Romain Febvre rejoint Kawasaki KRT

La liaison Febvre & KRT, c’est désormais officiel.

L’équipe Monster Energy Kawasaki Racing Team est fière d’annoncer l’arrivée de Romain Febvre sous son auvent pour les prochaines saisons en championnat du monde MXGP.

La saison prochaine, KRT alignera deux des pilotes les plus talentueux et les plus expérimentés de la catégorie puisque le Français rejoindra Clément Desalle pour s’aligner en MXGP.

Clément et Romain ont tous deux connu une saison difficile en raison de blessures, mais ils restent deux des pilotes les plus rapides de la catégorie MXGP. Couronné champion du monde en 2015 lors de sa première saison dans la catégorie reine,Romain Febvre, qui aura 28 ans en décembre, est monté sur le podium tous les ans depuis son arrivée dans la catégorie.

L’image contient peut-être : 1 personne, plein air

Fort de sa longue expérience en mondial, il formera un coéquipier parfait aux côtés de Desalle. Le Belge entamera sa cinquième saison avec l’équipe, plus excitée que jamais de commencer à travailler avec les deux pilotes l’an prochain.

Clément a maintenant récupéré de sa blessure et va bientôt commencer le testing alors que Romain doit encore attendre quelques semaines de plus pour se remettre de sa fracture du fémur subie lors de l’épreuve suédoise du Championnat du Monde alors qu’il était en passe de chercher un nouveau podium.

Romain Febvre

“On tourne une nouvelle page mais le livre est toujours ouvert et une nouvelle aventure se profile à l’horizon ! Je suis très content d’avoir fait ce choix; ce n’est jamais simple de changer après 5 saisons dans la même équipe mais je suis persuadé que c’est le meilleur moment pour le faire. Ma blessure cette saison va reporter mes premiers jours de roulage avec l’équipe mais je serai encore plus motivé cet hiver quand je pourrais remonter sur une moto ! Toute l’équipe est très motivée et je suis impatient d’être avec eux sur la moto. Ma blessure prend du temps à guérir mais tout se passe bien avec le fémur et nous allons maintenant pouvoir planifier la rééducation. Je vais prendre un break plus long que d’habitude cet hiver mais être patient reste ma seule option car je ne veux pas précipiter mon retour, je commencerai le testing dans de bonnes conditions et je repartirai sur de bonnes bases. L’équipe est derrière moi à 100%; ils ont beaucoup d’expérience dans le monde de la compétition et je suis persuadé que nous ferons de grandes choses ensemble.”

 

Médias