Pas de Supercross pour Joey Savatgy

Pas de Supercross pour Joey Savatgy

Il est de retour depuis 6 semaines, il roule à l’entraînement, mais il ne sera pas derrière la grille de départ lors des prochaines épreuves à Salt Lake City. C’est l’information donnée par Jeremy Albrecht lors du dernier podcast PulpMx. Si le pied de Joey Savatgy va bien mieux depuis sa blessure à l’intersaison, ce dernier se concentre à présent pour un retour en compétition pour l’outdoor, afin d’éviter de se mélanger les pinceaux. Du côté de chez JGR, on est de retour à un effectif complet après un début de saison catastrophique marqué par les blessures de Joey Savatgy (pied), Fredrik Noren (jambe), Broc Tickle (main), Jimmy Decotis (Pelvis) et Isaac Teasdale (genou); seul Alex Martin y avait échappé en début de saison 2020.

Jeremy Albrecht

“Je préfère que le Supercross ait lieu maintenant car j’étais un peu dégoûté quand ils parlaient de le reprendre en septembre. Je pense que c’est le meilleur scénario pour nous même s’il n’est pas idéal.

Pour les préparateurs moteurs, ça va être difficile à Salt Lake City, tout le monde se plaint de perte de puissance là-bas, surtout les pilotes 250, mais j’imagine qu’au bout de la 7ème épreuve, on aura réussi à trouver des solutions pour rouler à Salt Lake dans l’avenir … C’est un peu du testing pour le futur dans un sens. Pour s’entraîner entre les épreuves, ça va être difficile, à la rigueur peut-être entre la course du mercredi et celle du dimanche, on peut essayer de faire une journée d’entraînement mais pour le moment, on n’a pas prévu de s’entraîner à Salt Lake City.

Tous nos pilotes roulent à l’heure actuelle, mais tous nos pilotes ne rouleront pas à Salt Lake City. Joey Savatgy a repris l’entraînement mais il roule en motocross, il n’a pas roulé en Supercross et il n’a jamais vraiment eu de réglages pour le Supercross chez nous même si on a fait un peu de testing plus tôt pendant l’inter-saison pour aller faire les courses en Europe. Il s’est blessé, il n’a pas vraiment roulé en Supercross depuis des mois.

On avait Martin, Savatgy, Noren, Teasdale … Tickle est resté chez lui car il ne voulait pas rester bloqué ici en cas de problèmes, et sans courses, ça prend son sens. Difficile de savoir quoi faire, de deviner ce qui va arriver. Alex Martin et Joey Savatgy ont beaucoup roulé en outdoor car c’était ce qui devait reprendre en premier, puis on a fait la transition vers le Supercross. Joey s’est rendu compte qu’il était plus judicieux de se concentrer sur un championnat cette saison. Il travaille toujours sur son pied, il est en avance sur sa récupération, donc il en est très content; il a des bons et des mauvais jours, comme n’importe quel pilote après un retour de blessure.

On doit également impérativement faire du testing outdoor avant que le supercross ne démarre, car on sera tous parti pendant 7 semaines et l’outdoor est – pour l’instant – censé débuter une semaine après la dernière finale de Supercross. […]”

Médias