Le retour en MXGP de Thomas Covington

Thomas Covington de retour en MXGP.

Thomas Covington revient des USA en 2020 après une année noire au sein de l’équipe Rockstar Energy Husqvarna. Dans 81 jours, l’Américain fera ses débuts en catégorie MXGP et surtout, son retour sur la scène mondiale pour le compte de l’équipe Gebben Van Venrooy Yamaha aux côtés d’Allesandro Lupino et Calvin Vlaanderen.

Durant sa saison aux USA – et alors qu’il était prévu jusque fin 2020 avec Bobby Hewitt – Thomas Covington n’a participé qu’à 7 épreuves, échouant même à se qualifier pour certaines  finales de Supercross 250. Diminué par le virus d’Epstein Barr, Thomas avait jeté l’éponge pour presque toute la saison, faisant un retour ponctuel lors des 5 épreuves d’outdoor, sans pour autant réussir à intégrer le moindre top 10. Son meilleur résultat en manche aux USA ? Une 11ème position, en première manche à Pala. Le seul top 15 de Thomas Covington Outre-Atlantique …

Avant de s’envoler pour les USA, Thomas Covington avait remporté le grand prix de Turquie, finit second du grand prix des Pays-Bas et troisième du grand prix d’Italie. Un véritable gouffre entre les prestations du pilote dans les deux championnats.

Sur le retour, Thomas Covington a hâte de retrouver les grilles de départs du mondial et surtout, les places qui sont siennes …

“Je suis content de revenir en grand prix. Malheureusement, cette année ne s’est pas bien déroulée, avec Epstein Barr, quelques petites blessures, ce n’était pas mon année. Beaucoup de choses ont joué contre moi. Je suis vraiment content d’avoir cette opportunité avec Yamaha, j’étais un peu triste de quitter l’Europe à l’époque et c’est bon de revenir et de faire son retour en compétition en Europe.” T.Covington

Ambiance plus détendue, courses sur les plus beaux tracés du globe, voyages à travers de nombreux pays, c’est exactement ce que Thomas Covington recherche pour son retour en compétition dès Matterley Basin, le premier weekend de Mars 2020, en Angleterre.

“J’adore le tracé Argentin. Je n’ai pas connu grande réussite là-bas, mais j’apprécie vraiment y aller. Le circuit de Matterley Basin est probablement l’un de mes favoris et j’ai fait de bons résultats là-bas. J’ai remporté la manche qualificative à Valkenswaard en 2018 et j’ai été bon en manches, j’ai hâte de retourner sur ces circuits et de me mesurer aux pilotes 450” T.Covington

Avant de s’envoler pour l’Europe, Thomas Covington entamera le début de sa préparation chez lui aux États-Unis, et profitera de sa famille pendant les fêtes. Il rejoindra ensuite son équipe et retrouvera les tracés Belges, Hollandais et les conditions météorologiques Européennes. Objectifs pour Thomas Covington, effacer les déconvenues de 2019 et se trouver sa place parmi les meilleurs pilotes 450 de la planète.

“Je vais rester en Californie jusqu’à Noel, ensuite j’irais rencontrer l’équipe. Je vais probablement vivre quelque part entre Lommel et l’Angleterre pour faire le testing et m’entraîner avant que la saison ne commence. Je vais passer un peu de temps en Angleterre, mais je serais majoritairement en Belgique ou en Hollande à travailler avec l’équipe.” T.Covington

Avec le départ de Darian Sanayei, Thomas Covington sera le seul représentant Américain en catégorie MXGP la saison prochaine. Il retrouvera néanmoins son homologue Mitchell Harrison dans les paddocks, engagé en championnat du monde MX2 avec la structure Française Kawasaki Bud Racing. Si on récupère Thomas Covington en mondial, on perd également les deux Anglais Max Anstie et Tommy Searle, le Français Brian Moreau et l’Américain Darian Sanayei, pour ne citer que ceux-là …

Texte: MXGP / dailymotocross
Image: Bavo

Médias