Supercross US – Top 50 depuis 1974 (MAJ)

Supercross US – Top 50 depuis 1974. (10/10)

On connait le nom du pilote qui a gagné le plus de titres, on sait également lequel a remporté le plus de victoires en Supercross US. Mais qui a réellement marqué le plus de points en catégorie reine ?

Pour répondre à la question, Mehdi Chatain s’est penché pendant des mois sur le sujet, épluchant toutes les fiches de résultats du Supercross US depuis sa création, 47 ans plus tôt, afin de les vérifier et de les retravailler pour en sortir un classement unique. Un travail de titan qu’il met à notre disposition aujourd’hui.

Depuis 1974, date de la première saison de Supercross US, le championnat n’a cessé d’évoluer, le Supercross s’est développé et de plus en plus d’épreuves ont été rajoutées au calendrier, en bref, le SX US s’est autrefois disputé sur 3 épreuves, parfois 11, ou encore sur 18 épreuves. En près de 50 ans, l’attribution des points a été revue plus d’une fois et au total, ce ne sont pas moins de 619 pilotes qui ont accédés aux finales, pour se disputer 684 courses, depuis la première course en 1974 jusqu’à celle de Daytona en 2020.

Afin d’établir un classement équitable – que le pilote ait roulé en 1976 ou en 2015 – ce dernier a été établi en calculant la somme de la moyenne de points obtenus par saison et pour chacune des saisons.

Tous les pilotes ont été ramenés au même barème de points: 25-22-20-18-16-15-14-13-12-11-10…. etc …. Comprenez qu’il ne s’agit donc pas juste d’un classement qui additionne les points marqués par chaque pilote.

40 Years of Supercross: 1980 - Racer X Online

Les année 80… @RacerX

Avant même d’entrer dans les calculs, on va vous expliquer un peu plus le raisonnement. Prenez la saison 1978, disputée sur 11 courses et comparez là à la saison 2014, disputée sur 17 courses. Imaginez qu’un seul et même pilote se soit imposé sur toutes les épreuves.

En ramenant toutes les saisons au même barème de points, le pilote de 1978 aurait marqué 275 points, celui de 2014, 425 points. Mais en se basant uniquement sur les points officiels, impossible pour un Karsmakers de 1976 de marquer autant de points qu’un Villopoto de 2014, et donc, inévitablement, Karsmakers se retrouverait derrière Villopoto en termes de points.

Par contre avec ce barème, on est en mesure de calculer la moyenne des points par saison; qui, dans l’exemple cité ci-dessus, reste de 25 points en 1978 comme en 2014. Ce qui nous permet de ressortir un classement équitable avec les pilotes des années 70/80/90. En clair, c’est (presque) comme si tout le monde avait roulé à la même époque.

On va se servir de Jean Michel Bayle comme exemple, JMB ouvre justement le top 50 de ce classement 250/450.

Jean Michel Bayle
Saison Courses dans la saison Points marqués
1989 15 79
1990 18 322
1991 18 385
1992 16 320
Points officiels: 320+385+322+79 = 1106
Cumul des moyennes / saison(79/15) + (322/18) + (385/18) +(320/16)= 64.544

 

Durant les prochains jours, vous découvrirez les 50 meilleurs marqueurs de points de l’histoire du Supercross US, depuis le premier jour, en catégorie reine.*

Afin d’en savoir un peu plus sur chacun, ils seront présentés avec une fiche statistiques **.

Malheureusement, Marty Smith nous a quitté hier suite à un accident de Buggy à Glamis. il avait 64 ans.

* Les Statistiques ne comptabilisent pas les résultats ayant fait l’objet de disqualification.

**Le nombre de finales mentionnées sont des finales ayant entraîné des points.

Sources: AMA – Mémotocross – Vault racerxonline

Médias