Rumeurs: Ryan Dungey, Honda, 2021 …

Rumeurs: Ryan Dungey, Honda, 2021 …

Avec des si, on mettrait Paris en bouteille, voire Ryan Dungey derrière une grille de Supercross en 2021 …

Et si ?

Imaginer Ryan Dungey s’aligner derrière la grille d’Anaheim 1 – au guidon d’une 450 CRF – en 2021 semble plutôt cocasse, et pourtant, c’est bel et bien une possibilité si l’on écoute les derniers bruits de couloir en provenance des USA.

L’information peut sembler assez difficile à croire quand on se rapelle que l’homme aux 9 titres AMA avait écourté sa dernière saison en 2017; alors qu’il venait de décrocher son 4ème titre de champion de Supercross en catégorie reine, Dungey avait décidé de faire l’impasse sur sa dernière saison d’outdoor; visiblement pressé d’en finir avec la compétition.

Depuis son arrêt du sport à haut niveau, Ryan Dungey tente de trouver sa voie; après son association – rapidement avortée – avec l’équipe Geico Honda, les apparitions de l’ex champion – sous l’aile de Roger de Coster – s’étaient raréfiées.

Pourtant, les dernières rumeurs rapportent que Ryan Dungey aurait comme une envie de sortir de la routine de la retraite puisque l’intéressé aurait rapproché l’usine Honda pour se faire fournir du matériel d’usine dans l’idée – encore fraîche – de revenir faire une saison de Supercross, et ce, dès 2021.

Dans le clan Dungey, on serait même à la recherche active de sponsors pour financer le projet 2021 puisqu’il n’est nullement question pour Dungey de rejoindre la structure HRC Honda – déjà occupée par Sexton et Roczen en 2021 – mais plutôt de monter son propre programme tout en bénéficiant de l’aide de Honda US qui lui fournirait le matériel. C’est suite à cette partie de pêche aux sponsors que l’information d’un possible retour de Dungey en compétition la saison prochaine a d’ailleurs fuité.

Chad Reed aurait-il donné des idées à Ryan Dungey qui s’apprête à souffler sa trente et unième bougie ? Pas impossible.

Si tout reste à faire et que ce retour reste pour l’heure une rumeur qui court, on ne peut que se souvenir de celui de Ryan Villopoto qui, 4 ans après avoir raccroché les gants, avait décidé de faire un retour éclair sur la Monster Energy Cup en 2018.

12-11-13 lors des manches, Ryan Villopoto avait terminé 13ème de la Monster Cup, loin, très loin des Tomac, Anderson, Barcia ou M. Stewart.

En 2020, plus rien n’étonne … Comme d’entendre Yamaha US faire usage de son droit de premier refus – clause inhérente au contrat – avec Justin Barcia …

“Stay tuned”, comme on dit, là bas …

Médias