Supercross US, Covid-19, what if …

Supercross US, Covid-19, what if …

C’était plus ou moins prévisible. Avec la propagation du virus Covid-19 à travers le globe et l’annulation, et/ou report des différentes épreuves sportives, le Supercross US n’a pas fait figure d’exception. Si toutes les épreuves prévues après Daytona – 10ème date du calendrier – ont été annulé, le championnat lui, n’est pas annulé pour autant. Alors, comment ça marche ? Feld et l’AMA ont pour l’instant espoir de trouver de nouvelles dates pour permettre de disputer le reste de la saison, comment et quand ? Seul le temps nous le dira; pari difficile compte tenu des circonstances et de l’incertitude qui plane pour les prochains mois.

Si le championnat 2020 s’arrête après Daytona, que se passe-t-il ? Décerne-t-on le tout premier titre de Supercross US 450 à Eli Tomac pour 3 petits points d’avance sur Ken Roczen, points gagnés dans les derniers tours de la finale de Daytona ? Si oui, on retrouverait alors Cooper Webb sur le podium, en troisième position derrière Eli et Kenny.

Aujourd’hui, je vous pose une colle. Quel impact aurait eu le Covid-19 sur les résultats du championnat de Supercross US ces 10 dernières années ? Que serait-il arrivé si les championnats s’étaient arrêté au bout de la 10ème épreuve ?

Il faut ressortir les archives et feuilleter les résultats, pour constater que – ces 10 dernières années – le pilote qui menait le championnat après la 10ème épreuve – catégorie 450 – gagnait systématiquement le championnat en fin de saison.

En 2010, Ryan Dungey mène le championnat 450 après Toronto – 10ème épreuve du championnat – et compte 17 points d’avance sur Ryan Villopoto et 37 points d’avance sur Josh Hill.
7 épreuves plus tard – au terme de la saison à Las Vegas – Ryan Dungey remporte le titre devant Kevin Windham (-70 points) et Davy Millsaps (-95 points).

Résultat de recherche d'images pour "ryan dungey 2010"
En 2011, c’est Ryan Villopoto qui mène le championnat 450 après Indianapolis – 10ème épreuve du championnat – et compte 26 points d’avance sur James Stewart et 29 points d’avance sur Chad Reed.
7 épreuves plus tard – au terme de la saison à Las Vegas – Ryan Villopoto remporte le titre devant Chad Reed (-4 points) et Ryan Dungey (-8 points).

Résultat de recherche d'images pour "ryan villopoto 2011"
En 2012, rebelote, c’est Ryan Villopoto qui mène le championnat 450 après Daytona – 10ème épreuve du championnat – et compte 29 points d’avance sur Ryan Dungey et 55 points d’avance sur James Stewart.
7 épreuves plus tard – au terme de la saison à Las Vegas – Ryan Villopoto remporte le titre devant Davi Millsaps (-57 points) et Ryan Dungey (-66 points).

En 2013,  c’est encore Ryan Villopoto qui mène le championnat 450 après Daytona – 10ème épreuve du championnat – et compte 2 points d’avance sur Davi Millsaps et 14 points d’avance sur Ryan Dungey.
7 épreuves plus tard – au terme de la saison à Las Vegas – le top 3 n’a pas bougé. Ryan Villopoto remporte le titre devant Davi Millsaps (-33 points) et Ryan Dungey (-34 points).

En 2014,  c’est Ryan Villopoto qui mène le championnat 450 après Daytona pour la dernière fois et compte 28 points d’avance sur Ryan Dungey et 29 points d’avance sur Ken Roczen.
7 épreuves plus tard – au terme de la saison à Las Vegas – le top 3 n’a pas bougé, tout comme en 2013. Ryan Villopoto remporte le titre devant Ryan Dungey (-62 points) et Ken Roczen (-82 points).

Résultat de recherche d'images pour "ryan dungey 2015"
En 2015,  c’est Ryan Dungey qui mène le championnat 450 après Daytona et compte 40 points d’avance sur Trey Canard et 65 points d’avance sur Eli Tomac.
7 épreuves plus tard – au terme de la saison à Las Vegas, Ryan Dungey remporte le titre devant Eli Tomac (-85 points) et Cole Seely (-113 points).

En 2016,  c’est Ryan Dungey qui mène le championnat 450 après Toronto et compte 34 points d’avance sur Ken Roczen et 58 points d’avance sur Jason Anderson.
7 épreuves plus tard le top 3 n’a pas bougé et, au terme de la saison à Las Vegas, Ryan Dungey remporte le titre devant Ken Roczen (-60 points) et Jason Anderson (-76 points).

En 2017,  c’est Ryan Dungey qui mène le championnat 450 après Daytona pour sa dernière saison. Ryan compte alors 17 points d’avance sur Eli Tomac et 45 points d’avance sur Cole Seely.
7 épreuves plus tard, au terme de la saison à Las Vegas, Ryan Dungey remporte le titre devant Eli Tomac (-5 points) et Marvin Musquin (-66 points).

Résultat de recherche d'images pour "jason anderson 2017"

En 2018,  c’est Jason Anderson qui mène le championnat 450 après Daytona pour la toute première fois. Jason Anderson compte alors 40 points d’avance sur Marvin Musquin et 53 points d’avance sur Justin Brayton.
7 épreuves plus tard, au terme de la saison à Las Vegas, Jason Anderson remporte le titre devant Marvin Musquin (-9 points) et Eli Tomac (-38 points).

Résultat de recherche d'images pour "cooper webb 2019"

En 2019,  c’est Cooper Webb qui mène le championnat 450 après Daytona pour la toute première fois. Cooper compte alors 19 points d’avance sur Eli Tomac et Marvin Musquin.
7 épreuves plus tard, au terme de la saison à Las Vegas, Cooper Webb remporte le titre devant Eli Tomac (-18 points) et Marvin Musquin (-29 points).

Résultat de recherche d'images pour "eli tomac 2020"

En 2020, Eli Tomac mène le championnat 450 après Daytona et compte 3 points d’avance sur Ken Roczen et 29 points d’avance sur Cooper Webb.

En 7 saisons en 450, Ken Roczen n’a jamais été aussi proche de la tête du championnat de Supercross US 450 qu’aujourd’hui (-3 points)

En 7 saisons en 450, Eli Tomac n’avait jamais mené le championnat 450 après la 10ème épreuve du championnat.

Médias