Ryan Hughes “J’aime vraiment regarder Dylan rouler”

Ryan Hughes “J’aime vraiment regarder Dylan rouler”

Le travail de coaching de Ryan Hughes avec Glenn Coldenhoff s’est arrêté prématurément en Europe à cause de l’épidémie de Coronavirus. Régulièrement, sur son compte Instagram, “Ryno” prodigue quelques conseils suite à ses observations. Ryan donne des cours de pilotage aux 4 coins du monde (Ryno Institute) et développe sa marque de compléments alimentaires (Ryno Power). À l’image d’un certain David Vuillemin, Ryan Hughes a toujours prôné l’importance de la technique …. Et c’est justement David qui coache Dylan Ferrandis à l’entraînement. Ryan était à Pala pendant un entraînement de notre double champion de Supercross US 250 et il en a profité pour filmer Dylan et faire l’éloge de sa technique …

Ryan Hughes

“J’étais à Pala l’autre jour et j’y vois régulièrement Dylan Ferrandis à l’entraînement. J’aime vraiment regarder Dylan rouler, il roule énormément avec ses jambes, je trouve qu’il a vraiment amélioré son style de pilotage depuis son arrivée aux Etats-Unis, il pilote bien plus avec les pieds, bien plus avec les jambes, il sort les hanches. Comme vous pouvez le voir, il roule et contrôle beaucoup sa moto avec ses jambes et ses pieds alors que le haut de son corps reste relâché. Il se positionne un peu plus en arrière sur la moto également, mais c’est une bonne chose car comme ça, il est toujours en traction et on peut le voir, à chaque fois qu’il accélère, il cherche la traction et chaque mouvement que son corps fait vise à trouver la meilleure traction possible. À chaque trajectoire qu’il prend, il recherche la traction. Même le bruit que fait sa moto – même si vous ne pouvez pas l’entendre actuellement à cause de ma voix – il n’est jamais au rupteur, il utilise souvent ce mi-régime, il ne freine pas si fort que ça ce qui fait qu’il n’a pas besoin de ré-accelerer trop fort, et il n’accélère pas si fort que ça, ce qui fait qu’il n’a pas besoin de freiner trop fort. Comme on peut le voir il utilise son élan ; j’apprécie vraiment de le regarder rouler mais encore, on peut voir à quel point il utilise ses pieds, ses jambes pour contrôler sa moto pour permettre au haut du corps de se relâcher tout en lui permettant de faire corps avec sa moto, car c’est ce qu’il doit se passer quand vous rouler à moto. Un bas du corps ferme et fort et un haut du corps relâché ; alors vous ne ferez qu’un avec la moto.”

Image: Spencer Owens

Médias