin se remet doucement mais surement dans le bain des compétitions et rentre dans le top 5 pour l’ouverture de la saison; est-ce qu’on pouvait vraiment demander plus après une aussi longue période de convalescence ?

Cinquième de la journée, on retrouve un Justin Barcia qui double plus de 35 pilotes sur les deux manches de la journée. Auteur d’un mauvais départ en première manche, Justin pointe 14ème au premier tour, se retrousse les manches, tombe les chronos et parvient à revenir aux avant-postes, arrachant le podium de manche (3e) dans le 14ème tour. Au sol lors du second virage en seconde manche, Justin Barcia repart bon dernier et parvient à revenir jusqu’à la 7ème place (à plus d’une minute de Zach Osborne néanmoins).

Débuts plus qu’encourageants pour Chase Sexton en 450. Devant en première manche – mais victime d’une petite chute dans les ornières – Chase signe un podium en seconde manche et termine 8ème (12-3) à un petit point de Cooper Webb (5-8) qui n’a pas su aller de l’avant lors des manches. Débuts aussi encourageants pour le Britannique Max Anstie qui loupe le top 10 d’un rien (11-10 et ex-aequo pour la 10ème place avec Dean Wilson, mais avantage au pilote Ecossais)

Dommage pour Adam Cianciarulo (6-38) contraint à l’abandon en seconde manche alors qu’il menait la course. 13ème et 14ème place pour les “remplaçants officiels” Yamaha & Honda, Tickle (15-13) et Craig (14-14) qui devancent le privé Benny Bloss (10-DNF).

Seulement 4 points pour Justin Bogle (17-DNS); pas de points pour Fredrik Noren, pourtant auteur du holeshot en première manche.

Médias