Marvin Musquin “L’an dernier j’ai été chanceux, pas cette année”

Nouvelle victoire à Southwick pour Marvin Musquin.

Qu’on se le dise, Marvin Musquin est à l’aise dans le sable. Non content de signer sa première victoire de la saison à Jacksonville, Marvin a mis les bouchées doubles pour réitérer la performance sur le tracé exigeant de Southwick ce samedi. En remportant les deux dernières épreuves, Marvin s’est propulsé de la 5ème à la seconde position du classement provisoire 450, reprenant 11 points au leader du championnat Eli Tomac dans le même temps.

Prochain arrêt, Redbud, le 4 Juillet prochain, jour de fête nationale aux USA. L’an dernier, Marvin s’imposait également dans le Michigan et Eli Tomac connaissait sa course noire de l’année (36-9); pour le titre, rien n’est encore joué.

Une intervew réalisée par GuyB de VitalMX.

Félicitations marvin, deux semaines d’affilée !

Ouais, deux fois d’affilée, c’est génial, je me sens mieux sur la moto. En fait, je roule avec les réglages que j’utilisais l’an dernier quand ça fonctionnait bien. Quand tu essayes de t’améliorer, revenir sur les anciens réglages ne marche pas toujours, mais là, ça marche plutôt bien.

Je suis content, on n’a pas paniqué aux essais, même lors de la première séance alors que j’étais 6ème ou 7ème. Je savais que je pouvais rouler plus vite, j’ai signé un meilleur chrono dans la seconde séance d’essais, d’habitude, à Souwhtick, tu vas plus vite lors de la première séance que lors de la seconde. Le circuit a évolué, de meilleures lignes, de meilleures ornières, je me suis senti bien, mes tours étaient bons et je me suis qualifié en première position.

Ça aide beaucoup à l’approche des courses, j’ai signé le holeshot, le premier de la saison, j’étais vraiment content. J’ai mené tous les tours.

Derrière moi, ils attaquaient dans les premiers tours, je ne voulais pas faire de dinguerie, dans les premiers tours, c’est facile de commettre des erreurs et je ne voulais pas tomber. J’ai pu rester devant, c’était une longue course, quand tu mènes comme ça pendant aussi longtemps, ça paraît très long. C’était important, derrière moi, il y avait Tomac, Roczen, Zach, ce n’est pas comme si ils étaient mal partis et que j’avais eu de la chance de m’envoler en tête, ils étaient là dès le départ donc c’était important de gagner cette première manche.

En seconde manche, je n’ai pas pris le même départ qu’en première manche, j’étais là « Mer*e , ils m’ont eu ». Zach s’est envolé dès le premier tour, il était rapide. Je suis revenu second, c’était bon pour la victoire de journée. Evidemment Eli Tomac était présent en fin de course, il roule toujours bien à Southwick. C’est une bonne journée, on s’est amélioré, c’était difficile physiquement mais on est resté régulier, mais je ne pouvais rien faire contre Zach en seconde manche, deuxième, ça suffisait. Il avait une belle avance et ça aurait été très dur de le rattraper.

Le circuit avait l’air vraiment défoncé …

Ouais, Southwick, c’est Southwick, ça se défonce toujours, même si la base sous le sable est plutôt dure et qu’on retrouve même quelques cailloux sur la piste. Je pense que c’est pour ça que c’est une course aussi compliquée, si le terrain était mou tout du long, je pense que ce serait plus facile. Là, tu te mets à l’équerre quand tu arrives sur du dur, et puis tu roules avec des pneus sable, quand tu arrives sur ces portions, ça fait bizarre.

Mais bon, la moto marche bien, merci Frankie pour son travail, c’est spécial de gagner Southwick, surtout deux années de suite. L’an dernier je sais que j’ai été un peu chanceux car Eli est tombé, mais pas cette année. Je suis fier et content.

Heureusement que ce n’était pas aussi dur cette semaine avec la chaleur

Mhh, il faisait chaud aussi, juste après la course, sur le podium, je suais énormément, c’était vraiment humide ce weekend. C’était difficile, il ne faisait peut-être pas aussi chaud que la semaine dernière mais l’humidité était présente et le sable était de la partie, mais comme je l’ai dit, ça représente beaucoup de gagner Southwick.

Il y avait quelques invités spéciaux sur le circuit ce weekend

Ouais, beaucoup de fans Français sont venu aujourd’hui, et quelques amis à moi, c’est toujours spécial. C’était l’anniversaire de mon père hier !

Hâte d’aller à Redbud ?

Bien sûr, c’est toujours spécial d’aller là-bas comme je l’ai dit en conférence de presse, pour le weekend du 4 juillet. L’atmosphère y est bonne, je sais qu’on y va pour rouler, mais c’est vraiment cool de pouvoir expérimenter cette atmosphère très détendue du vendredi après-midi, de faire un barbecue le vendredi soir. Et les fans le samedi apportent une superbe atmosphère.

Médias