Top & Flop – Salt Lake City [RD 11]

Top & Flop – Salt Lake City [RD 11]

Qui dit retour du Supercross US, dit retour du Top & Flop ! Dans ce nouvel épisode, on parle de l’impressionnante remontada de Pierce Brown, du retour aux affaires de Zach Osborne, de la mauvaise opération de Justin Barcia et du mauvais coup du sort de Colt Nichols pour son retour derrière les grilles …

Pour interagir et/ou réagir à propos de ces sujets, rendez-vous sur la page facebook dailymotocross.fr

Top 250 – Pierce Brown

Troy Lee Designs KTM semble avoir visé tout juste avec Pierce Brown. Pour sa toute première saison de Supercross en 250, le rookie a déjà montré de très belles aptitudes et Tyler Keefe – son team manager – peut enfin souffler un peu. Pour peaufiner sa préparation, Pierce Brown avait loupé les deux premières épreuves du championnat côte EST avant de faire son entrée dans le grand bain du Supercross US à Atlanta – 3ème épreuve du championnat. Ses débuts s’étaient soldés par une 17ème position après une chute dans le second tour. Lors de l’épreuve suivante à Daytona, Pierce avait loupé le top 5 d’un cheveu en terminant 6ème derrière Shane McElrath & RJ Hampshire. De retour derrière les grilles à Salt Lake – 3ème épreuve de sa carrière – Pierce Brown s’est retrouvé au tas dès le premier tour de la finale et pointait en 21ème position au terme du premier tour. 15 tours plus tard, le voilà déjà revenu en 5ème position, position qu’il maintiendra pour aller signer son premier top 5 de carrière après une remontée folle sur une piste glissante, sèche et plutôt mono trajectoire …

Top 450 – Zach Osborne

Le pilote Rockstar Energy Husqvarna reprend les choses où il les avaient laissées à Arlington – sa dernière apparition avant blessure – puisqu’il termine de nouveau 5ème à Salt Lake City. Si la présence d’Osborne dans le top 5 n’est pas une surprise – puisque c’est déjà le 7ème top 5 du garçon en Supercross depuis sa montée en 450 – les circonstances dans lesquelles il a signé ce résultat méritent d’être soulignées. Souvenez-vous, début mars, Zach Osborne se pulvérisait à l’entraînement. Un premier diagnostic sous-estimé, et voilà que mi-mars, soit deux semaines après sa chute, Zach s’était de nouveau rendu à l’hôpital pour consulter de nouveau. Après une batterie d’examens et de radios, les médecins avaient découverts que Zach souffrait de 5 fractures vertébrales et d’une fracture du poignet en plus de deux poumons meurtris. 2 mois et demi plus tard, Zach est de retour en piste et ne loupe le top 4 que d’un cheveu face à son coéquipier Jason Anderson … Costaud, le garçon.

Flop 250 – Colt Nichols

On aurait bien dû mal à jeter la pierre à Colt Nichols à Salt Lake City. Alors que Jo Shimoda & Pierce Brown s’accrochent dans le second virage de la finale 250, le pilote TroyLeeDesigns KTM traverse la piste dans sa largeur et vient couper la route au pauvre Colt Nichols qui ne peut éviter la chute. Reparti bon dernier, Nichols devra s’arrêter par l’aire des mécaniciens pour tenter de redresser son guidon, en vain. Le pilote Star Racing Yamaha terminera la finale en 15ème position; 9 mois après sa dernière apparition derrière les grilles de départ à Budds Creek, en août 2019. Blessé à l’intersaison, Colt avait loupé l’ouverture de la saison de Supercross. Dommage, la saison passée, Colt montait sur 5 podiums sur la côte Ouest et s’était adjugé la victoire lors de l’ouverture du championnat à Anaheim 1. Encore 6 pour inverser la tendance, ou le karma, au choix …

Flop 450 – Justin Barcia

La dégringolade de Blake Baggett ou encore celle de Justin Brayton aurait pu faire l’affaire. En signant son second plus mauvais résultat de la saison à Salt Lake City, c’est Justin Barcia qui intègre mon flop 450 ce weekend. 15ème des essais chronos, 5ème de sa manche qualificative et 8ème de la finale, Justin Barcia est passé au travers d’un weekend important. Alors que tous ses adversaires principaux ont répondus à l’appel (Tomac, Roczen & Cooper), Justin s’est emmêlé les pinceaux. Auteur d’un mauvais départ et pointant en 11ème position dans le premier tour, il aura fallu 21 tours à Justin pour effectuer 3 petits dépassements (Justin Hill, Vince Friese & Justin Brayton). Le meilleur chrono du vainqueur de l’épreuve d’ouverture de la saison à Anaheim 1 est moins rapide que celui de Justin Brayton ce weekend. Justin Barcia concède 11 nouveaux points à Eli Tomac, 8 points à Cooper Webb & 6 points à Ken Roczen; il compte désormais 42 points de retard sur le leader du championnat alors que le podium provisoire – qui n’était qu’à 2 points de lui avant Salt Lake – s’éloigne désormais.

Médias